THE WOUNDED KINGS - Consolamentum (Candlelight/Season of Mist) - 01/08/2014 @ 09h17
Boum ! Le choc. Alors que je me replonge dans la bio du groupe en préparant cette chronique, voilà que j’apprends que la chanteuse Sharie Neyland, dans le groupe depuis 2011, vient de partir pour des raisons personnelles. Ce quatrième album du groupe, le second avec Sharie est également son dernier donc. Et le nouveau chanteur n’est autre que George Birch, le précédent vocaliste, qui a officié sur les deux premiers albums, qui sont des putains de disques. Oui, ni plus, ni moins. D’ailleurs, l’album précédent, In the Chapel of the Black Hand, était également très bon. Mais il est vrai que le passage du chanteur à la chanteuse avait de quoi laisser perplexe. Il faut dire que Sharie est arrivée dans le groupe au sommet de la hype du doom/stoner à chanteuse, en témoigne les succès de l’époque de JEX THOTH, ACID KING et j’en passe. Attention, le terme hype ici n’est pas négatif, il y a eu de sacrés albums sortis pendant cette période. Mais on avait un peu le sentiment qu’il fallait avoir une chanteuse pour avoir un poil d’attention de la part des labels et des orgas de concerts.

La preuve en est avec THE WOUNDED KINGS et ce nouvel album. Si In the Chapel… et le précédent étaient sortis sur I Hate Records, label culte suédois, ce nouvel opus est lui signé sur la major du metal Candlelight. Eh ouais, ça impressionne hein ? Et après tout, c’est mérité. Le groupe a quand même sorti des purs albums de doom occultes, des albums qui font passer ELECTRIC WIZARD pour des grenouilles de bénitiers. Des albums qui font voyager, planer, avec une aura sordide et inquiétante, des riffs lourds et inquiétants. Alors oui, In The Chapel a marqué une évolution non négligeable du groupe. Le passage du chanteur à la chanteuse a gêné certains fans. Perso, j’ai vraiment accroché à ce changement, Sharie amenant une nonchalance supplémentaire, quand George était plus vaporeux et mystérieux. Mais le groupe a également un poil perdu en aura avec son arrivée, rentrant un peu plus dans le moule.

Et voilà qu’arrive Consolamentum, l’album charnière. L’album du gros label à grosse distribution. En soi, on s’en branle, seule la musique compte. Sauf que le problème est là. Avec ce nouvel album, THE WOUNDED KINGS a chopé le même virus que ses compatriotes ELECTRIC WIZARD : la flémingite aïgue galopante. Comme ses compatriotes, TWK a recyclé ses travaux passés, se reposant sur ses « lauriers », et livrant un album décevant. Attention, pas mauvais hein ! Mais après les trois premiers albums, j’attendais plus d’eux. Les riffs sont lourds mais pas imposants. On peine à retrouver l’ambiance mystique des premiers albums. L’ensemble sent le réchauffé. Le pire étant peut-être le morceau-titre, sorte de resucée du WIZARD, agrémenté d’un clavier cliché et d’un refrain inutile (répéter de manière désincarné et robotique le titre du morceau, ça a déjà été fait, et c’est pas intéressant). On écoute les 7 morceaux, encore et encore, et il ne reste rien. C’est un album vite écouté, vite digéré, vite oublié.

Et pourtant, on connait le potentiel. C’est d’ailleurs ce qui me gonfle le plus avec Consolamentum. TWK était promis a un bel avenir. Celui du chef de file du doom occulte anglais, celui qui guidera ses ouailles vers les ténèbres. Celui qui fait des riffs occultes sans sombrer dans le psychédélisme délirant ou la simplicité exacerbée. Sauf que le résultat n’est pas à la hauteur. Même la production est à la ramasse, avec un chant en avant qui perd de son mysticisme. D’où le choc, largement positif de voir George Birch revenir. Car les deux premiers albums sont magiques. Car je suis sûr qu’ils peuvent faire mieux que ce Consolamentum fadasse. Pas mauvais, mais manquant cruellement d’âme. Messieurs les anglais, à vous de nous faire un coup de Trafalgar pour le prochain album comme vous en avez le secret.





Rédigé par : Skay | 11/20 | Nb de lectures : 11832




Auteur
Commentaire
GeneralMono
Membre enregistré
Posté le: 01/08/2014 à 10h00 - (113059)
Entièrement d'accord avec cette kro, tout est dit.... et vivement la suite donc.
Oui, cet album n'est pas mauvais, c'est juste que le groupe nous avait habitué à l'excellence sur les 3 précédents.



m'enfin
IP:81.50.205.81
Invité
Posté le: 01/08/2014 à 11h06 - (113060)
ACID KING qui roule sa bosse de puis les 90's dans les groupes à hype et à succès? M'enfin... Cela fait 10 ans que le groupe n'a rien sorti.
Le sommet de la hype, c'est en ce moment. Alunah, electric Citizen, Jess and the Ancient Ones, Blood Ceremony, The Oath et j'en passe.
Pas sûr que la miss Lori apprécierait d'être mis dans le même chapeau que tout ces merdes à pétasses adeptes du cosplay...

gulo
IP:83.206.196.72
Invité
Posté le: 01/08/2014 à 12h12 - (113062)
Une bonne grosse merde sans sex appeal ni groove ni rien.

Skay
Membre enregistré
Posté le: 01/08/2014 à 14h13 - (113064)
Sauf que Acid King profite (a juste titre et amplement mérité compte-tenu de son ancienneté) de la hype actuelle. D'ailleurs, ce serait bien un nouvel album bordel.

IkeA
Membre enregistré
Posté le: 01/08/2014 à 16h57 - (113066)
Ni grosse bouse, ni réussite. TWK a besoin de se renouveler mais assure l'essentiel. Honnêtement, je pense que si ce disque avait été un premier album d'un autre groupe, il serait mieux passé. Mais on attend plus des Anglais... Le retour de Birch fait plaisir, sinon !

Pour Acid King, ils ont signé sur Svart. Tes vœux risquent d'être exaucés, Skay ;)



vincesnake
IP:88.137.69.87
Invité
Posté le: 01/08/2014 à 17h14 - (113067)
Et bien... grosse découverte en ce qui me concerne ! J'ai vraiment été transporté par cet album et pour avoir écouté le 1er album récemment, je regrette le départ de la chanteuse que je trouve bien plus possédée. Ce n'est que mon avis bien sûr !

zozo
Membre enregistré
Posté le: 02/08/2014 à 09h58 - (113072)
Pas d'accord sur le coup. Peut-être que l'effet de surprise est certes un chouia émoussé mais pour le reste, je trouve TWK très en forme et bien au-dessus de la masse...

Slayergod
Membre enregistré
Posté le: 12/08/2014 à 22h01 - (113191)
Plutôt déçu également. Même si ça reste un bon album de doom mais on est loin de shadow over atlantis ou même the chapel of the black hand qui bien que moins bon possédait encore des bons riffs et une amiance assez prenante. Là on s'ennuit, on est pas transporté comme avec les albums précédents.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker