THE RESISTANCE - Coup de Grâce (earMusic/Verycords) - 06/04/2016 @ 07h58
Pour qui sonne le Coup de Grâce ? Pour les auditeurs qui vont être terrassés par ce successeur au tranchant Scars, ou pour THE RESISTANCE lui-même qui est en souffrance, entre un Marco Aro qui est retourné au sein de THE HAUNTED et un Jesper Strömblad qui a quitté le navire peu après la sortie de ce 2ème full-length ? La réponse va peut-être se situer entre les deux mais THE RESISTANCE penche tout de même déjà vers le déclin, et un remplacement de Strömblad ou un arrêt pur et simple des frais devra être débattu bientôt. A moins que Daniel Antonsson ne reprenne entièrement les rênes… Scars (2013) avait bien ramoné nos oreilles avec un Thrash/(mélo)Death suédois offensif dopé au HM-2. L’EP Torture Tactics qui avait suivi était un peu en-dessous de ce premier effort savoureux, THE RESISTANCE régressant sur le fond et sur la forme. Mais on nous promet le Coup de Grâce. Qu’en est-il ?

On constate tout de même que THE RESISTANCE a toujours la science du Thrash/Death chaloupé à souhait, qui fait headbanguer tout droit lorsqu’on est assis sur un siège. "I Welcome Death", qui suit l’intro "Death March", est là pour le prouver d’emblée, et ensuite les morceaux aux rythmes bien crunchy se multiplient ("Violator", "Resolution", "Art of Murder", "As It All Came Down"). THE RESISTANCE n’a pas foncièrement changé, avec un Marco Aro qui s’égosille toujours formidablement d’ailleurs. Cependant, les mélodies ont pratiquement disparu de l’équation (il n’en reste que sur "For the Venom" à vrai dire) au profit d’une consonance plus sombre voire plus lourde. Les assauts frénétiques sont plus rares même si THE RESISTANCE reste parfois bien vénère, notamment pour l’excellent "Smallest Creep" qui est un véritable appel au pogo avec même des passages évoquant NAPALM DEATH, ou encore pour certains passages de "Felony" et "Enslavement". Mais Coup de Grâce est globalement plus lourd et râpeux qu’incisif et furieux. "Felony", l’écrasant "Death Blow" ou encore "Resolution" sont là pour prouver que THE RESISTANCE explore toutes les facettes de son Thrash/Death grassouillet, envoie la sauce tout comme il se la joue rouleau-compresseur.

Mais voilà comme le montrait déjà Torture Tactics, l’inspiration est un peu en berne chez THE RESISTANCE, que ce soit dans le son (encore une fois bien moins puissant que pour Scars) ou dans les compos (et même pour la pochette !). Hormis "Smallest Creep" il n’y a donc pas de brûlots à la "Clearing the State" ou même "I Bend - You Break" mais la première moitié de Coup de Grâce se défend tout de même bien. Mais ça se gâte à partir de "World Order", et même avec le recul à partir des deux mid-tempo "Death Blow" et "Resolution", et Coup de Grâce s’essouffle avec des morceaux trop classiques ("World Order", "Enslavement"), gras mais plats ("The Drowning", "As It All Came Down" ; "For the Venom" tire néanmoins son épingle du jeu), ou tout simplement moyens ("Art of Murder" avec son refrain décevant). Malgré ses seulement 37 minutes au compteur et des morceaux au format expéditif (entre 2 et 4 minutes grand maximum), Coup de Grâce lasse assez vite et montre que THE RESISTANCE a du mal à confirmer l’effort de l’excellent Scars qui reste inatteignable.

THE RESISTANCE continue tout de même à faire son office en tant que groupe de Thrash/Death suédois bien gras et décapant, et en tant que all-star band on est tout de même loin d’un vrai pétard mouillé, Scars et les quelques fulgurances de cet album également sont là pour le prouver. Seulement voilà, passé un tout premier EP et un premier album qui tue, le groupe est déjà un peu fatigué. Etait-ce dû à l’état de forme de Jesper Strömblad, on peut le supposer, mais THE RESISTANCE est capable de mieux et l’a déjà prouvé. De bons morceaux et des morceaux moyens et un album moins bien produit et moins inspiré que son prédécesseur, c’est ce qu’on retiendra de Coup de Grâce en l’état. Maintenant reste à savoir quelle sera la suite, est-ce que la reprise du noyau du groupe par Daniel Antonsson et peut-être par un autre camarade de jeu pourra sérieusement rebooster l’entité THE RESISTANCE ? Est-ce que Marco Aro privilégiera THE HAUNTED ? Où est-ce que le départ de Jesper qui était tout de même le moteur du groupe (et un moyen de se lâcher) sonnera le glas après le Coup de Grâce ? On va attendre, et si vous voulez du gras pour Pâques, THE RESISTANCE est encore présent mais préférez-lui Scars si ce n’est déjà fait.




Rédigé par : ZeSnake | 13.5/20 | Nb de lectures : 6114




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker