THE UGLY - Decreation (ViciSolum) - 10/08/2015 @ 09h19
The Ugly n’est pas, comme son nom pourrait le laisser à penser, un groupe de punk ou de thrash. Non, The Ugly officie plutôt dans le BM traditionnel, bien que ses débuts flirtassent (ce n’est pas un gros mot mais un verbe conjugué) avec le thrash. Ne connaissant pas ce combo, je le découvre à l’occasion de sa seconde offrande, Decreation, visiblement sortie 7 ans après la première.

Proche dans l’esprit d’un certain Marduk (dont il partage un des membres, le batteur), The Ugly s’en détache cependant par une volonté de ne pas ralentir le rythme, de ne pas s’adoucir (oui, Marduk s’est adouci depuis longtemps) mais également d’insérer d’habiles mélodies dans ses titres relativement rapides, dotés d’un son très puissant, tout en étant très organique. "I’m death" débute sous ces auspices, alliant grosses parties de batterie dévastatrices ("Blackgoat", "Crawl") et recherche de mélodies rampantes du meilleur effet ("Crawl", le pont vers les 2’, "Cult of Weakness" et ses petits leads vicieux). Le son très profond accentue avec pertinence la lourdeur de l’ensemble, parfois proche du death dans ses structures ("Blackgoat").

Car c’est l’une des forces du combo, à mon sens. Ce son si riche amène le groupe aux frontières du death, parfois effleurées ("Legio Mihi Nomen Est"), souvent franchies ("Blackgoat", "Crawl"), en basant ses morceaux sur des structures saccadées ("Cult of Weakness"), mixant accélérations foudroyantes et ralentissements bienvenus, voire sur quelques parties légèrement déstructurées intéressantes ("Legio Mihi Nomen Est"). La batterie y joue un rôle essentiel, qui impulse une dynamique très élevée aux morceaux, renforcée là encore par la profondeur et la rondeur du son (l’intro dévastatrice de "Crawl", qui écrase tout sur son passage ; idem sur "Slumber of the God" ; "Lögnerna till Aska"). L’effet rouleau-compresseur est garanti.

Quant à la voix, enragée, c’est elle qui apporte la touche BM, proche d’un Marduk là encore dans l’attaque comme dans le phrasé. Et si l’on peut regretter une certaine forme de linéarité dans les vocaux, elle n’est finalement guère dérangeante tant ils s’adaptent parfaitement à la musique brutale du combo.

Les compos sont solides ; elles forment une masse en mouvement dont il est parfois un peu difficile de sortir tel ou tel titre mais là encore, peu important finalement, l’album me semblant conçu comme un tout, comme une agression à prendre d’un bloc, un peu comme le Panzer Division ou le Nightwing de qui vous savez. Et si les ralentissements ne sont pas légion, ils ne brisent jamais la dynamique de titres conçus – à mon sens – à partir de la batterie comme autant de vagues destinées à écraser l’auditeur.

Le seul regret, finalement, tient à la durée de certains morceaux. Alors que sur les premiers titres, disons jusqu’à "Cult of weakness" (soit le cinquième titre sur neuf), la durée ramassée (dans les 4’) offre une posture parfaite pour ce type de musique essentiellement basée sur l’agression, dès le sixième morceau ("Slumber of the God"), la durée s’allonge sensiblement alors pourtant que les morceaux sont moins intéressants, plus répétitifs ou réexploitent peu ou prou les mêmes recettes ("Decreation" ou "Nibiru" par exemple, qui se traînent en longueur sans proposer grand chose de neuf). L’ennui peut ainsi pointer le bout de sa trogne et faire retomber la tension emmagasinée en début d’album. Dommage de mon point de vue.

Au final, The Ugly propose un album coup de poing, à apprécier tel quel mais également pour le son profond et puissant qui met parfaitement en valeur les compos et les mélodies proposées. Et si l’on regretter certaines longueurs, l’ensemble reste largement qualitatif.



http://www.facebook.com/theuglyofficial - 128 visite(s)

Chaîne YouTube - 64 téléchargements


Rédigé par : Raziel | 14/20 | Nb de lectures : 7502




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 10/08/2015 à 12h58 - (117501)
Pas mal du tout, je n'avais jamais entendu parler auparavant. Effectivement quelques longueurs apparaissent ici et là mais ça reste un très bon disque de Black Metal



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker