THE MILTON INCIDENT - Innocence Lost (Dooweet) - 11/04/2014 @ 07h58
« Dark Alternative Metal »… voilà une étiquette assez fourre-tout où l’on peut y mettre ce qu’on veut. Le terme « Alternative » n’atteint toutefois pas la largesse du terme « Progressive », mais cela ne nous avance pas tellement. Après tout, les Suicide Girls sont bien des modèles « alternatifs » mais il faut trier le grain de l’ivraie et ne pas se contenter de poster à chaque fois un chat qui fait « DAT ASS » ou une braguette avec la mention « Sigh… Here we go again ». En général, « Alternative Metal » sert à désigner le Metal léger tendant vers le Rock, aux structures couplet-refrain simples et avec un chant chanté souvent typé Grunge, avec quelques rares gueulantes. Les parisiens THE MILTON INCIDENT suivent ce schéma précis, le « Dark » ne servant finalement qu’à marquer leur personnalité qui est un riffing assez gras et groovy, moderne et presque syncopé. Un Rock/Grunge « alternatif » très nettement métallisé, sorte de KLONE en moins « progressif » (comme quoi on en revient toujours à ça…), voilà ce qu’il y a au menu de Innocence Lost le premier album des frenchies.

Après l’intro-titre, THE MILTON INCIDENT balance donc 11 morceaux d’obédience « Metal Radio Hits », avec des riffs simples et des refrains travaillés pour rentrer dans le crâne dès les premières écoutes. La recette est donc classique et le groupe se distingue surtout grâce à son riffing groovy bien percutant et bien senti, qui tire vers le haut la plupart des morceaux présentés ("Deadset", "Torn Down", "Deus Ex Machina", "Split Second", "Irukandji", "Conspiracy of Silence"). Cela nous donne d’ailleurs au bout des morceaux assez dynamiques, plus « Metal » et plus efficaces, qui retiendront facilement l’attention du metalleux qui veut faire bouger ses cheveux ("Deus Ex Machina", "Dopamine", "Pyromaniac", "Conspiracy of Silence"). Mais Innocence Lost est plutôt un album à se passer dans la décapotable, l’été lorsque le coucher de soleil est proche, et lorsque l’on longe les longues routes de la Californie ou du Nevad… euh, des Landes ou de la Camargue. A ce titre, le chanteur Sam maîtrise ses vocaux et arrive aisément à faire passer des émotions et poser une ambiance légère et bucolique, en témoigne quelques jolis refrains ("Deadset" et "Dearest Enemy" par exemple) ou encore des couplets de haut vol ("Split Second", "Dopamine", "Irukandji", "Conspiracy of Silence"), chant qui porte les morceaux majoritairement « cool » et plus mélodiques comme "Irukandkji", "Memento" ou encore la seule ballade, le final "10-56".

Si le côté Metal à gros riffs fait mouche, nous donnant surtout un Rock alternatif très dur dans l’ensemble, THE MILTON INCIDENT semble desfois se fixer trop de limites en ne déviant jamais de la route que lui fixe son GPS pour essayer de partir à l’aventure. Les refrains sont parfois très proches (d’emblée d’ailleurs, les deux premiers morceaux se ressemblant comme deux gouttes d’eau), et Innocence Lost souffre un peu de sa volonté d’enchaîner les hits potentiels, tout cela manque de variété et nous donne un ensemble répétitif qui peut vite devenir lassant, même s’il n’y a pas de mauvais morceaux. Les structures sont donc très balisées mais en même temps, c’est aussi le style qui veut ça… Il est aussi dommage que le chant hurlé soit inégal dans la forme, soit il est parfaitement placé, soit il semble trop forcé (genre « il faut que ça crie à la fin du morceau pour faire un effet libérateur »), mais THE MILTON INCIDENT parvient néanmoins à dégager beaucoup de sincérité. Pour un premier album, le style est bien posé, avec un gros son d’ailleurs, et maintenant le groupe doit juste oser un peu plus pour pouvoir se démarquer. Innocence Lost est peut-être sorti trop tôt car c’est un bon disque pour l’été, mais en l’état ça reste un disque plaisant, classique et pas encore abouti, mais qui plaira à coup sûr à celui qui apprécie ce genre de Metal « alternatif ».




Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 11305




Auteur
Commentaire
Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 13/04/2014 à 11h55 - (111755)
J'aime bien le morceau en écoute... :)

Borderline
Membre enregistré
Posté le: 20/04/2014 à 14h45 - (111826)
Bon album mais ça manque de puissance à mon goût ;)



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker