ULVER - Childhood's End (KScope/Wagram) - 18/05/2012 @ 09h47
Un peu moins d’un an après War Of The Roses, voilà que le peu prolifique ULVER pointe à nouveau le bout de son nez dans les bacs à disques. Enfin, cette sortie n’est pas un disque comme les autres. Evoqué dès 2009 (voire plus tôt), Childhood’s End est en réalité le très attendu album de reprises qui devait initialement s’appeler Psyche. Enfin, comme ULVER c’est ULVER, les Norvégiens ne vont pas se contenter de quelques covers de LED ZEPPELIN et BLACK SABBATH pour appâter les métalleux un minimum ouverts d’esprit. Sous-titré Lost & Found From The Age Of Aquarius, Childhood’s End présente une collection généreuse (16 titres) de reprises des années 1960. Standards de l’époque ? C’est à vous de me le dire, moi je suis un chouïa (un gros chouïa) trop jeune pour avoir connu cette époque musicale (bon vous aussi probablement). Et comme je suis un sale métalleux fermé d’esprit (et feignant), je ne me suis pas amusé à faire une analyse en profondeur de la scène musicale « psyché » des 60’s, ni à aller chercher les 16 morceaux originaux et à décortiquer les reprises une à une. Prenons plutôt Childhood’s End pour ce qu’il est, à savoir un disque d’ULVER.

Car Childhood’s End c’est du ULVER, avec ses ambiances, ses arrangements chiadés et la superbe voix de Garm. Bon encore une fois, à part ces quelques éléments typiques, ce disque n’a strictement aucun point commun avec les précédents albums du groupe, qui est définitivement amené à ne jamais refaire deux fois la même chose. Et d’ailleurs, les revirements incessants de style font toujours que chacun pourra y trouver son compte à un moment donné. Après Shadows Of The Sun et War Of The Roses qui étaient -à mon sens- un peu creux, ULVER s’offre avec Childhood’s End un album globalement plus dynamique. Tout est relatif et on ne revient pas pour autant au Metal ou à une Electronica parfois percutante comme sur Blood Inside (en même temps, ces deux styles n’existaient pas dans les 60’s), mais ces reprises trouvent parfaitement grâce avec le son d’ULVER, qui on peut le supposer cherche à leur donner une seconde jeunesse. On oscille entre une forte dominante sur les claviers/orgues vintage et des passages plus bluesy ou folk, aux structures bien évidemment simples mais à l’exécution parfaite (les grattes acoustiques, la basse, la batterie, tout est nickel-chrome). Sur les 16 reprises présentes sur Childhood’s End (53 minutes), il n’y a pour ainsi dire quasiment rien à jeter et le tout est suffisamment varié pour maintenir l’attention. On peut mettre en lumière certaines pistes comme les très entraînants "Bracelets of Fingers" et "The Trap" dès le début du disque, les ambiances et les claviers enivrants de "In the Past" et "Can You Travel in the Dark Alone", le plus rock "Street Song", le très accrocheur "66-5-4-3-2-1", l’épique "Soon There’ll Be Thunder", le très relaxant "Velvet Sunsets", ou encore les superbes "I Can See the Light" et "Where Is Yesterday" en guise de clôture. Je tiens juste à signaler que le single "Magic Hollows" n’est pour moi pas un des meilleurs morceaux de l’album, trop axé acoustique et peu représentatif du reste. Mais comme toujours, le point fort d’ULVER est encore une fois Garm qui est ici très en voix et illumine vraiment les covers de Childhood’s End, laissant planer une atmosphère quelque peu nostalgique.

ULVER s’offre avec Childhood’s End un voyage dans le temps vraiment réussi, pour un disque simpliste (dans le bon sens du terme) bien loin de ses expérimentations complexes d’antan. Le psyché et les 60’s, ça ne me parle pas (PINK FLOYD doit être le groupe le plus « ancien » que j’écoute et je ne suis jamais remonté plus haut que The Dark Side Of The Moon (1973)), mais Childhood’s End m’a convaincu, avec son côté dépouillé et vintage qui a un charme indéniable, avec un habillage malgré tout assez moderne pour ne pas perturber l’auditeur. Il va donc sans dire que si ce type de disque « back to the roots » et/ou la musique plus ou moins psyché des 60’s vous intéresse, Childhood’s End est indispensable à moins que vous n’appréciez pas ULVER de manière générale, car l’on reconnaît quand même tout de suite la patte des Norvégiens. Le retour vers les 70’s d’OPETH ne m’avait pas convaincu le moins du monde, celui d’ULVER qui a réglé sa DeLorean une décennie plus tôt fait mouche. En ce qui me concerne, je préfère donc la fin de la jeunesse à l’héritage. A vous de choisir votre époque !

Liste des reprises présentes sur Childhood's End :

1. THE PRETTY THINGS - Bracelets Of Fingers
2. THE BYRDS - Everybody's Been Burned
3. BONNIWELL'S MUSIC MACHINE - The Trap
4. CHOCOLATE WATCHBAND - In The Past
5. JEFFERSON AIRPLANE - Today
6. GANDALF - Can You Travel In The Dark Alone?
7. ELECTRIC PRUNES - I Had Too Much To Dream (Last Night)
8. THE 13TH FLOOR ELEVATORS - Street Song
9. THE TROGGS - 66-5-4-3-2-1
10. LEFT BANKE - Dark Is The Bark
11. BEAU BRUMMELS - Magic Hollow
12. COMMON PEOPLE - Soon There'll Be Thunder
13. MUSIC EMPORIUM - Velvet Sunsets
14. CURT BOETTCHER - Lament Of The Astral Cowboy
15. LES FLEURS DE LYS - I Can See The Light
16. UNITED STATES OF AMERICA - Where Is Yesterday

http://www.jester-records.com/ulver/ - 149 visite(s)

Magic Hollow - 127 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | Reprises à la sauce ULVER/ | Nb de lectures : 14762




Auteur
Commentaire
noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 18/05/2012 à 12h09 - (102073)
Shadows Of The Sun un peu creux? Bordel ZSK faut vraiment que tu arrêtes de t'occuper des chros d'Ulver :p Plus sérieusement je suis curieux d'écouter ça, moi non plus je ne connais aucun des morceaux d'origine.

Nekromantik
Membre enregistré
Posté le: 18/05/2012 à 15h37 - (102075)
Personne encore pour crier au chef d'oeuvre??



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 18/05/2012 à 15h45 - (102076)
peut-être parce qu'il n'est pas encore dans les bacs? ^^
sinon, il faut bien évidemment traduire par "fin d'enfance" et non "fin de jeunesse". erreur basique de ma part...

opethmaniac
IP:90.1.186.94
Invité
Posté le: 18/05/2012 à 16h54 - (102077)
@Nekromantik : commandé sous tous les formats possibles, mais j'en peux plus, tu l'as trouvé où ?

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 18/05/2012 à 17h10 - (102078)
CHEF D'OEUVRE!!!!!!!!!
Bon, sinon, j'ai putain de hâte de le recevoir!!! :-p



noar
IP:81.249.47.161
Invité
Posté le: 18/05/2012 à 17h28 - (102079)
En France, il sort le 04/06 mais sera dispo la semaine d'avant via l'import ou le net.

ankhou
Membre enregistré
Posté le: 19/05/2012 à 00h16 - (102082)
Impatient je suis


Dark Side...
IP:82.232.150.205
Invité
Posté le: 19/05/2012 à 09h43 - (102084)
Jeune Homme, vous n'êtes pas remonté plus haut que Dark Side...Il n'y a pas comme un soucis là? En gros, tu parles des Floyds, mais vous n'y pigez "que dalle" !!! Autant écouter comme la majeure partie des gens juste The Wall...ou bien encore mieux, juste le titre Another Br...seul tittre connu de la masse.
Chronique longue, ça ne donne même pas envie de la lire.
Allez...salutation jeunot !

opethmaniac
IP:90.1.186.94
Invité
Posté le: 19/05/2012 à 11h23 - (102086)
C'est qui lui, là ?

Alain Frost
Membre enregistré
Posté le: 19/05/2012 à 11h40 - (102087)
L'achat va être obligatoire là! En tant que grand fan d'Ulver et grand amateur de psyché, il pourrait difficilement en être autrement.

Magic Hollow est absolument excellent, si le reste de l'album est encore mieux ça va être du très bon.

Sinon pour Zesnake: Jefferson Airplaine, 13th Floor Elevator, The Byrds, y a un beau petit panel de la scène psyché californienne des 60's. Donc du classique effectivement (même s'il y a pas mal de groupes que je ne connais pas dans la liste).

Dungorpat
Membre enregistré
Posté le: 20/05/2012 à 11h16 - (102095)
@Dark Side : quel soucis? Il n'y a aucun jugement de valeur dans la déclaration de ZeSnake et si "Dark Side" ne lui a pas donné envie de remonter plus loin, quel intérêt effectivement?

De plus, donner des leçons de de musique alors qu'on se décourage à la vue de quelques lignes de texte me semble un poil prétentieux...

Si tu avais lu la kro de ZeSnake tu aurais justement pu y trouver de bonnes indications sur la teneur de cet album, c'est bien là le but d'une chronique il me semble et longueur ne va pas forcément de pair avec redondance.

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 20/05/2012 à 11h42 - (102097)
Y'a beaucoup à dire sur les déclarations de Dark Side, mais je crois qu'on peut résumer le tout en disant que c'est un troll. ;)

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 20/05/2012 à 13h31 - (102098)
non mais cherchez pas
je savais bien que cette petite précision sur mon approche des Floyd ferait bondir des true fans ^^

Zebrowsky
Membre enregistré
Posté le: 21/05/2012 à 01h01 - (102103)
Encore de courageux invités qui ne lisent même pas les chros... troll inside.

uruz a.
Membre enregistré
Posté le: 22/05/2012 à 12h11 - (102138)
Hâte d'écouter tout ça également. J'ai quelques vinyles des 13th floor, byrds, electric prunes et jefferson, il y a de véritables perles dans le lot... les autres je ne connais pas, mais l'ambiance de cette scène à la sauce ulver devrait prendre.

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 06/06/2012 à 09h02 - (102389)
reçu aujour'hui, il passe nickel. Chapeau au groupe pour avoir su s'approprier de tels titres, c'est vraiment très bien fait.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker