TYLER BRYANT AND THE SHAKEDOWN - The Wayside (Spinefarm) - 16/02/2016 @ 07h22
I got a reputation goin' 'round
I ain't never been the kind to back down
I have thrown a punch or two and gave a few black eyes
But Jack Daniels kicked my ass again last night


Ah, l'amitié virile et les franches empoignades, les généreuses portions de jambon fumé aussi bourratives qu'un Stack cake local : ouvrez vos chakras, bienvenue dans le Tennessee ! Oui, c'est dans cet état coincé au coeur de la Bible Belt que TYLER BRYANT AND THE SHAKEDOWN peaufine à l'ombre des sequoias son blues/rock doré à point, d'ailleurs le bougre n'en est pas à son premier coup de boogie burné. Une tournée avec les barbus XXL de ZZ TOP et les pépés rockeurs d'AEROSMITH ou monsieur Eric Clapton, voilà un joli tableau de chasse pour un groupe formé il y a à peine six ans. Bon, c'est vrai, son premier et dernier album en date sorti en 2013, "Wild child", montrait déjà de sérieuses prédispositions pour trousser un blues/rock assassin. Allez-y, envoyez-vous la triplette "Cold heart" / "Say a prayer" / "Where I want you", vous m'en direz des nouvelles. Et si le lien de parenté entre Graham et Brad Whitford, fiston et papa-membre fondateur d'AEROSMITH, peut expliquer certaines choses dans l'amour du riff qui fait mouche, les aptitudes des quatre gaillards à débiter un blues/rock musqué taille patron, leur localisation dans le temple du rock'n'roll, Nashville, Tennessee, ne doit pas y être complètement étrangère.

Taille patron elle aussi à n'en point douter, la bonne vieille embardée de basse qui ouvre "Criminal imagination" annonce la couleur. La moiteur du sud crève ici l'écran, les relents de Bourbon et de fumée tournoient dans un ciel radieux, vierge de tout envahisseur. La prod' est gonflée comme un triceps sous tension, les guitares boursouflées filent la réplique au batteur qui assaisonne le tout sans coup férir. Le solo final envoie le bois, hips, allez une dernière lampée et après promis j'arrête. A moins que "Loaded dice..." ne remette le couvert ? Pas tout à fait puisque celui-ci cultive un côté plus sombre où la section rythmique sort les crocs avant de s'effacer pour revenir sournoisement caler une dernière claquette derrière les esgourdes. Bim, pas le temps de boire un coup, sortez les Stetson et embarquez avec les singing cowboys sur "The devil's keep" qui rend hommage à cette terre du Tennessee, ce terreau fertile qui a vu naître quelques un des grands noms de la guitare. Un morceau brillant, gorgé de mélodies et de feeling, qui rappelle à quel point TYLER BRYANT AND THE SHAKEDOWN excelle dans la compo racée qui doit autant au blues qu'à la country. Quant à "Mojo workin" et "Stitch it up", ces deux boulets de canon redonnent des couleurs au heavy rock et jamais les vocalises du père Bryant n'ont semblé si à propos que sur ce duo testostéroné. "The wayside" boucle la marche sous ses airs nonchalants, un violon qui s'acoquine avec un solo, le tout est poignant, digne d'un générique de fin. Clap, on coupe.

Produit de main de maître par un Vance Powell inspiré (qui s'était déjà illustré aux manettes avec les ARCTIC MONKEYS ou les WHITE STRIPES) "The wayside" fait son petit effet en dépit de son format rikiki d'une petite vingtaine de minutes. On aimerait en prendre pour vingt de plus mais il faudra s'en contenter pour l'instant. C'est indéniable, le potentiel est là, on le savait, n'reste plus qu'à propager la bonne parole aux quatre coins de l'Europe. Et commencer par la France, tiens, en voilà une idée qu'elle est bonne !




Rédigé par : TarGhost | 08/10 | Nb de lectures : 6564




Auteur
Commentaire
DIMECHAG
Membre enregistré
Posté le: 16/02/2016 à 09h31 - (119430)
Ça déboite c'est certain, y 'a du boulot et du talent mais pas plus que 5000 groupes du même genre et même coin des States. La seule différence c'est qu’eux vont percer parce que c'est des fils à papa!
Y a bon néanmoins ;-)




vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 16/02/2016 à 10h50 - (119431)
Un très très bon EP, rien à jeter, une vraie personalité et un son propre.

Pas de véritable originalité, mais c'est du tout bon !




National Geographic
IP:90.29.185.61
Invité
Posté le: 16/02/2016 à 13h30 - (119432)
"...peaufine à l'ombre des sequoias son blues/rock doré à point..." Oui, sauf qu'il n'y a pas de sequoias dans le Tenessee (cette variété d'arbre ne subsiste que sur la côté Ouest, tout au Nord de la Californie)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker