UNCENSORED - The Strongest Hate (Autoproduction) - 07/04/2016 @ 07h42
Est-il nécessaire de tout se dire pour se parler à nouveau ?
Est-il indispensable de tout dire pour justifier sa liberté d'expression ?
Avec UNCENSORED, pas de censure... (oui, c'est naze, désolé) : le groupe vendéen a opté pour la franchise la plus totale.
Son Thrash/HardCore est franc et direct, et les propos vindicatifs du groupe trouvent un écho rageur dans cette galette.

UNCENSORED ne se censure pas, et assume totalement ses influences musicales, EXODUS et NUCLEAR ASSAULT en tête. Le Thrash n'est pas le style offrant le plus d'innovation possible, si tant est que l'on souhaite préserver l'incroyable dynamisme propulsé par ce style.
Et de fait, les riffs présentés ici souffrent d'un redoutable air de "déjà entendu"... Est-ce préjudiciable pour autant ? Fort heureusement, non, car UNCENSORED possède une motivation à toute épreuve, et "The Strongest Hate" se pare d'une énergie foutrement communicative.

Le groupe ne laisse planer aucun doute sur ses intentions, et a opté pour une efficacité maximale. Les rythmes sont basiques et teigneux, alternant entre des Mid-tempos forcément headbanguants et des "High tempos" rapides et entraînants.
Forcément répétitif... Mais le groupe s'en tape, et enchaîne les plans sans temps morts. Les structures des morceaux sont simples mais orientés vers un même objectif : faire bouger les gens en concert, et déclencher un maximum de pogo. Nul doute que sur cet aspect, The Strongest Hate est une réussite.

Totalement Thrash d'un point de vue musical, UNCENSORED se distingue de ses mentors au travers d'un duo de chanteurs œuvrant dans un registre HardCore. Deux chants rageurs et écorchés, l'un légèrement rauque, et le second plus aigu et criard. Un duo vocale qui apporte forcément un surplus d'énergie appréciable, et démontre surtout un caractère qui tente de s'affirmer et de se démarquer.
Car malgré ce dynamisme communicatif et cette passion qui suinte dans chaque accord et dans chaque raclement de gorge, UNCENSORED reste malheureusement trop conventionnel et classique dans son approche musicale, pour émerger de la masse.
"The Strongest Hate" s'écoute avec plaisir, et certains riffs Thrashy marquent les esprits. Mais la simplicité revendiquée et assumée est à double tranchant, et ce premier album souffre de la comparaison avec ses aînés, et d'une absence de réelle personnalité.

Rien de rédhibitoire, surtout que l'énergie véhiculée par le groupe est brute et immédiate, et bien mise en valeur par l'enregistrement et le mix du Woobox Studio. Sans compter que pour un premier enregistrement longue durée, et auto produit de surcroît, le résultat est très honorable.

A titre personnel je verrai bien le groupe jouer un peu plus sur ses variations rythmiques, afin d'apporter un peu plus de rebondissements, comme il le fait déjà très bien sur les titres 'Skyzcannibal' ou 'Voices Of The Enemy'. Je trouve en effet que leur Thrash/Crossover est très pertinent dans son aspect frontal et dans son énergie communicative, mais manque de consistance sur la durée....
Ce qui ne nous empêcher pas cependant de passer une agréable demi-heure défoulante en compagnie d'UNCENSORED, que je recommande surtout de découvrir en live !




Rédigé par : ..::Ju::.. | 13/20 | Nb de lectures : 5834




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 07/04/2016 à 13h04 - (119786)
C'est agréable tout ça en effet, mais c'est sûr que c'est typiquement le genre de groupe à prendre toute son ampleur sur scène



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker