THE STONE - Nekroza (Folter) - 22/12/2014 @ 09h32
La Serbie (comme les pays des balkans en général) n’est pas réputée pour sa scène extrême, non pas qu’elle soit mauvaise, simplement elle souffre d’un manque flagrant de visibilité ce qui la confine aux limbes profondes de l’underground. Cela est confirmé pour THE STONE (qui s’appelait à ses débuts STONE TO FLESH) qui malgré sa création en 1996 n’a jamais eu le succès ni la notoriété d’autres artistes au nom quasi-similaire (STONE ROSES, ROLLING STONES ou encore Stone et Charden).

Le quintet qui s’accroche malgré tout cela (conjugué aux classiques galères de line-up, le chanteur étant le dernier membre encore présent de la formation originale) sort un 7ème album qui va sans doute les amener dans la lumière, bien que cela soit un peu paradoxal avec l’obscurité du black-metal pratiqué par les serbes. De plus le groupe étant composé de vieux briscards musicalement cela s’entend aussi, car on est dans la continuité de ce que pratiquait les grands anciens scandinaves, du coup rien de moderne, juste du old-school joué avec passion et envie. D’ailleurs il est à noter que comme nombre de groupes avant eux ils ont choisi d’écrire et de chanter dans leur langue natale tout au long de cet opus (et cela est même le cas depuis le début de leur carrière).

Mais si les influences sont anciennes, ça n’est pas le cas de la production car ici rien de crade et de « raw », juste un équilibre parfait entre la batterie pas trop mise en avant, le chant écorché (et d’ailleurs très convaincant), les riffs de guitares qui sont précis, audibles et coupants, ainsi qu’une basse qu’on entend bien et qui ronronne tout du long. Bref pas de chichis, c’est du black ultra-classique auquel on va avoir droit durant 60 mn, sans triggs, ni effets grossissants.

D’ailleurs on s’en aperçoit sur le court « Kamenolom » qui ouvre les hostilités (après une rapide introduction symphonique où les corbeaux s’égosillent) par du blast et des riffs bien sombres et brutaux. Au niveau de l’originalité c’est zéro, mais ça envoie et c’est parfaitement exécuté, et pour commencer c’est le titre parfait. Cependant les gars ne se contentent pas seulement d’envoyer la purée à fond la caisse en permanence, ils sont aussi capables de varier les rythmes et les ambiances afin de laisser se poser la musique et qu’elle pénètre mieux l’auditeur. On remarque cela sur « Košmar » très accrocheur et également moins bourrin, le tout content un excellent solo mélodique. L’alternance entre brutalité, vitesse et mélodie est présente tout du long de manière plus ou moins prononcée selon les morceaux mais les mecs ont suffisamment de vécu et d’expérience pour savoir exactement ce qu’il faut faire et pour sonner juste.

Néanmoins si leurs précédents disques ont toujours été relativement longs, celui-ci se place très haut dans la hiérarchie et c’est aussi un de ses défauts majeurs, car si la plupart des compositions entre 4 et 5 minutes passent absolument tout seul, celles qui s’étendent au delà du raisonnable finissent par ennuyer plus qu’intéresser. On remarque cela sur « Lov na veštice » qui malgré une introduction très agréable et des breaks et variations présents tout du long est victime du syndrome de l’étirage intensif avec ces 6,10 minutes, et le constat est le même pour « Nekroza » et « Mrak » qui ne sont pas mauvais loin de là, mais qui auraient gagnés à être raccourcis pour gagner en densité, car ils tournent aux alentours des 7 minutes.

Alors certes ce dernier point est un peu regrettable au final mais il ne faut pas se tromper l’album est quand même réussi, et même si la sensation de déjà entendu est présente (mais vu le style pratiqué ça n’a rien d’étonnant non plus) on se laisse prendre par ce disque bien foutu, bien joué et bien accrocheur. Sans révolutionner quoi que ce soit, et sans arriver à la cheville des maîtres norvégiens et suédois, on passe quand sans souci un bon moment même si ça n’est pas sûr qu’on le réécoute régulièrement.




Rédigé par : GabinEastwood | 14,5/20 | Nb de lectures : 9436




Auteur
Commentaire
raziel
Membre enregistré
Posté le: 22/12/2014 à 11h40 - (115266)
The stone... gentil groupe de seconde division du BM.

Mais il y a pire, je te l'accorde.

Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 22/12/2014 à 20h07 - (115271)
Franchement, si le reste des morceaux est aussi bon que celui en écoute, je veux bien me les passer en boucle les 60 minutes ! :)




Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker