UNDERSAVE - Now... Submit Your Flesh To The Master's Imagination (War) - 28/08/2012 @ 08h26
UNDERSAVE est un groupe portugais originaire de Lisbonne. Formé en 2004, le groupe était au départ un power trio « original », qui possédait deux guitaristes, un batteur et pas de bassiste !
Motivé, le groupe a donné de nombreux concerts en terre lusitanienne tout en sortant E.P et démo de tous poils. Fort à présent d'un line up solidifié autour de Nuno Braz, Hugo Pote et Daniel Pereira, le groupe sort son premier album chez WAR Production "Now... Submit Your Flesh To The Master's Imagination"... et rayon originalité, les poilus n'ont toujours pas de bassiste !

UNDERSAVE pratique un death Metal relativement old school (DEATH, OBITUARY...) dans la composition et le son. Plus progressif que über technique, les chansons du combo lorgnent toutes au-dessus des 5 minutes (sauf pour l'intro « Akedia ») et montrent que les gaziers ne conçoivent le metal que lorsqu'il est avec de nombreux tiroirs et de multiples ramifications. Les riffs sont intelligemment mis en valeur par une production claire et soutenus par une batterie très puissante qui ne faillit à aucun moment. Ça crachote légèrement à certains moments lorsque les guitares entament des galops un poil trop rapides mais dans l'ensemble les deux six-cordistes tiennent la route.

Car le point fort des UNDERSAVE ne vient pas de leur capacité à jouer à fond la caisse ou de vomir l'ignominie et le pathologique par tous les pores de leur peau.
En effet, ils deviennent vraiment efficaces quand ils ralentissent le tempo ou lorsqu'ils nous entraînent dans les méandres sans fin de leur imagination musicale toute dédiée à l'horreur et à la torture (le sinueux et schizophrénique « Disfigured Routine » ravira les zombies amateurs de chair fraîche). Bien qu'explorant de nombreuses dimensions de la composition « metal », une certaine uniformité se dégage par moments des chansons et certaines rythmiques perdent de leur puissance et de leur impact.
Les growls, assez monocordes à la longue, finissent par passer au second plan et n'aident pas les compos à se différencier les unes des autres. Reste donc les ambiances, les passages Thrash et les changements de tempos qui restent le point fort des Portugais. Du chemin reste à parcourir mais le potentiel est là !

Intéressant à défaut d'être passionnant, UNDERSAVE possède la technique pour jouer ce style guerrier et la passion nécessaire pour le propager aux quatre coins du pays de l'oncle Fernando Ribeiro. Un affinement stylistique est encore nécessaire, une production peut-être plus sale et massive (les guitares sonnent comme des jeunes Ibanez en fleurs qu'on aurait branché sur des Mesa boogies de puceaux) et UNDERSAVE pourra venir mettre quelques coups de tatanes à quelques vieux croulants de la discipline. En attendant reste ce premier album à la pochette superbe... et qui pourrait peut-être en intéresser plus d'un d'entre vous.


Rédigé par : Pamalach | 13/20 | Nb de lectures : 11256




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker