THE PHANTOM CARRIAGE - Falls (Throatruiner) - Selection VS du 30/04/2013 @ 08h01
Après une entrée en matière tétanisante, il y a une paire d’années, les Poitevins reviennent avec un « Falls » encore plus réussi, plus cohérent et plus homogène. Pour résumer brièvement, La Charrette Fantôme a musclé son jeu, serré la vis et « simplifié » sa musique. Les débordements jazzy fou-fou ont presque totalement disparu au profit d’une musique plus progressive, j’en prends pour preuve les petites sonorités guitaristiques que n’aurait pas reniées un BTBAM par exemple. Sur le premier morceau notamment « Today We Stand ». Un titre compact très post hardcore couillu sur lequel le groupe a fait appel à Olivier de Donkey Punch, et à ses cordes vocales, pour amener un petit surplus de brutalité. Mission accomplie.

« Falls » navigue entre (post) core, (post) metal et (post) black. La virulence hardcore est présente, triturée, déstructurée, poussée dans ses derniers retranchements. La lourdeur metal subit le même sort et le tout est recouvert d’une touche black metal « à la française ». Les fantômes de Deathspell Omega ou Blut Aus Nord sont là, présents, tapis dans l’ombre, embrasant le son des Poitevins de leurs accords déstructurés, de leurs parties de blast infernales et de leur désenchantement. La musique de THE PHANTOM CARRIAGE est triste, sans espoir, amère mais oh combien émotionnelle. Il n’est pas rare, pendant l’écoute, de sentir les poils de son corps se dresser et des frissons parcourir l’échine. « Dreamers Will Never Stop » résume parfaitement cet état de fait. C’est titre long, technique, progressif qui marie diverses atmosphères comme la violence, la mélancolie, l’espoir, le désespoir, l’abandon, l’amertume, la hargne… le tout en un morceau de plus de sept minutes. Ce titre, à lui seul, prouve que les Poitevins sont bien dans la place et surtout, ne sont pas venus pour beurrer des sandwichs. Avec le premier album, on ne les avait pas vu arriver, le genre de mec un peu bizarre qui débarque en soirée sans connaître personne et qui passe des heures appuyé contre un mur à fixer les gens. Là, avec « Falls » ils se sont installés, un verre de sky à la main et la plus belle de cheerleader au bras. Les mecs sont en place.

« Falls » surprend par sa richesse et sa maîtrise, chaque morceau est différent mais trouve sa place dans le grand Tout que constitue cet album. C’est là où je parlais de cohérence. Tout semble couler de source, l’enchaînement des morceaux, l’enchaînement des différentes parties à l’intérieur de chaque morceau. On peut creuser, disséquer aussi loin qu’on veut, la logique est là, implacable. Le sens de la composition inné qui fait la différence. Il y a pléthore de groupes qui mixent postcore et black metal, pour simplifier, mais très peu le font avec le talent et la grâce de THE PHANTOM CARRIAGE. Par rapport au précédent disque, ils ont gagné en efficacité en gommant les chichis excédentaires qui pouvaient parasiter leurs compos. THE PHANTOM CARRIAGE, malgré quelques influences évidentes, ne ressemble plus qu’à lui-même.

Le son est gros, sec, clair, la production est impeccable. Elle respecte la technicité de la musique mais n’oublie pas la couche de crasse et de saleté qui donne du corps au son des Poitevins. On arrive en fin de disque et déjà, on est estomaqué par la chose quand déboulent les deux dernier titres, dont le fabuleux « The Time », le chef-d’œuvre de ce disque sur lequel le groupe titille les étoiles voire plus. Plus haut c’est le soleil. C’est sur ce morceau riche, complexe, plus ambiancé, plus fou qu’on mesure l’ampleur que peut prendre ce groupe. Et ce n’est que leur deuxième album mais quel album. Le genre de disque qui va nous faire tenir l’année sans jamais vraiment quitter la platine. « Falls » est de cette trempe-là. THE PHANTOM CARRIAGE aussi.

Ecoute. Télécharge. Achète. - 206 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 17,5/20 | Nb de lectures : 12617




Auteur
Commentaire
dickinson_
Membre enregistré
Posté le: 03/05/2013 à 20h51 - (107233)
Merci pour la chro car elle m'a donné envie de faire un effort pour ce nouvel album, le précédant m'ayant laissé de marbre.
Et là je ne regrette pas, la tarte dans la gueule que j'ai pris.
LP commandé...



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker