TRAGEDY - Darker Days Ahead (Tragedy) - 02/07/2012 @ 08h18
Ah putain, que c’est dur. Dur d’être réaliste, dur d’être lucide. Dur d’être intègre et honnête avec les lecteurs. Et encore plus quand il faut l’être avec un groupe que l’on apprécie, que l’on adule presque. Attitude habituellement naturelle, mais qui prend ici une ampleur particulière ; car oui, "Darker Days Ahead" m’a terriblement déçu.

Mais reprenons depuis le début.
TRAGEDY est de retour.. ! 6 ans après un excellent "Vengeance", fort de 3 opus qui ont marqué la scène Crust/HarcCore et posé les bases de l’évolution mélodique et ambiancée de ce style, Tragedy sort son nouvel opus. A la pochette simple mais raffinée.
Fidèle à l'esprit DIY qui le caractérise, le groupe s’applique à sortir ses albums en autoproduction. Acclamé, reconnu, adulé, Tragedy décline toute notoriété, toute concentration d’attention. Le groupe restant méfiant à l'égard d'Internet et de ses artifices artificiels, ne possède ni site ni page quelconque, et met un point d’honneur à ne diffuser que très peu d'infos. Préférant se concentrer sur la musique, exclusivement.

Vu la qualité des albums, on ne peut qu’approuver cette démarche.
Enfin, on ne pouvait... Car "Darker Days Ahead" change légèrement la donne, bien que le talent et le professionnalisme du groupe ne soient aucunement remis en cause.
"Darker Days Ahead" est l’album d’un groupe mature, réfléchi, indépendant et égoïste. L’égoïsme étant, à mon sens, une qualité intrinsèque dans le monde de la musique.
On reconnaît d’emblée le style du groupe, et son identité, tout d’abord au travers du son. Légèrement granuleuse et étouffée, tout en restant crue mais équilibrée, la prod est dans la continuité de celle de ‘Vengeance’, avec un meilleur équilibre, mais également une optique plus ‘DeathWish’. Et avec un son de batterie qui dénote tout de même un peu.

On reconnaît également les hurlements arrachés, typiques, de Billy Davis, qui représentent une part de l’identité de TRAGEDY. Et, premier écueil, certains cris semblent vraiment poussifs... Un comble, pour du Crust, style rageur et enragée par excellence.

Ce qui fait, ou plutôt faisait, la force du groupe, est son approche musicale, construite autour d’un Crust/HardCore mélodique, ultra énergique et extrêmement expressif.
Faisait, car si le côté émotionnel et mélancolique est toujours parfaitement représenté, ce n’est plus le cas pour l’aspect Crust et énergique: "Darker Days Ahead" est album MOU.
Sans aucun rythme accéléré, sans aucune proportion de tempo D-Beat ou Punk, sans hargne ni énergie. Et c’est bien entendu terriblement décevant, pour qui aime le groupe.

9 titres, tous souvent mid-tempos, voire plus lents encore. Exception faite de ‘Power Fades’, l’un des meilleurs titres de l’album, qui n’arrive cependant pas à la cheville des précédents albums.
Il faut bien comprendre que, si les accélérations et les rythmes Punk ne sont pas une fin en soit, ils sont tout de même une composante indéniable du Crust/HardCore. La lourdeur ou les mid-tempos sont d’excellents modes d’expressions, diversifiant un style codifié. Mais ils ne demeurent (à mon sens) pertinent et efficaces que lorsqu’ils sont intégrés à des regains et des explosions de violence, de furie, de rythmes accélérés.
Avec "Darker Days Ahead", il n’y a rien de tout cela.

Et, en toute objectivité, je m’ennuie à l’écoute de "Darker Days Ahead", qui ne rebondit qu’à de trop rares occasions. Cela est d’autant plus dommage que le côté mélancolique, traduit par quelques riffs très expressifs, est lui présent, évoquant par moments ‘Vengeance’.
Mais il n’y a rien n’à faire : le rythme global de l’album est vraiment trop mou, trop plan-plan pour moi.
Déçu, déçu, déçu...

Cependant :
TRAGEDY n’est pas un groupe comme un autre. Leur talent, leur lucidité et leur indépendance me certifient que ce choix artistique a été mûrement réfléchi, et qu’il reflète les envies du groupe. Rien n’a sans doute été laissé au hasard, TRAGEDY préférant, encore et toujours, se remettre en question, se renouveler, et avancer. Toujours avancer.
Ils ne sont juste pas partis dans la bonne direction. En tout cas, pas dans une où je suis prêt à les suivre.

Je ne perds pas espoir. Si les chemins sont escarpés, et les routes sinueuses, si les directions ne conviennent pas à tout le monde, si les orientations ne sont pas faites pour se satisfaire d’une stagnation, je continuerai à croire en TRAGEDY, et à suivre passionnément le groupe. En espérant qu’ils optent pour un autre choix au prochain carrefour.
Car, c’est bien connu, tous les chemins mènent au Crust.

Deux titres en écoute ici - 102 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 07/20 | Nb de lectures : 12961




Auteur
Commentaire
pearly
Membre enregistré
Posté le: 02/07/2012 à 08h29 - (102849)
Du crust, Tragedy passe au metal.
D'abord, je me suis fait chier, un ennui terrible. Je parlais de niaiserie, tout de même. Un peu fort, j'imagine.
Mais finalement, d'une musique finalement consensuelle, parfois explosive, parfois joliment mélodique, parfois juste un peu casse-couille, ils ne font que passer à une autre musique consensuelle, lorgnant peut-être aussi du côté de Amebix.
Bizarrement, achat quand même prévu, pour donner à cet album une chance digne de ce nom. Le concert au Hellfest me pousse aussi à insister, les nouveaux titres y sont très bien passés.
Bref, passé la surprise, je pense que cet album a largement sa place dans ma discothèque.

pearly
Membre enregistré
Posté le: 02/07/2012 à 08h43 - (102850)
Sinon, il y a une coquille : le troisième album, sorti effectivement en 2006, s'appelle Nerve Damage.
Vengeance, c'est le deuxième, en 2002 je crois.


Et au passage, je ne peux que conseiller le label du guitariste Yannick Lorrain (ex-His Hero is Gone, comme d'autres Tragedyiens), FERAL WARD, à mon sens une référence en matière de crust/punk/hardcore (rien que pour Warcry, Kieltolaki, ou encore Crude.... divins !)

chavroux
Membre enregistré
Posté le: 02/07/2012 à 11h50 - (102851)
Je connais His Hero is Gone et j'en garde pas un souvenir impérissable... Par contre ça me donne envie de me pencher sur les premiers albums de Tragedy, que j'ai vu à l'affiche du Hellfest mais j'ai pas osé y aller croyant à un groupe un peu à la Parkway Drive alors que rien à voir :)

Y.
IP:84.100.182.26
Invité
Posté le: 03/07/2012 à 19h32 - (102871)
Ecouté quelques titres... Et bé effectivement c'est MOU ! Déçu je suis ... Surtout aprés avoir sortit des bombes de crust/D-beat comme "Vengeance" ou "Nerve damage" ... Aprés, au hellfest, ça a tous buté ! ( avec From Ashes Rise ! )

A chavroux : Repenche toi sur HHIG, ce groupe et une putain de tuerie !!!

Y.
IP:84.100.182.26
Invité
Posté le: 03/07/2012 à 19h41 - (102873)
Au faite, je suis le seul à avoir remarqué que l'album à le méme titre qu' un album de TERRORIZER sortit il y a quelque années ...

candiria-thon
IP:84.14.123.242
Invité
Posté le: 10/07/2012 à 16h42 - (102927)
Ah zut, j'en attendais beaucoup de celui-là, du coup je crains le pire :(

vivement la reformation de His Hero Is Gone oui !

Crom-Cruach
IP:92.129.225.145
Invité
Posté le: 28/08/2012 à 18h59 - (103426)
AAAAAAARGH !!! Si les boss de TRAGEDY sont de retour, c'est pas pour nous resservir ad vitam eternam la même recette.
Cet album écrase tous les pseudo rebelles des bacs à sable. D'une noirceur abyssale et d'une violence extrême malgré l'abandon du rythme D-Beat: ça put le sang et la cendre.
Les ronchons et amateurs de cavalcades se rabattront sur le dernier excellent Wolfbrigade sans comprendre: tant pis pour eux !!
17/20

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker