THE OTHER - The Devils you know (SPV/Season of Mist) - 13/11/2012 @ 07h59
A la seconde où j'ai vu la pochette de "The devils you know", j'ai su que THE OTHER était de retour !
Et quand on connaît un peu ces fiers Teutons, on ne peut que penser Horror punk, gros refrains, riffs qui tachent, batterie qui trace et artwork réussi... mais qui ne fait peur qu'à une petite fille de trois ans et demi.
Pour ceux qui ne connaissent pas, THE OTHER c'est neuf ans d'existence, cinq albums et un amour du "Classic Horror punk" jamais pris en défaut jusqu’à présent. Et bien entendu, c'est pas avec ce nouvel album que cela va changer !

Ce "Devils you know" est, à mon goût, meilleur que le précédent "New Blood"... et peut-être même qu'on tient ici le "black album" du groupe !
Alors oui bon, évidemment, je sais bien que THE OTHER ne sera jamais un groupe original mais il a au moins le mérite de proposer de la came de bonne qualité qui se bonifie au fur et à mesure que les années passent !
Est-ce que parce que je me suis habitué depuis le dernière album à la voix très particulière et à la limite du gag de Rob Usher ?
Est-ce parce que j'ai pas écouté les MISFITS depuis trop longtemps ?
Ou est-ce que j'ai pris ce groupe perdu dans une faille temporelle en réelle affection ?
Rien de tout ça en réalité. L'album passe crème tout simplement parce que les chansons sont bonnes.

Il n'est pas besoin d'être un analyste de haute volée pour s'apercevoir que, depuis la création du groupe, THE OTHER a un peu perdu en route de son esprit corrosif et que son côté "Pop" prend peu à peu le pas sur le côté punk, quand bien même ils gardent un son très métallique.
THE OTHER n'a jamais été de toute façon, un groupe très hargneux.
Même si ils sont des fans absolus des MISFITS, ils risquent pas de composer une chanson comme "20 eyes" ou "Green Hell"... ils n'ont pas la rage pour le faire.
A partir de là, certainement décomplexé par rapport au talent de leurs idoles, THE OTHER continue à proposer des chansons très "DANZIG" genre "Take you down" et "Puppet on a string" et se permet ensuite d'aller dans des directions un peu plus surprenantes.

Les sympathiques Teutons s'autorisent donc quelques "ponts" vers la cold wave avec "Hell is a place on earth", des claviers gothiques sur "Fright Night", de l'allemand sur " Ewigkeit"... et quelques injections de bourrineries Hardcore sur des titres parmi les plus rapides qu'ils aient jamais composés ! Il me semble que les musiciens jouent de mieux en mieux et ce bon vieux Rob progresse en se détachant progressivement des clichés vocaux et gimmicks qui étaient auparavant sa marque de fabrique ! C'est bien simple, il chante mieux !
Et tout cela, attention, sans renier leur côté Horror punk et leur amour inconditionnel des MISFITS ! Bravo les Peinturlurés !

THE OTHER laisse donc avec ce "The Devils..." une belle impression de réussite alimentée par une inspiration et une prise de risque vraiment bienvenue... et salvatrice !
J'aurais pas cru le dire un jour, mais THE OTHER évolue, cherche et expérimente pour le plus grand bien de leurs chansons.
Impeccable de bout en bout, cet album est un sandwich de sourires et de mélodie impeccablement interprété et bien produit.
Toujours un peu copieurs, les vilains vampires arrivent tout de même à nous proposer un album qui s'écoute super bien et qui donne envie de se lever le cul de sa chaise pour aller squatter le Père Lachaise. Wunderbach !!


Rédigé par : Pamalach | 14,5/20 | Nb de lectures : 12021




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker