THE ORDER OF APOLLYON - The Sword And The Dagger (Listenable/Season of Mist) - 08/04/2015 @ 07h37
5 ans après The Flesh, THE ORDER OF APOLLYON se rappelle à notre bon souvenir avec un second album, The Sword And The Dagger. BST, en réussite grâce à AOSOTH dont les deux derniers albums ont été plutôt appréciés, réactive son projet plus death et plus « martial », avec de nouveaux camarades de jeux. Les anglais ont été boutés hors du projet, et 3 membres qui officient/ont officié dans LIVARKAHIL et TEMPLE OF BAAL notamment, sont venus se greffer à l’Ordre d’Abaddon. Après un The Flesh intéressant dans un registre Death/Black sombre mais frontal, The Sword And The Dagger va montrer un THE ORDER OF APOLLYON qui évolue dans la continuité, toujours chez Listenable, affinant son style pour rendre le tout un peu plus personnel et ambitieux.

En parlant de personnalité, The Sword And The Dagger est quand même marqué au fer rouge par la « BST touch » vu que la vibe d’AOSOTH se ressent à chaque instant, que ce soit dans le grain des grattes, les vocaux, la brutalité sèche de l’ensemble, les choix de production et certaines ambiances. Mais THE ORDER OF APOLLYON n’est pas un AOSOTH bis, c’est surtout, pour résumer grossièrement, la version Death d’AOSOTH. Un AOSOTH avec ses particularités (entre agression et mélodies) qui aurait rencontré le Death polonais de BEHEMOTH et le Death américain plus ou moins brutal et lourd, entre MORBID ANGEL et HATE ETERNAL. Un mélange en apparence simple mais qui se révèle plus subtil qu’il n’y paraît. THE ORDER OF APOLLYON se distingue de ses probables influences par de nombreux choix de fond et de forme conférant une certaine singularité à The Sword And The Dagger, un album qui se distingue par un côté à la fois massif et oppressant, à la fois lourd et puissant. Ce n’est pas cette fois-ci que le côté martial du groupe s’intègrera pleinement au Metal proposé, malgré une intro, une outro en ghost-track et deux interludes remarquables (ainsi que le rythme de batterie typique en intro de "Hold Not Thy Peace, O God of My Praise"), surtout présents pour donner une ambiance et un cheminement à l’album, mais THE ORDER OF APOLLYON propose une nouvelle fois un disque intéressant, à défaut d’être réellement révolutionnaire.

Dès "Hatred Over Will" nous découvrons donc l’ambiance sonore de The Sword And The Dagger, avec un son assez brut, plein de basses, assez Live finalement. Presque dans l’esprit de celui du Fury & Flames de HATE ETERNAL mais ici, on entend les guitares… La batterie pilonne et fait vibrer la cage thoracique, les guitares tranchent à vif, le chant éraillé et profond fait son effet d’emblée, les solos sont bien amenés. En variant les rythmes pour plus d’efficacité, THE ORDER OF APOLLYON fait mouche d’entrée de jeu. Et la vibe AOSOTH version Death ricain un brin occulte fonctionne du tonnerre, dès l’excellent "Our Flowers Are the Sword and the Dagger" nous retrouvons des trémolos bien sentis (le final épique est un régal) en plus de rythmes particulièrement entraînants, le solo inspiré étant la cerise sur le gâteau. Ensuite, THE ORDER OF APOLLYON va s’évertuer à surprendre son monde, déjà grâce à l’intro à… chant féminin oriental de "Al ‘ankabout", morceau assez agressif et très Black qui n’hésite pas non plus à évoluer dans un registre plus orthodoxe. C’est dans ce registre que va d’ailleurs pencher THE ORDER OF APOLLYON pour la majeure partie de la suite des évènements à l’aide d’atmosphères et d’arpèges typiques ("Hold Not Thy Peace, O God of My Praise", "Eight Pillars" où cet aspect orthodoxe en est à son paroxysme grâce à des chœurs et même des cuivres, "Omnis Honor Et Gloria" très travaillé au niveau des structures). Mais l’agression et la brutalité du Death/Black n’est pas oubliée pour autant, en témoignent l’intense "The Curse Is Poured Upon Them" aux blasts qui coupent le souffle et aux trémolos prenants, ainsi que le frontal "The Hand That Became Weak", morceau le plus Death de l’album. THE ORDER OF APOLLYON procède, à sa manière, à une bonne revue des différents domaines du Black/Death, entre pure percussion et atmosphères occultes.

Ceci est parfois soumis à un certain classicisme des compositions proposées, où les influences demeurent palpables ("Al ‘ankabout", "The Hand That Became Weak"). Et The Sword And The Dagger n’est pas exempt de petites longueurs où certains développements m’apparaissent légèrement poussifs ("Hold Not Thy Peace, O God of My Praise", "Eight Pillars" malgré la batterie très percutante), il faut aussi aimer le chant volontairement profond et dépouillé, qui participe néanmoins beaucoup à l’ambiance particulière de ce disque. Disque que je trouve hélas un peu hétérogène : "Hatred Over Will", "Our Flowers Are the Sword and the Dagger" et "The Cursed Is Poured Upon Them" étant pour moi nettement au-dessus du lot. The Sword And The Dagger, qui n’est pas facile à aborder de par ses choix sonores particuliers mais reste digeste une fois plongé dedans, semble être destiné aux fans des deux derniers AOSOTH souhaitant avoir un peu plus de lourdeur et d’agressivité issue du Death-Metal, ce qui n’est d’ailleurs pas forcément mon cas, ayant toujours eu une préférence pour Aosoth et Ashes Of Angels. Ce second opus de THE ORDER OF APOLLYON n’est donc pas forcément abouti mais présente un visage intéressant, une vision particulière du Black/Death qui tape là où ça fait mal à certains moments, et sait ménager une atmosphère singulière à d’autres. Un bon ensemble mais qui ouvre surtout de belles perspectives plutôt que de proposer un album parfait. Je pense que c’est un album du type « tout ou rien » que l’on trouvera excellent en tous points ou complètement inoffensif avec de rares demi-mesures, mais The Sword And The Dagger reste un album un minimum remarquable, marqué du sceau de BST et de son goût particulier pour une certaine forme du Metal extrême dit « orthodoxe ».




Rédigé par : ZeSnake | 14.5/20 | Nb de lectures : 9863




Auteur
Commentaire
Bernard
Membre enregistré
Posté le: 08/04/2015 à 11h00 - (116432)
Très très bon album. Il est vrai qu'Aosoth vient souvent à l'esprit à son écoute, ce qui n'est pas sans me déplaire.

Ennemie
Membre enregistré
Posté le: 08/04/2015 à 22h44 - (116439)
J'aime beaucoup cet album, alors que le premier ne m'avait pas du tout attiré. Les pistes Hatred over will et The curse.. Sont sublimes. J'aurai pensé a une note un peu plus élevée quand même !

matt
IP:149.210.148.6
Invité
Posté le: 08/04/2015 à 23h11 - (116443)
Un des 2 ou 3 albums français de l'année pour l'instant

AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 09/04/2015 à 09h57 - (116446)
Sérieux, on est en avril et il y a déjà des tronches de cake qui se pointent avec leur "album de l'année". Des génocides se perdent, parfois...

Dodo la saumure
IP:90.6.92.209
Invité
Posté le: 09/04/2015 à 10h45 - (116448)
C'est pas l'album de l'année, mais clairement l'abum du siècle. Ou du millénaire.

WITHDRAWN
Membre enregistré
Posté le: 09/04/2015 à 11h48 - (116449)
Comme dit dans la chronique, le final de "our flowers..." est bien épique comme il faut, bien sympa.

matt
IP:198.27.83.39
Invité
Posté le: 09/04/2015 à 15h05 - (116451)
@anusfraicheur. J'ai dit "pour l'instant". Apprends à lire ducon, ça nous évitera tes interventions aussi débiles qu'intempestives.

...
IP:146.0.42.126
Invité
Posté le: 09/04/2015 à 15h38 - (116452)
Sur Fury and Flames on n'entend pas les guitares ? Première nouvelle...

AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 09/04/2015 à 15h58 - (116453)
matt : bisous là où ça colle "pour l'instant". tu me motives à être bien plus actif dans les commentaires, merci face de pet.

hoho
IP:37.187.246.211
Invité
Posté le: 09/04/2015 à 16h10 - (116456)
anusfraicheur tu peux retourner dans ta niche faire ton boulot subventionné ;)

AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 10/04/2015 à 07h29 - (116459)
hoho : retournes donc te faire reluquer le fion par des routiers pour un sandwich sodebo.

Maxxadonf
IP:167.114.2.136
Invité
Posté le: 10/04/2015 à 08h53 - (116462)
Anusfraicheur c'est le petit branleur statutaire qui bosse dans la fonction publique. Il sert à rien mais on l'aime bien quand même.

AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 10/04/2015 à 10h03 - (116468)
Maxxadonf : jaloux!

Pépète
IP:171.16.208.3
Invité
Posté le: 12/04/2015 à 13h58 - (116504)
CéDéNazis !!!!!!

GzU
IP:78.192.105.48
Invité
Posté le: 13/04/2015 à 06h53 - (116507)
J'ai prit l'album car je suis fan de Aosoth. TOOA est biensûr beaucoup plus DM, mais hormis la piste 1 dont je ne suis pas fan (surtout a cause de la batterie qui ne m'accroche pas du tout), c'est un super album de black-death pour les amateur d'ambiances pesantes !
Pour moi la seconde partie de l'album est vraiment meilleur et donne toute la classe à l'album !

Superbe pochette, et à noté un texte en arabe ! Démarche intéressante et à noter ;)

Un bon 15.5-16 pour moi !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker