UNBREAKABLE HATRED - Ruins (Unique Leader) - 19/10/2015 @ 07h37
Le Québec sous son apparence paisible cache plein de formations aussi brutales les unes que les autres, cette année est particulièrement propice en nombre de sorties avec notamment KATAKLYSM qui reste un nom incontournable (bien qu’en perte de vitesse, vu la piètre qualité de son dernier opus), et aussi ALCOHOLATOR qui a décollé avec un très bon disque de revival-thrash, et enfin UNBREAKABLE HATRED originaire de Québec City qui est certes encore inconnu par chez nous mais qui ne va sûrement plus le rester encore longtemps.

En effet malgré qu'il soit en activité depuis 2008 (et qu'il ait sorti un premier opus réussi en 2011) le trio restait confiné dans les abysses de l’underground, cependant tout a changé dernièrement pour la formation du chanteur-bassiste Simon B. Lapointe et des frères Drouin (Dominique à la batterie et Philippe à la guitare) puisqu’ils ont signé un contrat avec Unique Leader ce qui va leur assurer une visibilité et une exposition bien plus flagrante, puisqu’il faut dire que celui-ci aurait eu tort de se priver de leur talent, tant il est incontestable que leur death brutal va vraiment mettre un coup de pied aux fesses de la concurrence.

Cette galette dispose en effet d’une production ultra-puissante (où l’on entend la basse et où la batterie est mis très - voire trop - en avant) agrémentée d’un léger côté moderne mais où le classicisme est quand même prioritaire et où la voix varie intelligemment entre growls et parties plus criardes presque thrash. Par là-dessus on ajoute une grosse dose de vitesse et de fureur et c’est parti pour 30 minutes d’une efficacité remarquable. « Addiction » porte vraiment bien son nom car ça démarre sur les chapeaux de roue entre légères salves de blasts disséminés ici et là, et passages plus techniques et écrasants où la double est proéminente qui montre déjà toute l’étendue du savoir-faire des trois compères. Et la suite ne sera qu’un étalage de furie et de sauvagerie (comme « Dysfunctional System » qui est quasiment à fond du début à la fin, tout comme « Unpredictable Brutality » où son marteleur tout en gardant sa rage et sa folie sait aérer le tout grâce à quelques breaks bien sentis) où de moments plus lourds et techniques (tel l’atypique « Natural Disaster » où les solis de guitares sont différents du reste et les passages mid-tempo bien plus massifs et lourds, et aussi « Primitive Thoughts » qui clôture les hostilités où les deux frangins se lâchent totalement proposant des breaks de fous aux nombreuses cassures et variations tout en gardant une précision chirurgicale.

Au bout de cette demi-heure on remarque l’intelligence du jeu du combo, qui ne se contente pas de bourriner du début à la fin (ce qui se fait hélas trop souvent dans le genre) même si le blast et le tempo furieux restent très majoritaires, car en gardant une base américaine et classique (très inspirée par les premiers ORIGIN) ils ne se contentent pas de refaire ce qui a été déjà fait par le passé, notamment grâce à des éclairs furtifs de riffs et de voix plus actuels, et même si tout peut finir par se ressembler tout du long à cause d’un léger côté monolithique il n’en reste pas moins qu’on a probablement une des meilleures sorties du style et du label pour 2015, et s’ils continuent comme ça nul doute que les membres du combo seront une des force vive de la scène extrême des années à venir.




Rédigé par : GabinEastwood | 15/20 | Nb de lectures : 7621




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker