UNISONIC - Ignition (EP) (earMUSIC) - 15/02/2012 @ 08h07
Unisonic est un nom qui ne vous dit peut être rien, mais à y regarder son line-up, que voyons-nous ? Michael Kiske et Kai Hansen dans le même groupe ! La dernière fois que les deux gaillards ont joué ensemble sur le même album remonte à 1988 et un certain « Keeper of the 7 Keys, part. II »... Sans dire que Unisonic est la réincarnation du Helloween d'antan, ré-entendre la voix de Kiske sur les riffs d'Hansen, ça a de quoi nous rendre nostalgiques. Précisons tout de même que Unisonic se compose également de deux membres de Pink Cream 69, Dennis Ward à la basse, producteur de l'EP, et Kosta Zafiriou à la batterie, ainsi que du guitariste Mandy Meyer, l'aîné du groupe ayant déjà joué avec Gotthard et Krokus, entre autres.

Vous aurez deviné sans trop de problèmes au vu du line-up que le style pratiqué par ce 'all star-band' est le heavy/power metal mélodique dans la plus pure tradition allemande. Bien évidemment, on pense à du Helloween ou du Gamma Ray, mais ça il fallait s'y attendre. « Ignition » est un EP 4 titres, présentant 3 morceaux de Unisonic (dont un encore au stade 'démo') et une reprise live du classique « I Want Out » composé à l'époque par Kai Hansen. Difficile de dire ce que vaut le groupe avec seulement 3 titres, mais sans crier au génie, c'est un début qui se veut relativement correct. Le morceau éponyme appelé à devenir le premier single du groupe se situe dans une veine heavy moderne assez dynamique et rock, où les soli coulent de sources ; à l'évidence, c'est le prestation de Michael qui transcende l'ensemble, le bonhomme ayant toujours cette voix exceptionnelle (pour l'aimer, il faut bien sûr supporter une voix très haut perchée et mélodique...), nous émerveillant comme par exemple sur les lignes vocales tout en finesse du refrain de «My Sanctuary». Que ce soit les soli ou les harmonies vocales, tout est bien travaillé et propre, même «Souls Alive» pourtant disponible encore à l'état de version démo est déjà d'un bon calibre, sorte de chaînon 'manquant' entre le Helloween de « Keepers II » et celui du mésestimé «Pink Bubbles go Ape».

Rien de très original ne parcourt ces morceaux, plutôt heavy/rock que heavy speed, la mélodie a son importance, tout est bien léché, peut-être un peu trop gentillet (pas non plus pop, mais ça en a parfois l'influence...) et l'on comprend aisément que la version live de «I Want Out» soit la piste la plus énergique du 4 titres ; si Kiske semble un peu en difficultés au début de l'interprétation de ce titre, il se débrouille comme un chef derrière, nous épatant de montées dans les aigus époustouflantes. A écouter sur un album complet pour se forger un meilleur avis, ce groupe ayant en son sein de très bons musiciens, qui à défaut de pouvoir encore nous faire rêver, peuvent sortir un bon album de heavy mélodique. Rendez-vous dans quelques semaines pour le verdict...



http://www.unisonic.de/ - 117 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 6,5/10 | Nb de lectures : 11838




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker