THE SEED - Pull the Trigger...and Bite This Bullet (Autoproduction) - 21/10/2013 @ 08h33
Si il est communément admis que l'Espagne figure dans l'élite du football européen, on ne pourra pas en dire autant des madrilènes de THE SEED. En effet, avec leur musique, c'est tout juste si ils peuvent briguer le fond du classement de la deuxième division. Le tableau est planté, rentrons maintenant dans les détails.

Fondé en 2006 dans la capitale ibérique, le groupe a déjà à son actif une démo, un split et un premier album sorti il y a déjà trois ans. Aujourd'hui avec "Pull the Trigger... and Bite This Bullet", THE SEED nous propose donc son deuxième album et son Thrash/Power/Groove avec des influences très (trop ?) marquées. Difficile en effet de cacher l'héritage de PANTERA noyé dans un Thrash évoquant THE HAUNTED. Où comment se faire rencontrer la Suède et le Texas.

On sait l'importance de commencer un album par un titre qui va non seulement accrocher l'auditeur mais aussi présenter l'album (ce qu'on appelle un "opener" dans la langue de Beckham), et là on peut dire que les espagnols ratent le coche, mais bien comme il faut ! C'est dommage parce que "Remember my Name" n'est pas un mauvais titre mais il est plutôt de ceux que l'on trouve en milieu, voire en fin d'album. Il aurait juste fallu intervertir avec le deuxième titre ("War of Hatred", un sacré boulet de canon soit dit en passant) et hop, le tour était joué. Et d'autres petites erreurs comme ça, il y en a (malheureusement) un peu partout dans cet album.
Par exemple, la batterie sonne trop plastique et n'est pas assez massive : un comble pour le genre pratiqué surtout quand c'est elle qui ouvre l'album.
Mais surtout le reproche que je ferai principalement au groupe, c'est qu'ils ont voulu trop bien faire et finalement, ça les dessert plus qu'autre chose. En effet, avec dix titres pour cinquante minutes de musique, c'est bien mais c'est trop.
Tous les titres auraient gagné à être plus courts car on décroche rapidement (et je dois vous avouer que la première écoute fût rude en ce qui me concerne). Et je reste persuadé que si les titres avaient une durée proche des trois minutes, l'impact serait tout autre (ma chronique et ma note aussi).
Ce disque n'en est pas moins mauvais pour autant ("Pull the Trigger" sur lequel flotte tout du long le spectre de Dimebag) mais le manque de soli et la voix monocorde du chanteur auront vite raison de vos oreilles.
Surtout, il reste la vilaine impression que l'on se trouve face à un élève doué mais qui, à trop vouloir bien faire, y perd sa personnalité et cela restera vraiment le gros point noir de ce groupe et de cet album en particulier.

Bref, vous l'aurez compris, THE SEED a commis un faux pas et on lui pardonnera d'autant plus facilement car le groupe est capable de bien mieux. Une production plus moderne, des influences mieux digérées ainsi que des titres plus concis et ce sera le sans faute. Mais ça n'empêchera tout de même pas le groupe de rester en deuxième division...


Rédigé par : Youpimatin | 10/20 | Nb de lectures : 10973




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker