THE KORDZ - Beauty And the east (E.A.R) - 07/06/2012 @ 08h13
Message subliminal 1 : Le morceau « Last Call » est une tuerie !

THE KORDZ est un groupe libanais, originaire de Beyrouth plus précisément, qui après douze ans d'existence vient nous proposer son premier album, "The beauty and the east". On se doute aisément qu'être un groupe de metal libanais ne doit pas être facile tous les jours, mais force est de reconnaître que le groupe n'a pas laissé sa motivation au placard puisqu'ils affichent un grand nombre de concerts aux quatre coins de leur pays (ils ont aussi joué avec Deep Purple... excusez du peu). Doté d'une solide réputation live, le groupe a joué dans des endroits "compliqués" puisqu'ils ont fait rugir les amplis dans des zones où ça ne rigolait pas vraiment et où ça craignait bien comme il faut.... difficile de ne pas les voir comme des trues ceux-là.

Avec ces 16 morceaux au compteur, on sent bien que cet album respire le travail et la maturité. Autant musicalement que techniquement, le groupe est nickel et le très bon son de l'album les aide à développer avec classe leur univers racé et mélodique qui devrait faire le bonheur des amateurs de bonne chère metallique.
Niveau influences, j'y trouve vraiment de tout ! Du FAITH NO MORE, ORPHANED LAND, PEARL JAM, du BAK (un groupe incroyable dont on va reparler), une pincée de RADIOHEAD... je m'y perds... et c'est sans compter tous les passages orientaux !
Jamais vraiment violent, toujours groovy et nappé par de très efficaces claviers, le groupe catapulte ses influences dans un metal mid tempo très mélodique influencé autant par l'univers du rock international que par la musique du Moyen Orient. Les riffs de guitares viennent parfois se briser sur les embruns d'instruments traditionnels et les mélodies au piano s'entremêlent à la voix velouté de Moe Hamzeh, impérial de bout en bout et sûr de son approche vocale. Ils savent jouer ces saligauds.

Il ne faut cependant pas croire que le groupe développe un « metal oriental » classique. Les touches traditionnelles se font désirer, se cachent puis disparaissent, surgissent et explosent histoire de semer un peu le trouble tout le long du disque. Certaines chansons sont uniquement rock/metal quand d'autres sont parsemées de passages orientaux, voire complétement « World » comme « Beauty and the east ». Ici, les influences orientales se font omniprésentes et c'est très facilement qu'on se laisse aller à la rêverie face aux caresses subtilement sucrées de cette pièce incroyable de près de six minutes.
On frôle le progressif avec « The end » et ses percussions discrètes, on nage en plein hit avec le génial « Deeper In » et on shake le booty avec l'incroyable « last Call » ! Cette incroyable chanson qui commence, sans trop en avoir l'air, sur des faux airs contre nature Disco/metal en mode mineur et qui termine en montant directement au septième ciel en passant par la case « J'ai du talent à revendre si vous n'en avez pas assez ». Ma première réaction a été de rappuyer sur Play trois fois de de suite... et je vous assure que ce n'est pas si courant que ça...

Message Subliminal 2 : Écoute « Last Call » Bordel ! Va cliquer sur le lien My space,le morceau y est... trust me copain !

Lorsque les arpèges acoustiques se font caresser par d'étranges flûtes orientales, on réalise que ce groupe est définitivement spécial et qu'après une première impression « gentille » (le groupe est en effet assez avare d'agressivité graveleuse) THE KORDZ est un groupe qu'il faut vraiment retenir si on aime ce mélange Orient/metal. Seule petite fausse note avec « Nico Teen », trop typée skate/punk/baloche et qui fait vraiment tache face aux autres brûlots du disque. Mis à part ce pied dans la mélasse, c'est du tout bon ! C'est riche, bien joué, impeccablement produit, inspiré et puissamment drivé par une envie de jouer cette musique pleine de vie ! THE KORDZ à tout ce qu'il faut pour vous régaler...

Une très jolie découverte, qui on espère aura une suite (et des petits) car il serait dommage que ce groupe n'ait pas la reconnaissance qu'il mérite. On attend donc une suite et peut-être une venue sur le vieux continent. Le metal de demain se jouera-t-il à l'est ? Ah mais non il s'y joue déjà en fait...

Message subliminal 3 : Si tu n'as pas compris ce que tu dois faire (écouter « Last Call ») c'est peut-être que tu le fais exprès... parce que j'explique bien quand même.


Rédigé par : Pamalach | 16/20 | Nb de lectures : 11369




Auteur
Commentaire
Yaz
IP:82.250.229.52
Invité
Posté le: 07/06/2012 à 09h47 - (102409)
Très bon album en effet !

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 07/06/2012 à 11h08 - (102412)
Bien sympa Last Call, en effet, mais bon je m'attendais à quelque chose de plus original vu tous les messages subliminaux que je me suis pris dans la tête !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker