THE WIMPS - Angel's Trumpet (Autoproduction) - 12/11/2015 @ 07h32
Récent groupe de la région lilloise, The Wimps est un trio adepte d'un stoner rock aux influences anglo-américaines. Le visuel de leur nouvel album pourrait peut être faire penser qu'il s'agit d'un groupe exclusivement de heavy/stoner psyché, en réalité The Wimps est une formation qui associe rythmiques entraînantes (« Old School Outlaw ») voire énergiques et plans légèrement (plus) massifs et planants, dont un « The White Shaman » qui concentre principalement les rares séquences psychédéliques, en s'étendant minutieusement sur 8 minutes.

D'où ce croisement entre un heavy rock et du stoner, le son est assez épais, les compos pouvant évoquer tour à tour du Orange Goblin (« Kingdom of Marh »), Clutch et Kyuss (« The White Shaman » me faisant aussi penser à Monster Magnet), sans jamais apparaître comme du rip-off de ces grands noms.

Pour le petit aparté, un morceau dynamique comme « The Frogs » me rappelle sur certains passages le Metallica des 90's, de par justement cette combinaison heavy metal et rock.
Bien aidé par une production pas clinquante mais naturelle et conforme au style, The Wimps s'exprime avec une certaine liberté en terme de créativité, car bien qu'il y ait des refrains et passages répétés d'un titre à l'autre, chaque composition a son identité et ses marques, à l'image du morceau-titre en ouverture, piste assez aventureuse, dont la dernière partie instrumentale évoque une sorte de jam à la Black Sabbath.

Le chant a ce côté rocailleux et incisif (particulièrement ressenti sur le plus tubesque « Stiff Whisky » dont l'accélération à 3'30 fait son petit effet) et si sur certaines phases l'accent franchouillard prend un peu trop le dessus, il s'identifie convenablement au propos instrumental. Pour en revenir à ce dernier, la basse s'exprime distinctement et donne le mouvement en harmonie avec la batterie (le final « Parabellum » pour s'en convaincre) ; le bon petit plus est amené par les soli, entre précision chirurgicale, exécution tonitruante et enchaînement de notes léché, à l'instar de ceux parcourant « The Frogs », « Kingdom of Marh » (qui se permet même de glisser quelques instants en tapping de bon goût) ou encore « Old School Outlaw » (offrant une conclusion impériale).

Quant aux riffs, ils sont assez classiques pour le style, parfois lourds et profonds (avec une petit touche hypnotique) et à d'autres moments d'avantages immédiats et 'cinglants'. Bref un riffing à sa place qui ne dessert pas les compos. En définitive, si The Wimps a encore quelques points à affiner, le trio maîtrise dans sa globalité son sujet et propose un solide disque possédant son lot de moments réussis.



Facebook The Wimps - 53 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 15/20 | Nb de lectures : 7022




Auteur
Commentaire
ManOfShadows
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2015 à 10h06 - (118633)
J'ai beaucoup aimé cet album. Un gros travail de mise en place, des solis et des compos bien pensés et efficaces. Un son costaud et organique. Une belle surprise.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker