THE GARDNERZ - The System of Nature (Abyss) - 13/03/2012 @ 08h01
Tiens, des Suédois pour changer. D’ailleurs, les mecs doivent avoir des soucis au niveau de l’anglais, parce que jardinier ne s’écrit pas comme ça. Mais soit, passons cette erreur de jeunesse à ces pas tout jeunes Nordiques. Formé en 2008, THE GARDNERZ sort son premier album et première sortie tout court en 2010, tous seuls comme des grands. Et un an plus tard, c’est le label américain Abyss Records qui réédite cet album, en digipack, et agrémenté de deux reprises dont je parlerai un peu plus tard. Ce premier album s’étale en douze morceaux pour un peu plus de 59 minutes (cover incluses), est masterisé par Môssieur Dan Swäno. Au final, un gros son pas trop clinique, mais qui fait sonner tous les instruments de manière distincte et claire.

Et tout ça pour quoi ? Pour du death/doom metal. Mais d’une manière assez bâtarde, puisque le disque est majoritairement death metal, mais avec un tempo résolument mid-tempo. Malgré la présence par moments de double pédale, le tempo ne s’accélère que très rarement. Mais la véritable originalité de THE GARDNERZ est la présence de leads mélodiques dans tous les morceaux à chaque minute, chaque seconde. Toujours ces leads mélodiques, tout le temps… Alors oui, ça apporte des morceaux très variés, on retrouve même des ambiances orientales bien intégrées, sur "Maybe it’s Time" ou "Your Final Solution", qui me font penser à NILE (dans les parties calmes du groupe, hein). Mais cette avalanche de leads fait passer le temps leeeeentement. Et si l’album ne fait que 50 minutes, j’ai souvent cru à une durée bien plus longue, de par ce manque de passages plus catchy, plus simple, plus accrocheurs. De plus, le chant est également très monotone. Death 96% du temps, les rares moments où il est plus gargouillé ne font pas la blague.

Alors oui, le quatuor maîtrise son sujet et ses instruments, c’est indéniable. On ne peut reprocher le talent musical des bonhommes. Mais ils ont tendance à en faire des caisses, et négliger l’efficacité dans leur musique. C’est d’autant plus dommage puisqu’ils ont un gros son, et que des parties plus pesantes auraient eu complètement leur place dans leur musique. D’ailleurs, les moments les plus efficaces sont en fait les deux reprises, du cultissime VULCANO et du trop méconnu WINTER. Un premier album donc intéressant, mais trop indigeste. A mûrir messieurs.

https://www.facebook.com/thegardnerz - 175 visite(s)

4 extraits sur Fessebouc - 86 téléchargements


Rédigé par : Skay | 11/20 | Nb de lectures : 10975




Auteur
Commentaire
Eazy-Ni
Membre enregistré
Posté le: 13/03/2012 à 11h59 - (100976)
100% en accord avec cette chro. M'a fait exactement le meme effet ce skeud...

J'me suis avoir par la tres jolie pochette.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker