TRIPTYKON - Melana Chasmata (Century Media) - 06/06/2014 @ 07h59
J’ai longtemps hésité à faire la chronique suivante :
Tripe, ‘tit con, cet album est énorme !!

Et puis je me suis souvenu qu’il fallait argumenter un poil…


CELTIC FROST est mort, vive TRIPTYKON. C’est un peu en substance ce que clame Tom G. Warrior à chaque interview. Il faut dire que le Maître s’épanouit dans son nouvel univers et avec ses nouveaux camarades. D’ailleurs, le line-up de TRIPTYKON est inchangé depuis la création du groupe. "Melana Chasmata" est donc le second album du groupe suisso-teuton. Dire que cet album était attendu relève de l’euphémisme. En effet, tout le microcosme du metal extrême scrute avec attention tous les faits et gestes de Tom G. Warrior. De plus, "Eparistera Daimones" était un chef-d’œuvre, donc son successeur était particulièrement attendu. Pour ma part, j’ajouterais également que l’EP suivant, "Shatter", était une bouse qui ne justifiait son achat que pour les titres de CELTIC FROST live avec Nocturno Culto au chant. D’où une attente exacerbée.

Avant de parler de la musique, attardons nous quelques instants sur l’objet. Ayant acquis la version digibook, je peux dire de nouveau que les mecs ne se foutent pas de notre gueule. Outre l’artwork basé sur une œuvre de H.R. Giger, l’intérieur regorge d’illustrations et de photos tirées de l’œuvre. Il y a également un livret volant qui se déplie en forme de croix inversée. Tom G. Warrior et V. Santura (guitares) proposent leurs notes pour chaque titre, afin d’expliquer la genèse de chacun. L’album est également sorti en version cristal classique, et en box ultime, incluant poster, cartes postales, bougies noires aux couleurs du groupe et pendentif représentant le « T » de TRIPTYKON. Pour l’anecdote, cette box est la seconde version, validée par le groupe. En effet, la première ébauche proposée par Century Media a fait l’objet d’un appel au boycott par Tom G. Warrior, qui n’avait pas été consulté. Qu’un label accorde crédit à l’artiste et change ses plans pour suivre son idée est assez rare pour être souligné.

Mais venons-en à la musique. "Eparistera Daimones" était la suite logique mais évoluée du dernier album de CELTIC FROST, "Monotheist". "Melana Chasmata" perpétue l’évolution. Faisons simple : vous n’avez pas aimé "Eparistera Daimones", vous n’aimerez pas "Melana Chasmata". On retrouve les principaux éléments qui composent la musique de TRIPTYKON. Des passages furieux aux riffs incisifs et tranchants et au jeu de batterie débridé. Mais également des passages incantatoires portés par le chant de Tom G. Warrior, haché et pesant. Le titre "Boleskine House" représente bien cette dualité de la musique de TRIPTYKON, à la fois éthérée, paisible, mais aussi furieuse et inquiétante. La grande différence entre "Eparistera…" et "Melana…" est que tout le groupe a contribué à l’écriture des morceaux. Si Tom G. Warrior est crédité des textes, c’est bien le groupe dans son ensemble qui a pondu cet album. Le résultat donne une personnalité encore plus présente. L’héritage de CELTIC FROST et "Monotheist", présent sur le premier opus, est maintenant relégué au rang de mémoire, pour s’en inspirer sans le répéter. On retrouve également quelques invités, notamment Simone Vollenweider, déjà présente sur les précédentes sorties, qui apporte son grain de voix délicat en soutien au rugueux Warrior. Ce dernier est également est également secondé par un certain A. Acanthus Gristle, personnage mystérieux dont l’identité reste secrète et protégée par le groupe. Autre guest, Michael Zech (Arioch de SECRETS OF THE MOON / ODEM ARCARUM), qui vient jouer certaines parties de guitares sur "Demon Pact".

Le résultat de tout ça est un putain d’album, froid et mélancolique. Ce second album marque donc l’essai et prouve que le groupe n’est pas que le joujou de Tom G. Warrior, mais bien une hydre à quatre têtes où chacun à son mot à dire et participe à l’écriture. "Melana Chasmata" va plus loin que "Eparistera…" et impose TRIPTYKON comme une valeur sûre du metal extrême. Toujours autant difficile à catégoriser, les Suisses œuvrent en permanence à la limite du black, du thrash ou du doom, en prenant soin qu’aucun genre ne s’impose. En résulte une nouvelle œuvre complexe et complète, qui se découvre au fil des écoutes. Et c’est la marque des grands que de savoir durer dans le temps.





http://www.triptykon.net/ - 181 visite(s)


Rédigé par : Skay | 18/20 | Nb de lectures : 15074




Auteur
Commentaire
Ayin
IP:90.84.145.104
Invité
Posté le: 06/06/2014 à 09h51 - (112392)
Ce mec est un génie ...

Ce qui me vient a l esprit à chaque fois que j écoute sa musique, c est que l on peut faire du Metal violent, sombre, malsain tout en étant organique, et en faisant passer des vraies émotions. Tout ça sans faire de démonstration de vitesse, technique et de production au son trop puissant.



Warhammer
Membre enregistré
Posté le: 06/06/2014 à 10h01 - (112394)
génie est effectivement le bon qualificatif. Eparistera Daimones était déjà très bon, mais celui-ci il est encore meilleur. Une puissance incroyable, un bourdonnement malsain et des émotions réelles. Un chef d'oeuvre!

RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 06/06/2014 à 10h14 - (112395)
Celui là terminera sans doute dans mon top de l'année, juste derrière le dernier Mekong Delta (qui est un p*tain de chef d'oeuvre). Comme d'habitude, Tom G. Warrior sait aller à l'essentiel sans en faire des tonnes et shooter les buts en pleine lucarne, que ce soit dans la violence brute ou dans l'émotion pure.

Étrange que ce ne soit pas ce petit joyau noir qui squatte la sélection.






Drixé
Membre enregistré
Posté le: 06/06/2014 à 10h41 - (112399)
Très bon album encore une fois !

J'étais cependant un poil, mais juste un poil, déçu lors des premières écoutes, car je ne retrouvais pas la lourdeur du premièr album, qui m'avait véritablement scotché. Mais au fil des écoutes, on apprivoise la bête aisément.
Et que dire du packaging encore une fois... La version vinyle est grandiose. On se fout pas de notre gueule !

Hâte de les revoir en live, et hâte d'écouter les albums suivants.





Drixé
Membre enregistré
Posté le: 06/06/2014 à 10h42 - (112400)
Très bon album encore une fois !

J'étais cependant un poil, mais juste un poil, déçu lors des premières écoutes, car je ne retrouvais pas la lourdeur du premièr album, qui m'avait véritablement scotché. Mais au fil des écoutes, on apprivoise la bête aisément.
Et que dire du packaging encore une fois... La version vinyle est grandiose. On se fout pas de notre gueule !

Hâte de les revoir en live, et hâte d'écouter les albums suivants.





Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 06/06/2014 à 11h00 - (112404)
Je ne me suis intéressé à Celtic Frost que très récemment (y'a deux mois) avec "Monotheist". Du coup j'ai enchaîné sur Triptykon vu que je savais qu'un nouvel album allait sortir.

Au début j'étais un peu sceptique, mais peu à peu je me suis fait à l'album et j'adore ces passages incantatoires comme sur "Demon Pact" et les refrains coup de poing pesant. Mais le gros point fort de l'album c'est clairement son atmosphère. On est directement plongé dans un torrent glacial d'eau croupie noirâtre dont il est difficile de s'extirper. Et en plus lee digibook est magnifique.
Clairement dans mon top 5 de l'année.




jfkool
Membre enregistré
Posté le: 06/06/2014 à 11h35 - (112408)
Je vous rejoins dans vos commentaires dont je retiens les mots "Organique" et "émotions". Les ambiances sont géniales et très bien amenées. Et comme drixé j'ai été déçu par les premières écoutes et finalement, je le trouve meilleur que E**** daemones et moins caricatural que Monotheist.

Sagal
Membre enregistré
Posté le: 06/06/2014 à 19h31 - (112433)
Une merveille d'album ! D'accord en tout point avec la chronique et les avis élogieux ci-dessus.
Des morceaux comme "Black Snow" et "In The Sleep Of Death" m'éblouissent absolument.
Et comme si cela ne suffisait pas, l'artwork et les notes des musiciens apportent encore un plus.

fabu
Membre enregistré
Posté le: 06/06/2014 à 19h32 - (112434)
un must ,meilleur que le premier à mon sens

lolo
IP:90.24.170.104
Invité
Posté le: 06/06/2014 à 19h37 - (112435)
Bon, visiblement je suis le seul à (pour l'instant) le trouver en deçà du 1er. Je ne saurai d'ailleurs pas expliquer pourquoi ! Mais je ne lâche pas l'affaire ;-)

Axellica
IP:81.220.198.30
Invité
Posté le: 06/06/2014 à 23h44 - (112444)
Je decouvre l'album sur Spotify, et WAAAAAAH! "Boleskine House" est exceptionnelle! Achat des demain! o_O

FullGod
IP:86.208.53.64
Invité
Posté le: 07/06/2014 à 07h10 - (112446)
Excellente chronique !
avec le triste décès de H.R. Giger, Tom G. Warrior va probablement encore assomblir la musique du groupe.
Comme le dit son adage depuis HellHammer :
Only Death is Real !!

Lazarus
IP:88.166.184.12
Invité
Posté le: 07/06/2014 à 13h48 - (112450)
Excellente chronique, dans la continuité du premier mais avec un coté encore plus sombre puis l'apport du reste du groupe ajoute un petit plus aux morceaux!

catch33
IP:109.9.49.53
Invité
Posté le: 07/06/2014 à 14h52 - (112453)
Encore un très grand album de Monsieur warrior et sa bande. J'avais un peu peur du côté " bis repetita" mais même si la recette est désormais connue aucune lassitude à l'horizon pour l'instant.

Vite une tournée pour écouter ça en live !!!

Psycho
IP:193.202.110.181
Invité
Posté le: 07/06/2014 à 21h47 - (112461)
Très bon album

Dittohead
IP:2.2.79.215
Invité
Posté le: 11/06/2014 à 21h43 - (112504)
Enorme!

Goldbeurk
IP:195.244.180.59
Invité
Posté le: 13/06/2014 à 14h28 - (112543)
j'avais lâché Celtic Frost depuis pas mal de temps, et c'est un peu par hasard que j'ai découvert le nouveau groupe de Tom Warrior ... et quel claque !

C'est grandiose ces deux albums, à écouter en boucle, je ne m'en lasse pas, il y a quelque chose d'à la fois unique et génial dans cette musique !

CyclisteMetôl
Membre enregistré
Posté le: 15/06/2014 à 22h11 - (112569)
La bande son top pour une séparation amoureuse, testé et approuvé !!!



TrAshLOLO
Membre enregistré
Posté le: 24/06/2014 à 10h49 - (112655)
Fanboy !

Un album intelligent, maîtrisé de bout en bout.

L'ambiance dégagée, poignante et sombre, me laisse sur le fondement.

Achat direct après la première écoute.



Maxgrind
IP:83.195.6.26
Invité
Posté le: 30/06/2014 à 13h56 - (112689)
Je me rappelle surtout de la claque Monotheist de Celtic Frost. Là, ça m'a l'air également très sombre. Est-ce préjudiciable de zapper le premier effort de Triptykon et d'écouter direct Melana Chasmata?

RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 01/07/2014 à 22h22 - (112696)
@Maxgrind : Non, Melana Chasmata est bien meilleur à mon avis.

Skay
Membre enregistré
Posté le: 02/07/2014 à 00h01 - (112697)
si tu occultes le premier album tu passes à côté d'une merveille de noirceur. Mais tu peux l'écouter après. Pour moi, Monotheist, Eparistera... et Melana... sont dans une continuité, une logique.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker