UNDEAD - False Prophecies (Listenable) - 27/05/2015 @ 07h41
2015 est décidemment une excellente année pour tout fan de death old-school qui se respecte, car après WEAK ASIDE qui a servi de mise en bouche fort délicieuse, CHAPEL OF DISEASE qui a sorti le grand jeu, GRUESOME qui a tout ravagé sur son passage, voilà que la nouvelle réponse européenne au combo de Matt Harvey et de ses sbires pointe le bout de son nez sous le doux nom d’UNDEAD. Hormis qu’ils sont de notre bon vieux continent on ne sait strictement rien de ce quintet fraîchement signé chez nos compatriotes de Listenable, et qui entretient le mystère autour de lui car entre les pseudonymes relativement classiques, ainsi que les photos où ils apparaissent dans la pénombre en tenue monacale (visiblement GHOST a fait des adeptes), il faut croire que le décorum et l’anonymat sont pour eux tout aussi important que la musique. D’ailleurs il faut noter la pochette absolument sublime (certainement une des plus belles de l’année) tout comme le livret intérieur, signés Matt Vickerstaff (qui a bossé notamment avec AUTOPSY, CRADLE OF FILTH, DARKTHRONE et sur « Burial Ground » de LOUDBLAST) qui retranscrivent parfaitement les ambiances mortifères et brumeuses voulues par la formation.

Si « Savage Land » revendique et assume jusqu’au bout son influence et sa vénération pour DEATH, ce « False Prophecies » ne se contente pas seulement de s’inspirer de la formation de Chuck Schuldiner, puisqu’on y trouve une grosse part de son suédois des 90’s, ainsi que des relents de PESTILENCE (période « Consuming Impulse »), ou encore des vocalises entre Martin Van Drunen et John Tardy. Du coup on obtient quelquechose de déjà-entendu à de nombreuses reprises mais cependant avec une personnalité un peu plus affirmée (même si bien sûr tout cela ne réinvente absolument rien, mais ça n’est pas le but de toute manière) pour un album réussi à plus d’un titre.

Point d’intro, ni d’outro, et pas d’interludes inutiles, les cinq membres sont là du début à la fin et sans discontinuer expédiant leur rage vocale, leurs riffs accérés, les solos sublimes (entre agressivité et mélodie), et le batteur qui martèle et varie tout au long des huit titres et des 42 minutes au total. Car tournant entre 4,30 et 6 minutes chacun, ils leur laissent le temps de créer une atmosphère et de bien y pénétrer pour n’en ressortir qu’une fois l’écoute terminée, celle-ci débute directement sur « Unborn » qui démarre à fond les manettes avant d’enchaîner ensuite sur des passages plus lents et de redémarrer tout aussi brutalement (ce point sera une quasi-constante de tout le disque, le groupe aimant varier la vitesse en permanence), avant d’offrir à l’auditeur un solo spatial et tout en mélodie (là-aussi tout du long la complémentarité des guitaristes est parfaite, et leurs parties lead ne sont pas sans rappeler celles de Chuck et de Patrick Mameli), pour au final un excellent début qui laisse supposer que la suite sera tout aussi alléchante, et c’est effectivement le cas. « False Prophecies » qui enchaîne dans la foulée est séparé en deux parties distinctes (la première rapide et directe et la seconde plus lourde en mid-tempo) et nous montre les deux facettes du combo qui réussit à alourdir sa musique sans en dénaturer la puissance et l’intérêt. Ce schéma se retrouvera auprès de l’excellent « Voices Within », du réussi (quoiqu’un peu répétitif) « Castrate Humanity », de l’arraché et écrasant « Descending Souls », et la tuerie « Unbound to Eternity » où les solos font merveille. Tous ces morceaux ont pour point commun de démarrer sur des bases élevés, mais heureusement pour éviter une forme de lassitude cela n’est pas le cas sur le très heavy et lourd « Praise the Absurd » où le groupe adopte un train de sénateur proche de BOLT THROWER (mais où aussi les longueurs sont présentes) et sur « Emerging from the Dephts » qui clôt les hostilités en faisant une boucle entre le départ et la fin tout en variant les plaisirs à l’intérieur.

Car les mecs se sont fait plaisir, cela s’entend et on apprécie la qualité régulière de cet opus, qui a l’avantage aussi d’être super bien produit, avec un excellent équilibre entre les instruments, un « grain » à l’ancienne et une puissance moderne qui permet de voir qu’on est bien sur une sortie actuelle et non d’il y’a une vingtaine d’années, pour un projet réalisé avec brio par des inconnus (dont on espère qu’ils ne le resteront pas). Du coup UNDEAD ou GRUESOME, faites votre ou vos choix mais ce qui est sûr c'est que cette année est riche en sorties de qualités et visiblement ça n'est pas fini loin de là !

Ps : A noter que sur la version vinyle il y’a en bonus la reprise de « Choke On It » de DEATH (présente à l’origine sur le mythique « Leprosy ») et là encore les fans de CD pourront se sentir légitimement floués ...




Rédigé par : GabinEastwood | 15,5/20 | Nb de lectures : 9813




Auteur
Commentaire
vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 27/05/2015 à 10h18 - (116790)
Un super disque !
l'album que PESTILENCE aurait du sortir à la place de Resurection Macabre ...



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 27/05/2015 à 10h50 - (116791)
Carrément Greg !! Et je crois même que l'on peut dire que c'est meilleur que GRUESOME car en plus de jouer à fond la carte de l'hommage/copie, il y a une âme et un savoir faire.
Le chant me fait penser à Marc Grewe !



ennemi juré
IP:93.14.83.4
Invité
Posté le: 27/05/2015 à 18h18 - (116798)
Bon album. UNDEAD me fait plus d'effet que GRUESOME également.

gardian666
Membre enregistré
Posté le: 27/05/2015 à 21h40 - (116800)
Ah oui c'est plutôt très bon, et effectivement un peu plus convaincant que le Gruesome.



Godfroid
IP:78.250.155.211
Invité
Posté le: 27/05/2015 à 23h11 - (116802)
1s_ le nouveau children of bodom?!
1min_ A non c'est le nouveau groupe du chanteur de disblief...
10min_ Merde mais j"écouté deja ce son il y a 15ans!

eyziel
Membre enregistré
Posté le: 28/05/2015 à 00h45 - (116804)
C'est sympa, ça s'écoute mais c'est pas incroyable non plus. Je m'en lasse vite.

Geinocide
Membre enregistré
Posté le: 28/05/2015 à 02h06 - (116805)
Yes c'est gut, mais le Gruesome est mieux car, comme le dit "eysiel", je m'en lasse plus vite également de ce False Prophecies. Mais cela reste un bonnard album.
Et le GRUESOME a plus de pêche. par contre très bon pour la lourdeur et les passages lents, ainsi que pour le chant excellent.



Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 28/05/2015 à 15h44 - (116815)
Léger avantage pour ce disque d'UNDEAD pour le moment, mais tout comme celui de GRUESOME, cela s'essouffle finalement assez rapidement.

Godfroid : bien résumé :-)



RBD
Membre enregistré
Posté le: 28/05/2015 à 21h40 - (116820)
Y'a du Death, y'a du Morgoth aussi, du Pestilence aussi c'est clair... Agréable et dans le vent, mais je doute également de l'intérêt qu'on pourrait encore y porter après quelques écoutes.

eyziel
Membre enregistré
Posté le: 29/05/2015 à 00h45 - (116822)
Vivement la prochaine grosse claque. Je navigue dans la déception en ce moment avec cet album, le gruesome et le sulphur aeon.
Ce sont tous de bons albums mais pas plus.

nocturnus1977
Membre enregistré
Posté le: 29/05/2015 à 20h23 - (116845)
Très sympa et jouissif...mais je ne sais pas si ça me marquera dans la durée...le titre Voices Within est excellent...j'aime bien aussi le fait que les gars restent anonymes...c'est fun



sniper666 non connecté
IP:90.2.36.17
Invité
Posté le: 14/06/2015 à 08h13 - (116983)
Album excellent et comme Gruesome Grosse baffe aussi.
Autant GRUESOME était axé uniquement sur les 3 premiers albums de death, la on a en plus des influences Pestilence / morgoth / Asphyx.
Si quelqu'un a des infos sur les membres je suis preneur.

URGUTH
Membre enregistré
Posté le: 20/06/2015 à 19h03 - (117044)
Bah étrangement, en France le seul que je connaisse à avoir la voix à Mameli, c'est Paul Rousseau de Architect Of Seth:


sniper666
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2016 à 20h43 - (119418)
c'est un combo made in france je pense ou avec des francais je pense.
Il joue au hellfest a 10 H 30 le samedi et généralement c'est des groupes français dans cette zone horaire.
L'album est tres bon



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker