TOXIC HOLOCAUST - Chemistry of Consciousness (Relapse) - 31/01/2014 @ 07h54
Toute la nouvelle vague thrash à l’ancienne venue des Etats-Unis est à la mode ces dernières années, de nouvelles formations s’inspirent des sorties régulières de Municipal Waste, Havok, Warbringer, Revocation, ou même des séparés Mantic Ritual, qui allient influences old-school et personnelles.

On ne peut pas dire que l’ancien one-man band prenne son temps ou se repose sur ses lauriers, en effet le trio de Portland (toujours signé chez Relapse) nous sort déjà son 5ème album depuis 2003, le tout complété par quasiment un EP ou Split chaque année, autant dire que les mecs n’arrêtent jamais le cycle studio/sortie/tournée.

Le groupe qui sera présent sur la Mainstage 2 du Hellfest en juin continue son petit bonhomme de chemin glanant à chaque fois de nouveaux fans. Il faut dire que le leader a le don pour composer des accords hyper simples et accrocheurs, le tout mâtiné d’influences 80’s et punk.
Dès la pochette et les premières notes de « Awaken the serpent » on voit que le trio n’a pas changé son fusil d’épaule, à savoir des morceaux de moins de 3 minutes en moyenne, ainsi qu’une énergie communicative.

Mais comme d’habitude, et même si leurs albums sont toujours ultra-courts (28 minutes pour ce dernier) il contient du très bon mais aussi du remplissage. Cependant les très bons titres sont réussis (logique en même temps) notamment avec « Silence » et « Acid Fuzz » qui auraient eu toute leur place sur les premiers pressages de Venom, ceux-ci étant très entraînants et agrémentés de bon solos, je pense aussi à l’excellent « Rat Eater » dont l’introduction très lente et l’accélération progressive font mouche. On peut dès lors regretter que le reste soit vraiment redondant et en pilotage automatique car le potentiel est là mais la multiplication des sorties diverses joue peut-être sur l’inspiration et l’envie des gars d’en faire plus ou mieux.

Au niveau de la production rien à redire, elle reste la même, à savoir brute, crade mais bonne, et assez ressemblante à celle du mythique « Long Live the Loud » d’Exciter, bref on le sait depuis longtemps mais les mecs assument la période bénie du thrash jusqu’au bout des doigts.

On a donc une galette très directe et rentre-dedans, absolument sans surprise, et qui sera dans la moyenne des précédents albums du groupe, ni meilleur ni moins bon, ni plus ni moins, juste le disque parfait pour bouger la tête, la secouer et se la vider, sans se la prendre justement !


Rédigé par : GabinEastwood | 14/20 | Nb de lectures : 12500




Auteur
Commentaire
Nikta
IP:90.59.252.45
Invité
Posté le: 31/01/2014 à 19h43 - (110852)
Un album bien cool qui riffe comme pas permis ! Mieux que le précédent. Rien d'extraordinaire mais tellement efficace !

Mephisto_Inferno
Membre enregistré
Posté le: 31/01/2014 à 20h58 - (110854)
Rien à rajouter par rapport à mon voisin du dessus, tout est dit ! Efficace, groovy à souhait, haineux, un poil cradingue ! Parfait !



QMB
IP:83.152.46.19
Invité
Posté le: 01/02/2014 à 10h46 - (110855)
Un peu sévère 14, j'aurais bien vu 16, mais je pense que c'est à cause du fait qu'un groupe comme Toxic Holocaust ne soit pas pris au sérieux comme peuvent l'être des bands comme Kreator par exemple, qui développent tout un univers dans leur zique.

Et pourtant, on ne se fait pas chier une seule seconde dans Chemistry of Consciousness.

hans
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 01/02/2014 à 11h04 - (110856)
leur meilleur album et de loin

Grutos
IP:78.207.134.52
Invité
Posté le: 01/02/2014 à 11h47 - (110858)
Pareil que hans. (et les précédents)
Super péchu cet album, ultra efficace.
Le haut du panier du thrash actuel.

zozo
Membre enregistré
Posté le: 01/02/2014 à 12h31 - (110860)
Je continue à regretter le côté très cru des deux premiers albums. Toujours efficace mais un sentiment de routine est en train de s'installer un peu je trouve...

Jeje29
Membre enregistré
Posté le: 18/05/2014 à 20h30 - (112147)
Pour ceux qui ont le LP, il tourne normalement en 45 tours. 2coutez le en 33 tours et vous allez voir comment ça déménage. La musique se transforme en une espèce de Death Old School bien bien gras.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker