TREPALIUM - H.N.P. (Klonosphere/Season Of Mist) - 10/07/2012 @ 07h15
« Alors que revoilà la Klonosphère », c’est ce que je me suis dit en découvrant mon petit paquet promo gentiment envoyé par notre Greg national. Depuis, j'ai rarement été déçu par les sorties de la team, et là, pour l’occasion, c’est avec TREPALIUM que je vais devoir traiter. TREPALIUM, groupe dont j’ai souvent entendu/lu du bien ici et là, mais dont je n’ai jamais fait l’effort d’écouter une moindre mesure de leur musique auparavant. Shame on me diront certains, comme Ophélaille en son temps, mais bon, on ne peut pas être sur tout les fronts. Qu’à cela ne tienne, voici une très bonne occasion de découvrir les gars du Poitou-Charentes avec leur nouveau méfait « H.N.P » pour « Heic Noenum Pax » (« ici il n’y a pas de paix »).

Ce nouvel opus fait donc suite aux 3 précédentes sorties, débuté avec « Through the Absurd » (2004), et a la lourde tâche de succéder à son prédécesseur « XIII » (2009) qui avait été récompensé d’un bon 19/20 sur votre webzine favoris. Alors, après lecture des divers kronik du groupe, je me suis un peu penché sur le son du groupe via notre ami internet. Effectivement, cette note était amplement méritée, il n’en fait aucun doute. Ce death metal technique mais terriblement groovy et alambiqué est vraiment excellent ! OK, OK, voyons ce que le groupe nous sert aujourd’hui avec « H.N.P. ».

Le premier constat qui saute aux oreilles, pour un nouvel auditeur comme moi, avec ce new TREPALIUM est que la zik du groupe est terriblement power metal ! Vu ce que j’ai écouté d’eux auparavant, on peut dire que les gars de TREPALIUM ont plus opté cette fois-ci pour un côté lourd « danstaface » et moins death metal (même si les blast sont toujours de la partie). Et sincèrement, je pense que les fans des albums précédents seront un brin déçus si ils s’attendent à un « XIII » bis. Les compos sont toujours autant alambiquées, avec un groove énorme, mais planchent désormais sur une structure plus simpliste. Je sais, vous allez me dire que simpliste et alambiqué ne vont pas forcement de paire, mais attendez je vais vous expliquer. Ici nous avons droit à des titres réellement lourds, entrecoupés de parties chiadées et techniques, mais en restant dans une ligne générale assez simple. Moins de parties barrées, l’effet « sautillant » jadis n’est plus vraiment présent, pour laisser place à des morceaux sombres, limite spirituels, qui en imposent et laissent un côté plus ouvert à leur musique. Le groupe pose là un album plus ambiancé et « généraliste », mais toujours avec ce style qui le caractérise si bien. Moins fou-fou, oui. Moins recherché, non.

Car TREPALIUM envoie du gros et du lourd une nouvelle fois, dans un autre style, sous une autre forme. L’influence de MESHUGGAH se fait bien ressentir sur les structures de certains titres, et surtout sur pas mal de soli. On peut aussi déceler quelques touches se rapprochant du MASTODON post-"Leviathan", mais à faible dose. L’ambiance est aussi posée par une touch’ très stoner/rock qui insuffle un gros côté poisseux pas dégueu du tout. Là, le gros point dur de cet album est sans conteste cette approche résolument plus power metal. Et avec un son digne de PANTERA (tiens, y a une petite reprise de « I’m Broken » à la fin…) on sent bien que cet album a été composé pour être résolument lourd, groovy, dans une ambiance presque « ésotérique » par instants, mais prenant. De toute façon, il suffit de bien regarder la pochette, baignant dans un style visuel religieux bien net, pour se rendre compte que cet opus est là pour terminer une certaine « ère » entamée depuis « Alchemik Clockwork of Disorder » (2006) et nous préparer à du changement.

Le groupe pose là les bases d’un nouveau son TREPALIUM. Un son un peu moins tordu, moins funky, mais néanmoins pas moins intéressant, juste différent. Et comme le disait le philosophe Timothée Gustave, le Montaigne de chez nous « Il faut cultiver la différence, et non l'indifférence ! », alors ne soyez pas indifférent avec ce nouvel album des TREPALIUM, achetez-le et écoutez-le !

http://www.klonosphere.com/trepalium/ - 275 visite(s)

TREPALIUM___space - 126 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 16/20 | Nb de lectures : 13339




Auteur
Commentaire
dungorgreg
IP:80.254.148.51
Invité
Posté le: 10/07/2012 à 08h42 - (102919)
c'est pour moi le meilleur album ecouter (et reecouter) depuis le debut de l'année . je trouve que l'evolution du groupe et continu depuis leur debut, et presage du tres bon pour l'avenir!

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 10/07/2012 à 10h45 - (102920)
Avis mitigé sur cet album. Un bon album à n'en pas douter, mais qui a la lourde tâche de succéder à XIII et c'est là que le bât blesse ! Globalement on se retrouve avec beaucoup de riffs similaires à XIII, mais avec moins de passages funky et "fou fou" (entièrement d'accord avec Velvet sur ce point), le propos étant effectivement plus sombre.
Je trouve donc au contraire qu'il n'y a pas un si grand changement que cela, cet album ne profitant pas de l'effet de surprise qu'avait XIII.
Bref je le répète, un bon album, mais je pense que XIII (et le Step in Fluid) tournerons encore bien plus longtemps dans mon mange disque que cd Trepa' cru 2012.



Luminous
Membre enregistré
Posté le: 10/07/2012 à 12h20 - (102921)
Tout est dit dans la chronique, parfaite !
Pour moi grosse claque, album 2012 tout de même !



Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 10/07/2012 à 15h14 - (102925)
Ah bah perso le Appollonia lui est passé devant ! Au moins eux m'ont (très agréablement) surpris. ;)

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 10/07/2012 à 16h04 - (102926)
Depuis le précédent, je ne retrouve pas ce que j'avais aimé dans le Trepalium des 2 premiers albums et celui-ci ne déroge pas à la règle. Je le trouve plat et peu inspiré



Flo
IP:109.17.26.228
Invité
Posté le: 10/07/2012 à 18h57 - (102929)
Mouais...vraiment pas terrible cette kro. Vide de sens et qualité très faiblarde...
Très bon album pour ma part. Mention spéciale au titre "Slave the world". Excellent morceau.


Khal Drogo
IP:82.247.141.185
Invité
Posté le: 10/07/2012 à 19h14 - (102930)
Excellent 4ème album des Poitevins pour ma part, je le recommande vivement!

Khal Drogo
IP:82.247.141.185
Invité
Posté le: 10/07/2012 à 19h15 - (102931)
@dungorgreg +1

Invité
IP:79.88.244.165
Invité
Posté le: 13/07/2012 à 16h47 - (102958)
Effectivement, mieux vaut connaitre et apprécier ce bon et grand groupe qu'est Trépalium plutôt que faire référence à la toute petite (et inutile?) Ophélie Hiver

RBD
Membre enregistré
Posté le: 21/07/2012 à 13h28 - (103077)
C'est bien vu d'avertir les fans de "XIII" qu'ils risquent d'être déçus. La pochette prévient aussi que Trepalium développe encore plus la noirceur contenue depuis toujours dans son répertoire. Et après le nom de groupe en latin, c'est le titre d'album qui l'est aussi... Le côté facile des deux précédents albums a été écarté, on a cherché des riffs plus complexes encore. La reprise de PanterA n'est pas choisie par hasard, elle confirme clairement le choix d'évolution.

Ce n'est pas un album désagréable mais qui souffre quand même de l'absence d'un titre ou d'un plan vraiment accrocheur qui rassurerait les anciens fans et en attirerait de nouveaux. D'autant que c'est un disque assez court. Mais le bon point, c'est que je suis persuadé qu'il vieillira bien mieux que d'autres sorties du moment.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker