TOMBS - All Empires Fall (Relapse) - 01/04/2016 @ 07h34
Les clichés pris pour les photos promotionnelles illustrant une nouvelle sortie de Tombs ou une nouvelle tournée se suivent mais ne se ressemblent pas. L’idée est toujours la même, avec au centre Mike Hill, dernier rescapé de la formation initiale, entouré de visages inconnus. Ceux-ci varient au fil des années, chaque petit nouveau ne faisant pas long feu. Il n’y a une faible stabilité au sein de cet effectif, mais heureusement, ni la signature musicale du combo, ni la qualité intrinsèque de sa musique ne s’en trouve pénalisée.

Tombs s’est donc fait plaisir pour cet EP All Empires Fall. L’incorporation de 2 nouveaux équipiers dévoile une musique plus riche, plus détaillée, incorporant une seconde guitare pour la profondeur, et un synthé pour les ambiances, et étonnamment ce dernier va tenir une place prépondérante. Les américains laissent leur curiosité gambader et voient où ces déambulations peuvent aboutir. Rares sont les EP qui marquent une scène, servant majoritairement de tampon entre 2 albums, pour tester ses nouvelles idées, présenter sa nouvelle direction artistique, voire même proposer à sa fan base ce que l’on ne souhaite pas sortir sur grand format. Certains groupes l’utilisent tel un crash test, et vu la musique offerte ici, nous pouvons penser que c’est partiellement le cas. L’auditeur est moins malmené, des accalmies se font sentir ici et là, des plages sans une once de Metal débarquent, pour un rendu final moins opaque.

Derrière une brève ouverture instrumentale qui sert de rampe de lancement à ces très bonnes 24 minutes, le second morceau Obsidian déboule, pied au plancher, aventureux et énervé. L’ambiance dégagée, faite d’arpèges confirmant que Mike Hill aime le black metal, est relativement surprenante. Le soufflé retombe pour le troisième titre, fait d’incantations tribales, au tempo lent et inquiétant. Il nous rappelle que les musiciens issus de notre scène n’écoutent pas que du Metal. Mike Hill y chante tel The Sister of Mercy et consorts savent le faire, avec ces teintes bleutées attitrées à la coldwave/gothic appuyées par ce déclamé, cette répétitivité maladive. Bon titre qui apporte du liant, et amène en douceur le quatrième titre Deceiver qui lui, déménage. Ce morceau garde les couleurs de la piste précédente, pour un rendu somme toute classique. Son refrain bateau scandé façon Lair of the Minotaur, fait hocher la tête et amène le dernier morceau V, lui aussi sans surprise, mais excellent. La basse montre le bout de ses cordes, l’alternance de chant est jouissive, le rythme s’accélère et voit Tombs retomber sur ses pieds pour retrouver les contours habituels de sa musique, sur un dernier titre traditionnel.

Ces nouvelles chansons dévient de leur schéma habituel, principalement la dynamique plus feutrée et l’ambiance générale qui distille des touches non-Metal. Les modulations de la voix apportent leur lot de nouveautés, que celle-ci soit black ou coldwave, la basse est super puissante, et de nouvelles idées apparaissent, ajoutant gothic et synthé à l’ensemble, pour un rendu moins Neurosis et plus Celtic Frost (époque Monotheist). Même la prod’ voit un retour à un grain plus rocailleux. Sans pour autant niveler le rendu sonore par le bas, les new-yorkais avait standardisé la production du dernier effort en date, ce n’est pas le cas sur All Empires Fall. Tombs n’a jamais autant bouleversé son art, mais n’ayez crainte, le vice des guitares, la voix tourmentée, la batterie très en avant, l’agressivité pure n’ont pas changé de camp ; et ils sont toujours à l’aise dans ces compartiments de jeu.

Tombs tire profit du format EP. Peu importe qu’ils maintiennent (ou pas) cette nouvelle direction à l’avenir, le passé, le présent, et je n’en doute pas, le futur de cette formation à tout pour séduire.




Rédigé par : Bras Cassé | 8/10 | Nb de lectures : 6465




Auteur
Commentaire
Bernard
Membre enregistré
Posté le: 01/04/2016 à 09h35 - (119750)
L'adjonction de Fade Kainer (chanteur de Batillus entre autres) aux claviers/backing vocals ajoute vraiment quelque chose aux prestations scéniques du groupe. A vérifier sur disque.

CDMRecords
Membre enregistré
Posté le: 01/04/2016 à 18h28 - (119758)
Étonnant Tombs glisse de plus en plus dans le black Metal... Moins hardcore/noise et plus virulent. À voir en live

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker