THULCANDRA - Ascension Lost (Napalm) - 12/03/2015 @ 07h38
Tribute-band ? Plagiaires ? Suiveurs ? La formation allemande depuis ses débuts ne laisse personne indifférent, il faut dire l’ancien trio a donné le bâton pour se faire battre avec son premier opus « Fallen Angel’s Dominion » sorti en 2010 qui reprenait de manière presque plagiaire l’œuvre de DISSECTION. Il faut dire que les riffs et la voix étaient un copier-coller de Jon Nodtveidt, et puis il y’a eu principalement ce « Spirit of the Night » totalement pompé sur « Thorns of Crimson Death » car hormis un changement de nom et de paroles le reste était absolument identique à l’original.

Du coup même si cet album était bourré de qualités (titres bien joués, groupe bien en place) il a été pas mal descendu par la presse spécialisée et les webzines (notamment sur VS via Prince de Lu). Dès l’année suivante cependant les allemands rectifiaient le tir avec « Under a Frozen Sun » où l’ombre du mythique quartet suédois flottait encore mais là avec plus de personnalité et sans ce côté polémique.

Depuis, quatre ans se sont écoulés, le death/black mélodique a toujours ses adeptes et en plus de la ressortie du mythique « Far Away From The Sun » de SACRAMENTUM d’autres jeunes combos sont arrivés, tels les talentueux suisses de STORTREGN qui ont poussé le mimétisme jusqu’à avoir une pochette dans les teintes de bleu nuit signée du mythique Necrolord. Ce dernier a d’ailleurs une fois de plus signée celle de la nouvelle galette des allemands, du coup pas de surprises à avoir de ce côté-là, tout comme au niveau musical.

Car rien n’a changé pour les frères Ludwig et pour Steffen Kummerer : même label, même dessinateur, même son… mais désormais ils évoluent officiellement à quatre membres. Si jusqu’à présent le groupe évoluait avec Seraph en batteur de session (et qui a joué sur tous les nouveaux titres de ce nouvel album), il faut désormais rajouter Erebor (anciennement dans NARGAROTH, et actuellement dans SECRETS OF THE MOON) qui a rejoint le trio bavarois.

Et effectivement dès que cet opus démarre on se rend compte que la stabilité est de mise avec « The First Rebellion » qui commence tout en mélodie et agrémenté de guitare acoustique, avant d’accélérer furieusement et d’alterner entre blasts ravageurs et mélancolie aérienne. Une entrée en matière dynamique et agréable même si l’on peut reprocher une production un peu trop sèche au niveau de la batterie et un certain manque de puissance (on va y revenir) mais cela ne gêne pas trop finalement, d’ailleurs « Throne of Will » qui enchaîne derrière est tout aussi bon et contient des passages heavy et un petit côté épique bien agréable. Bref les allemands conservent la même recette et le font plutôt bien à l’instar de l’excellent « Sorrow of the One » qui montre toute la variété et palette de la formation, ou encore le plus direct et agressif « Exalted Resistance ».

Après malheureusement il faut bien reconnaître quelques fautes de goût, tout d’abord pour revenir sur la production celle-ci devient un peu bordélique dès que le groupe rajoute des passages plus aériens voire des nappes de claviers, cela se remarque sur le très moyen « The Second Fall » qui souffre du syndrome de remplissage. Et puis l’autre souci est un gros manque de puissance, on sait bien que ce genre musical n’est pas bourrin ni hyper brutal, mais là par moments le côté mélodique est beaucoup trop présent et se fait justement au dépend de l'énergie générale. Si les deux premières galettes trouvaient ce juste équilibre sur ce coup-là à certains instants c’est franchement mollasson et on décroche progressivement car le manque d’idées est également palpable, du coup on se retrouve avec quelquechose d’un peu bancal, la formation hésitant visiblement sur la ligne artistique à adopter.

Heureusement sur la version digipack on trouve les quatre titres tirés de la démo « Perishness Around Us » sortie en 2004 (et où l’on pouvait entendre le regretté Jürgen Zintz) qui nous montre un jeune trio bien plus inspiré qu’aujourd’hui et pratiquant une musique plus brutale qu’actuellement, tant la vitesse et les blasts y sont présents. En tout cas cette ressortie attendue par les fans est une excellente idée tant elle vaut le coup.

Du coup ce disque reste quand même largement écoutable et contient de très bons passages (bien que trop rares) malgré ses faiblesses et ses erreurs dues notamment à ses hésitations musicales et à des tentatives mélodiques plus affirmées et pas forcément bien maîtrisées. A croire en tout cas que pour le style black/death mélodique le cap du troisième album est toujours compliqué, comme on a pu s’en rendre compte pour « Reinkaos » de DISSECTION ou bien « Thy Black Destiny » de SACRAMENTUM. Ce qui est sûr c’est que THULCANDRA reste un bon outsider de cette scène, mais est encore trop juste pour espérer grimper au niveau supérieur et avoir la même notoriété que ces glorieux aînés.





Rédigé par : GabinEastwood | 14,5/20 | Nb de lectures : 8970




Auteur
Commentaire
Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 12/03/2015 à 10h35 - (116049)
Pas vraiment d'accord avec cette chronique (même si, n'ayant cet album que depuis hier, il va me falloir un peu plus de temps pour avoir un avis vraiment solide).

Déjà, j'aime beaucoup le morceau The Second Fall... voilà qui illustre bien mes divergences de vue (ou, plutôt, d'ouïe).

Pour l'instant, c'est un album (et un groupe) qui me plai(sen)t beaucoup... Ca fait du bien dans les oreilles... :)


(Pour ce qui du "plagiat" du premier album, je suis plutôt en désaccord... Perso, je vois ça comme une réinterprétation de "morceaux traditionnels"... Très proche de l'original - faudrait être sourd ou ne pas connaître Dissection pour ne pas s'en rendre compte - mais, cependant, suffisamment distinct pour que j'y prenne du plaisir... J'ai écouté, à la suite, Thorns of Crimson Death et Spirit of the Night et je ne les trouvent pas "absolument identiques". C'est en tout cas mon ressenti à l'écoute des morceaux... En fait, ça me fait un peu penser à l'écoute de deux morceaux d'AC/DC... Très ressemblants, pas identiques, et potentiellement aussi jouissifs.)

Bon, tout ça est un peu frais, et faut voir avec le temps...




Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 15/03/2015 à 19h17 - (116078)
Perso, je trouve que sur cet album, le groupe affirme une personnalité qui n'avait pas court sur les 2 premiers.
Du coup, même si on reste en terrain connu, il y a des choses plus personnelles qui rendent ce disque loin d'être inintéressant bien que peu évidentes à la première écoute.
Par exemple, le 3e titre, qu'il est drôlement bon !!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker