TWILIGHTFALL - The Energy Of Soul (Svarga) - 19/08/2014 @ 08h36
S’il semble être à la base un pourvoyeur de pur Pagan/Folk ukrainien (MUNRUTHEL, PAGANLAND, ZGARD récemment), le label Svarga Music nous abreuve aussi de quelques bizarreries (SVYATOGOR, THUNDERKRAFT). Sa nouvelle signature, TWILIGHTFALL, semble être sur le papier dans la première catégorie. A l’instar de MUNRUTHEL, TWILIGHTFALL a été fondé par un ex-NOKTURNAL MORTUM. Mais grosse différence, si MUNRUTHEL a été fondé en 1997 alors que Munruthel était toujours dans le line-up de NOKTURNAL MORTUM, TWILIGHTFALL lui n’a été fondé qu’en 2010 alors que Wortherax, fondateur du groupe, n’était plus dans NOKTURNAL MORTUM depuis… 1996. Il a néanmoins pu s’occuper en faisant quelques guests solos pour MUNRUTHEL (le monde est petit) et KHORS, mais son principal fait d’armes reste sa présence aux grands débuts de NOKTURNAL MORTUM, pour les démos Lunar Poetry et… Twilightfall.

On pensait alors avoir affaire, une nouvelle fois à l’instar de MUNRUTHEL, à un NOKTURNAL MORTUM-like, entre le Pagan-Metal ukrainien et le Black sympho, mais il n’en sera rien. TWILIGHTFALL va faire partie de la seconde catégorie de Svarga Music, celle des bizarreries. Enfin, pas de bidouillages électro comme pour THUNDERKRAFT ou d’instruments incongrus comme SVYATOGOR, TWILIGHTFALL va se poser comme un groupe de Metal plus classique. Mais tout de même bizarre car il est étonnant de voir qu’une figure du Metal underground ukrainien de la scène Pagan/Folk va donner… dans du Death/Thrash mélodique à la CHILDREN OF BODOM, blindé de claviers et de solos. Rien d’étonnant cependant quand on regarde le parcours de Wortherax, qui a commencé par jouer du Hard-Rock et du Heavy, avec une influence METALLICA revendiquée également. Svarga présente même Wortherax comme un « guitar shredder »… Donc si vous vous attendiez à un énième groupe de Pagan/Black/Folk ukrainien ou même à quelque chose qui donnerait dans le son des premiers NOKTURNAL MORTUM, passez votre chemin, The Energy Of Soul le premier album de TWILIGHTFALL n’a rien de foncièrement « ukrainien » !

Bon à la rigueur la voix rugueuse de Wortherax est quelque peu dans le standard « ukrainien », mais pour le reste nous aurons droit à un Death/Thrash mélodique assez old-school. Que ce soit dans la production ou le paysage sonore, fait de nombreux leads/solos et de claviers. « leads/solos » + « claviers » + « old school », il y a hélas des chances pour que ça sonne kitsch et malheureusement pour TWILIGHTFALL, ça sera le cas. Les 7 morceaux de The Energy Of Soul sont interchangeables et ne se distinguent en rien, il est même difficile de trouver une accroche là-dedans tant l’ensemble vire rapidement à l’empilement de leads et de solos. Wortherax a de la ressource de ce côté-là, c’est le moins qu’on puisse dire, mais TWILIGHTFALL n’a absolument rien d’original. Les rythmiques sont reléguées au second plan, mettant à mal toutes les tentatives de TWILIGHTFALL pour être catchy comme un CHILDREN OF BODOM. On retiendra une bonne mélodie à droite ou à gauche, un passage plus thrashy qui fait un peu taper du pied, des jolis breaks acoustiques témoignant de l’influence DISSECTION revendiquée, mais malgré des solos tous bien exécutés avec maîtrise les 39 minutes de The Energy Of Soul rentrent par une oreille et ressortent par l’autre.

Wortherax s’est fait plaisir, 18 ans après l’arrêt de ses activités avec NOKTURNAL MORTUM, mais The Energy Of Soul est un album sans grand intérêt. Svarga Music m’est sympathique mais ses sorties sortant du cadre musical Pagan/Folk ne sont hélas guère excitantes. TWILIGHTFALL n’atteint pas les abysses régulièrement sondées par les groupes italiens mais son premier album est bien trop anecdotique pour susciter l’attention. Et ce Mélodeath/thrash heavy à synthés sonne très daté… Bien fait, sans prétention, mais The Energy Of Soul ne restera qu’un simple CHILDREN OF BODOM worship qui s’est surtout contenté de balancer solo sur solo et de meubler le reste avec leads et mélodies plus ou moins jolies. Ça plaira à ceux qui aiment bien les habiles mélomanes manieurs de manche, mais pour qui attendait du Death/Thrash certes mélodique mais efficace ou au moins mémorable, ça ne passera pas et The Energy Of Soul ne restera pas dans les annales. Un album correct mais particulièrement dispensable qui ne se fera remarquer que pour la mention « old CHILDREN OF BODOM like avec un ancien NOKTURNAL MORTUM ».

"Storm" :




Rédigé par : ZeSnake | 12/20 | Nb de lectures : 10883




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker