THOSE WHO BRING THE TORTURE - Tank Gasmask Ammo (Pulverised/Season of Mist) - 21/11/2008 @ 08h37
La guerre c’est bath. La guerre c’est chouette. C’est tellement fun que nos penseurs les plus brillants - Doc Gyneco in “Les grands esprits se rencontrent”, une lecture à recommander - y voient une solution au désoeuvrement de notre jeunesse corrompue par la paresse.
Ahhh la bonne vieille guerre de tonton. Celle qui fait de toi un homme, te met du poil aux roustons... Nos ancêtres les rockers, zazous, soixante-huitards et autres pacifistes fleuris ont cru, l’instant d’une révolution de printemps, la mettre au rebut, comme autant d’attributs de civilisations dépassées avant-elle.
Doux rêveurs que même leur progéniture, la plus éloignée soit-elle, renie aujourd’hui. Car la guerre et le Metal font bon ménage. Ce sont les Suédois de THOSE WHO BRING THE TORTURE qui nous le rappellent aujourd’hui avec “Tank Gasmask Ammo”.

THOSE WHO BRING THE TORTURE, c’est l’un des innombrables combos du fameux Rogga Johansson récemment interviewé dans ces pages. Déjà crédité d’un premier album éponyme sorti l’an dernier, le quartet récidive en tirant ce nouvel obus de Death Grind old school chemisé dans une production lourde et baveuse typique des années DISMEMBER, GRAVE and co. C’est hargneux et groovy à souhait. Direct et putain de heavy!
Loin des arabesques techniques et complexes, TWBTT livre 13 compos ramassées, sans compromis ni prise de tête, bourrées de mosh parts incisifs, de trem picking et de solis mélo-rocks. De quoi faire saliver et aller se décapsuler une petite Duvel avant de balancer quelques coups de rangers dans les meules de foin.

Cet album rafraîchirait la mémoire de ceux qui ont passé la majeure partie des années 90 à headbanger sur NAPALM DEATH ou ENTOMBED si l’essentiel de cette scène n’était aussi vigoureuse et saignante aujourd’hui. Les plus nostalgiques iront peut-être jusqu’à exhumer quelques cassettes voire à brâmer un “Môman, t’aurais pas vu ma veste à patchs?”.
A ceux que ces souvenirs émouvants laissent transis, l’oeil humide et la lippe fébrile, “Tank Gasmask Ammo” bottera le cul convenablement en étant aussi rétro que convenu. Les autres auront toujours la joie de se coller le dernier GRAVE entre les feuilles.




Rédigé par : La Myxine | 13/20 | Nb de lectures : 10471




Auteur
Commentaire
zozo
Membre enregistré
Posté le: 21/11/2008 à 23h08 - (64650)
Un peu déçu perso... J'ai préféré le premier, plus groovy. Là, cela blaste limite un peu trop;..

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker