TORTHARRY - Follow (Metalgate) - 27/03/2014 @ 07h46
Franchement je ne connaissais que très peu TORTHARRY avant de mettre ce "Follow" dans ma platine... je me suis alors pris une belle claque, leur death nerveux et dynamique sonnant d'une manière particulièrement efficace !
J'ai donc été me replonger dans leur discographie passée... ce qui m'a quand même pris cinq minutes puisque ces vétérans Deatheux, actifs depuis 1991, en sont quand même à leur huitième album ! Si le groupe a vu sa musique quelque peu évoluer avec les années, ils reviennent ici à leurs racines les plus dures et les plus remuantes... et pour une fois, le son, l'artwork et les morceaux sont tout à fait à la hauteur !
Du coup, grâce à cette motivation sans faille, pas mal de fan de la première heure les qualifient de "Czech republic Death Metal Legend" et bien que je déteste utiliser cette formulation (hélas galvaudée pour qualifier des charlots qui n'ont aucun talent mais juste des années de pratique au compteur) TORTHARRY ne semble pas voler cet adjectif... et on va voir ensemble et au travers de quelques exemples pourquoi ces musiciens sont méritants.

Pour accompagner l'album de 1997 "Book of dreams", les brutes ont proposé un clip avec leur chanson "Staind". Sonnant comme une sorte de croisement improbable entre le crossover le plus hargneux et le Death old school, le groupe joue sa chanson perdu au beau milieu d'une "découverte" à ciel ouvert, les pieds dans un sol terreux dégueulasse et aux abords d'un lac tout triste. Au départ, on ne comprend pas trop le trip du groupe qui semble se prendre au sérieux dans ce cadre ridicule, rehaussé comme si ce n'était déjà pas suffisant, par des effets cheap du plus mauvais goût.
Et puis au fur et à mesure, quand on voit le groupe aller à la flotte, proposer la pose à une baigneuse particulièrement "poitrinaire" et faire un véritable tabac lors d'un festival au Portugal, on se dit que les gars ont justement la pleine conscience de leurs statuts et de leur état... et pas mal d'humour.
Plus tard, en 2007, le groupe se peinturlure en improbables musiciens industriello/black metalleux dans un "A foe inside" (issu de l'album "White") assez étrange mais particulièrement furieux musicalement parlant !
Leur reprise ultra lourde de "The thing that should not be", leurs jams avec Derrick Green, leurs productions parfois bancales mais sentant toujours la passion... TORTHARRY est un groupe qui aime et croit en ce qu'il fait.
Bref, j'ai découvert avec TORTHARRY tout l'univers d'un groupe qui depuis plus de 20 ans joue un Death qui aura navigué entre les terres du Thrash, du crossover, du "Early years" et du Suédois... TOUJOURS avec passion, férocité et motivation. Death Metal Legend, n'est donc pas usurpé.

Maintenant que les présentations sont faites, on peut s'intéresser plus particulièrement à ce "Follow". Il faut souligner tout d'abord la qualité sonore de ce dernier, peut être un des albums les mieux produits du groupe. Équilibrée et massive, la production aide à apprécier toute l'efficacité musicale du groupe qui semble bien se faire plaisir ici (on entend d'ailleurs assez bien la basse, ce qui est toujours agréable dans le Death metal).
En restant solidement ancré à leurs influences Old School (pèle mêle me sont apparues les ombres de NAPALM DEATH, OBITUARY, DEATH, HATE SQUAD voire le MORBID ANGEL des jeunes années), le groupe tape tour à tour dans les multiples épices qui pimentent la musique extrême depuis les 90's. On retrouve cet amour du gros accord qui dégouline, de la petite note dissonante qui fait froid dans le dos, et de l'harmonique qui s'extrait du bordel ambiant avec malice.
Cela ne va jamais très vite, la voix ne tombe jamais dans le guttural caverneux et quelques riffs se ressemblent un peu quand on écoute l'album d'une traite. Pourtant, aucun ralentissement n'est à noter, le groupe ne lâche jamais la pression et on a une impression constante d'agression et d'énergie malfaisante. Ce qui m’interpelle le plus sur cet album, c'est la superbe cohésion du groupe, tout heureux qu'ils semblent être à taper comme des bœufs sur leurs instruments tous en cœur. Compacts sur "Inner Decay", inquiétants sur le final "Voluntary BLind", ils communiquent une vraie culture de la mule sur l'efficace "Mislead".

"Follow" est donc un album très agréable à écouter, un plongeon dans l'univers du old school rehaussé de quelques saveurs un peu inhabituelles de nos jours. Si il n'y a rien de vraiment neuf à l'horizon, on retrouve cependant cette joie de faire du bruit commune à tous les groupes qui font du bon son "A l'ancienne". A noter la "délicatesse" du groupe qui à traduit ses lyrics de l'Anglais au tchèque afin que tout ses fans puissent bien comprendre de quoi leurs paroles parlent. Des braves pt'its gars je vous dis !

http://www.tortharry.com/ - 116 visite(s)


Rédigé par : Pamalach | 14,5/20 | Nb de lectures : 11207




Auteur
Commentaire
Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2014 à 20h53 - (111517)
Bon, ben, ça fait toujours plaisir de découvrir un nouveau vieux groupe (et merci YouTube pour Stain, A Foe Inside et la jam avec Derrick Green). Pas mal, pas mal... :)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker