THE HOWLING VOID - Runa (Avantgarde) - 04/05/2015 @ 07h12
THE HOWLING VOID où l’incroyable entente américano-russe. Ce projet texan est un des meilleurs représentants du label russe Solitude Productions, non pas que ça soit le plus en vue ou le plus vendu mais parce qu’il représente parfaitement l’esprit de ce label, à savoir proposer à foison du Funeral Doom à la EVOKEN, SKEPTICISM et consorts. THE HOWLING VOID est, depuis son premier album Megaliths Of The Abyss (2009, sorti chez Black Plague Records en son temps), un parfait exécutant de Funeral Doom, entre longs morceaux, prod terreuse, vocaux caverneux et tempo leeeeeeent. Et Ryan (membre de… INTESTINAL DISGORGE à ses heures perdues) se distingue par l’utilisation de nappes de clavier plus ou moins épiques, sinon c’est du Funeral Doom garanti 100% Dooooooooooom. Après 3 albums chez Solitude Productions donc (Shadows Over The Cosmos en 2010, The Womb Beyond The World en 2012, Nightfall en 2013), le projet plutôt productif a été récupéré par Avantgarde Music, qui se charge dans un premier temps de ressortir ou plutôt de sortir Runa, un EP datant de 2013 et sorti avant l’album Nightfall.

Et voici un EP à la marge de ce que fait Ryan depuis Megaliths Of The Abyss, au passage on notera que THE HOWLING VOID a progressé de sortie en sortie, surtout au niveau de ses arrangements et de sa production, faisant de The Womb Beyond The World un album certes convenu mais dans la très bonne moyenne du Funeral Doom. Mais sur Runa, le projet s’éloigne donc du Funeral Doom traditionnel, sur deux aspects principalement : hormis quelques vocaux clair lointains dans le mix, cet EP est entièrement instrumental, et ici ce sont les claviers qui sont à l’honneur plus que les riffs appuyés propres au Funeral Doom, faisant de Runa un EP quasiment symphonique. Et la réussite est au rendez-vous pendant les 25 minutes de ce disque, étalées sur 3 morceaux durant entre 7 et 10 minutes, ce qui n’est pas spécialement long pour du Funeral Doom mais du coup longueurs et lassitude n’ont pas le temps de s’installer. Dès ses premières mesures, "Irminsûl" impose son ambiance majestueuse, presque médiévale, et surtout archi-épique. Les riffs et patterns proposés n’ont rien d’exceptionnel Funeral-Doomement parlant, mais ce sont bien les claviers et orchestrations qui portent le tout, proposant une atmosphère insoupçonnée qui se distingue aussi par des breaks très prenants, aux instrumentations étonnantes lorgnant presque vers le Post-Metal. "Nine Nights" adoucit et aère un peu le propos et en profite pour balancer de somptueuses mélodies plutôt entraînantes. "The Wolf and the Eclipse", morceau bonus enregistré en 2014, conclut alors cette (ré)édition de Runa en reprenant avec brio les éléments des deux précédents morceaux, en ajoutant d’autres sonorités originales comme ce break cosmique du plus bel effet, pour une ambiance finalement très apocalyptique.

Runa semble avoir été un tournant pour THE HOWLING VOID vu qu’ensuite, pour Nightfall (2013), le projet a définitivement pris un virage plus éthéré, assez éloigné du Doom/Death des débuts (il n’y a plus de growls). Du Funeral Doom plus lumineux désormais, lorgnant du côté de VOID OF SILENCE, sans encore avoir la classe des italiens. Mais Runa, avec son côté sympho très prononcé et son ambiance particulière, est finalement bien à part dans la petite disco de THE HOWLING VOID, en marge du Funeral Doom traditionnel pratiqué depuis Megaliths Of The Abyss. Runa est donc un exercice de style intéressant, à défaut d’être indispensable, proposant quelque chose d’assez magnifique voire jubilatoire, quoiqu’un peu répétitif par moments. THE HOWLING VOID avec son style actuel a donc logiquement plus sa place chez Avantgarde Music que Solitude Productions. Cette édition de Runa vaut donc son pesant de cacahuètes pour qui aime le Funeral Doom pas trop Funeral et très épique, en attendant de voir ce que Ryan va nous concocter après Nightfall, album pas encore abouti mais qui, avec cet EP, montre des perspectives prometteuses en termes de Doom éthéré et raffiné.




Rédigé par : ZeSnake | 7.5/10 | Nb de lectures : 8069




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker