TWILIGHT OF THE GODS - Fire On The Mountain (Season of Mist) - 11/10/2013 @ 07h28
Je pense que l’info n’a échappé à personne (tout du moins ceux qui suivent quotidiennement nos news) : TWILIGHT OF THE GODS est un « super-groupe » formé en 2010 dans le but de reprendre des morceaux de BATHORY sur scène. Le line-up ? Alan Averill de PRIMORDIAL au chant, Rune ‘Blasphemer’ Eriksen (AURA NOIR, ex-MAYHEM) et Patrick Lindgren (THYRFING) aux guitares, Frode Glesnes (EINHERJER) à la basse, et Nick Barker (LOCK-UP, CRADLE OF FILTH, DIMMU BORGIR…) derrière les fûts. La sauce a bien pris et le groupe finira par signer sur Season of Mist pour sortir un album. Non pas un album de reprises de BATHORY, mais bien un album personnel fait de compositions originales. Appréciant beaucoup BATHORY et notamment la période « viking » marquée par les albums Hammerheart (1990), Twilight Of The Gods (justement) (1991), Blood On Ice (1996) et les deux Nordland (2002 et 2003), TWILIGHT OF THE GODS devrait m’intéresser surtout que justement, leurs reprises mettaient à l’honneur les disques viking de l’œuvre de Quorthon.

Ah merde, en fait c’est pas du BATHORY, c’est du Heavy-Metal. Et à l’ancienne. Autant dire que je n’y connais rien dans ce style. Bon j’ai l’excuse de dire « je pensais que c’était dans l’esprit de BATHORY », mais bon comme je suis quotidiennement les news de VS (vu que j’en écris…), j’étais bien au courant que TWILIGHT OF THE GODS allait nous pondre un album plus Heavy que Viking. Je vais voir ce que je peux faire et comme le dit l’adage, « un bon chroniqueur doit savoir tout chroniqué ». Plutôt que de s’inscrire dans un registre « Heavy épique influencé par BATHORY » comme EREB ALTOR ou ATLANTEAN KODEX, TWILIGHT OF THE GODS a choisi de se la jouer Metaaaaaal et d’ailleurs les paroles de Fire On The Mountain vont en ce sens. Il paraît que leur Heavy est typé 80’s ; je crois ceux qui disent ça sur parole, de même que l’influence MANOWAR car je n’ai jamais rien écouté d’eux hormis la version française du single "Father" pour me foutre d’eux (« Toi ! Tu vas avoir des problèmes ! » cria Skay, affublé d’un slip léopard, en brandissant sa grande épée alors qu’il était en train de s’huiler le torse). Bon on pensera tout de même un peu à BATHORY, de même qu’à PRIMORDIAL à cause de la voix d’Alan Averill, mais TWILIGHT OF THE GODS est bien différent de ces influences et après avoir rendu hommage à un groupe culte, rend désormais hommage à une scène entière.

TWILIGHT OF THE GODS pratique donc un Heavy-Metal essentiellement mid-tempo qui est plus porté sur les plans épiques et les rythmiques appuyées que sur des quelconques accélérations Power/Speed qui ne seraient que bien peu puristes. Il y a même bien peu de solos effrénés. Le tout est accompagné de la voix d’Alan Averill que, première surprise, je trouve bien moins insupportable que dans PRIMORDIAL (« Toi ! Tu vas vraiment avoir des problèmes ! » cria Skay alors qu’ils se maquillait le visage en blanc tout en récitant des prières celtes), hormis ses quelques montées dans les aigus habituelles. Il propose même souvent un chant plus posé assez prenant, entre deux accès plutôt fédérateurs. Le reste des musiciens va pourtant faire que Fire On The Mountain n’est pas forcément très convaincant, et les réactions à l’écoute des premiers extraits ont légitimement été assez négatives. Le départ est plutôt bon et plaisant avec "Destiny Forged in Blood", qui pose très bien l’ambiance et propose des mélodies enivrantes. Mais très vite et notamment pour "Children of Cain", on constate que les riffs proposés sont un peu en carton, ce qui la fout mal pour un style qui glorifie l’acier reluisant et le cuir. On a l’impression d’avoir affaire à des brouillons de rythmiques, parfois limite dignes d’une démo rehearsal où des jeunes gratteux ont les yeux collés à leurs mains et cordes. Franchement, je pense que Eriksen et Lindgren sont capables de faire bien mieux que ça, surtout que le dernier THYRFING est classe et que MAYHEM s’est parfois distingué par sa complexité. Les riffs proposés sont donc archi-basiques, ce qui dessert l’album car on sent qu’il aurait pu être plus inspiré et travaillé, et donne trop l’impression d’avoir été composé à la va-vite. C’est peut-être suffisant pour un disque qui se pose avant tout comme un hommage, mais la frustration est au rendez-vous car il y aurait eu moyen de faire quelque chose d’imparable et qui dépasse ce cadre « tribute ». Surtout que Barker livre une bonne partition tout en sobriété et que la basse de Glesnes se fait bien entendre et magnifie certains passages…

Il faut tout de même avouer que "Children of Cain" est avant tout une erreur de parcours dans l’album, car la suite est tout de même intéressante même si les riffs et leads ne brillent ni par leur originalité, ni par leur qualité. Les rythmes de "Fire On the Mountain" et "Preacher Man" sont donc simplistes mais plutôt entraînants, surtout quand avec ça Averill donne de la voix et des gimmicks qui font mouche (les « ooooh ooooh ooo ooo oooh » un peu kitsch mais terribles du morceau-titre). "Sword of Damocles" est un peu plate mais on se laisse également emporter dans le souffle épique, assuré par une guitare mélodique en fond et par les très beaux leads (même si encore une fois, leur justesse est limite…) ainsi que les cavalcades rythmiques bienvenues sur la fin. "The End of History", parfaitement arrangé et bien varié en 7 minutes, est l’œuvre forte de ce Fire On the Mountain, œuvre prolongée par le très bon et plus atmosphérique "At Dawn We Ride" (et son intro sublime) qui clôt bien un album qui partait assez timidement. Un album qui ne décolle jamais vraiment, mais pour le style pratiqué je pense que personne n’a envie que ça défouraille subitement.

D’habitude, on loue un album lorsqu’il se révèle être « sans prétention », mais ici c’est vraiment le défaut manifeste de Fire On The Mountain. En définitive, c’est un album assez léger, TWILIGHT OF THE GODS s’est fait plaisir (il n’était pas obligé de faire un album sachant que ce n’est qu’un tribute-band à la base) mais ce disque ne dépasse pas le cadre d’un album hommage sympathique. Ça serait parfaitement passé si c’était le premier album d’un jeune groupe en devenir. Mais là, le pedigree des musiciens était porteur de promesses, et on sait qu’ils sont capables de faire quelque chose de plus étoffé, même si Fire On The Mountain remplit sa mission. Ce qui serait un album encourageant qui appelle un second opus de confirmation pour n’importe quel groupe d’inconnus, se transforme donc en relative déception pour un all-star band dont l’avenir est incertain, ne serait-ce que pour des contraintes d’emploi du temps. Si vous êtes fans de Heavy à l’ancienne, un peu de BATHORY et de PRIMORDIAL, Fire On The Mountain sera pour vous un bon album mais pas beaucoup plus. Pourtant avec des compositions plus croustillantes ça aurait pu être une excellente œuvre sachant que la base vocale et les ambiances épiques sont bien là. Plaisant, mais rien qui donne envie d’aller exhiber ses pectoraux et son glaive poli dans la forêt (non Skay, je ne t’y rejoindrai pas, je suis bien trop frileux. Comment ça c’est true de mourir de froid pour le Metaaaaal ?).



http://www.twilightofthegods.eu - 120 visite(s)

Ecoute intégrale chez nous - 120 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 12522




Auteur
Commentaire
grozeil
Membre enregistré
Posté le: 11/10/2013 à 09h22 - (109461)
"Le tout est accompagné de la voix d’Alan Averill que, première surprise, je trouve bien moins insupportable que dans PRIMORDIAL " :tu seras lapidé sur la place publique pour cette assertion effrontée. Blague à part, disque pas transcendent, pas sûr qu'il sera dans ma prochaine commande.



Félix Rome
IP:90.84.144.13
Invité
Posté le: 11/10/2013 à 09h24 - (109462)
Je n'aime pas le heavy, j'ai du mal à distinguer l'infinitif du participe passé,... J'ai 15 ans?

TheUgly
Membre enregistré
Posté le: 11/10/2013 à 09h31 - (109465)
Album écouté par curiosité après avoir lu les commentaires qui le décrivait comme un hommage à BATHORY et MANOWAR.

Finalement, on est loin des groupes cités. C'est plat et ennuyeux.



Skay
Membre enregistré
Posté le: 11/10/2013 à 10h55 - (109466)
La Confrérie du Metal Véritable te pendra par les couilles, ZeSnake. Et te fouetteras avec des orties fraîches en écoutant du Manowar à un volume de 11 !
Sinon, pas beaucoup écouté encore, mais l'album me paraît bien mais manquant de punch. A retenter. Effectivement on attendait tous un remake de Bathory période Viking, c'est en réalité du pur Heavy typé 80's.

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 11/10/2013 à 10h58 - (109467)
@grozeil : ok pour la lapidation, mais c'est moi qui lui jetterai la première pierre alors !

Fan de Primordial, mais pas de heavy, donc pas pour moi.

Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 11/10/2013 à 12h14 - (109469)
Chiant

panzerfaust
IP:81.13.248.128
Invité
Posté le: 11/10/2013 à 16h16 - (109480)
C'est dommage, voilà. En se la foulant un peu plus ils auraient assurément de quoi faire un vrai bon album! Genre on fait un album rapidos sans trop se creuser les méninges, et on en vend des palettes grâce au sticker du line-up collé dessus! Mince j'aurais aimé les voir lors des live hommage à quorthon..

Crom-Cruach
IP:82.122.88.87
Invité
Posté le: 12/10/2013 à 09h43 - (109486)
"un bon chroniqueur doit savoir tout chroniqué" et "Le tout est accompagné de la voix d’Alan Averill que, première surprise, je trouve bien moins insupportable que dans PRIMORDIAL" : ces deux phrases méritent à elles seules... la fessée.

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 12/10/2013 à 11h28 - (109489)
hahah
la faute est volontaire, l'expression vient de Loufi et sa faute est "légendaire" (voir le topic du forum qui a été remonté il y a peu). mais au moins les gens sont attentifs et lisent les chroniques en détail, c'est bien ;-)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker