THE SPIRIT CABINET - Hystero Epileptic Possessed (Ván) - 28/12/2015 @ 09h36
Formé courant 2014, The Spirit Cabinet n'a pas perdu de temps en route pour proposer un premier disque qui de loin pourrait ressembler à un EP. Titre et visuel mystérieux, 6 compositions aux noms évocateurs, il y a déjà de quoi plonger dans leur univers mystique.

Et malgré la 'jeunesse' de la formation, The Spirit Cabinet est avant tout l'association de musiciens néerlandais expérimentés, se connaissant depuis des années : Erich Vilsmeier (Cirith Gorgor, ex-Grimm) à la basse, Snake McRuffkin (fondateur d'Urfaust) aux vocaux, Johnny Hällström (ex-Zwartketterij, ex-Grimm) aux guitares et Cromwell Fleedwood (Hooded Priest) derrière les fûts.

Grâce aux influences de chaque protagoniste, The Spirit Cabinet débarque avec un heavy metal plutôt original, où des sonorités -voire passages- black metal (le superbe riffing de "The Black Lodge" ou celui entendu sur "Convulsions"), doom (une bonne partie de "Credulity", quelques plans relevés sur "Hexenhaus") et d'autres identifiées hard rock, se frayent un chemin.
Inspirée et souvent prenante, la musique du groupe est aussi grandement portée par le travail vocal effectué par le 'Snake' (aka Willem, aka IX, aka Vloekwaard) : dans un registre bien souvent mélodique (si ce n'est un break pendant "Hexenhaus" et durant "Convulsions", le voyant prendre un timbre virulent), il alterne lignes de chant mélancoliques voire plaintives, qui me rappellent à certains moments les organes de Messiah Marcolin et Robert Lowe, avec des intonations plus rocailleuses et invocatrices (l'excellent "Credulity" parcouru par un break plus dynamique de très bonne facture) m'évoquant Alan Averill.

"The Spirit Cabinet", la composition, me fait assez nettement penser justement à du Primordial, de par son souffle épique combiné à une aura désenchantée certaine, tandis que "Hexenhaus" montre le groupe sous sa facette la plus 'progressive'. Longue de près de 9 minutes, ce morceau alterne phases heavy traditionnel -un peu occulte- avec des breaks plus intrigants, lents ou incantatoires (à compter de 4 minutes surtout). Le genre de petit pavé sur lequel on ne s'ennuie pas, profitant de leads à connotation 'orientale' et de la contribution solide de la basse (dont on se délecte également le temps d'un "Ramakrishna" foncièrement heavy).

The Spirit Cabinet pourrait s'apparenter à une formation de plus dans le registre 'heavy metal occulte', toutefois avec l'expérience des musiciens et un savoir-faire superbement exposé, comme le prouve la richesse des riffs déployés, apportant un peu plus de cachet aux compositions (entre plans typés heavy, black metal, doom, etc.), il est clair que cette formation a de solides atouts pour être suivie de près.




Rédigé par : gardian666 | 15,5/20 | Nb de lectures : 7286




Auteur
Commentaire
Humungus
Membre enregistré
Posté le: 03/01/2016 à 06h06 - (119060)
Du Heavy...
De l'Occult...
De l'Epic...
Putain ! Du tout bon quoi !!!
Vivement de voir ça sur scène !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker