THE GARDNERZ - It All fades (Abyss) - 12/06/2013 @ 08h02
Dans le genre groupe international en voilà un qui fait fort. Originaire du comté de Scanie, soit la région située dans l'extrême sud de la Suède, ce quatuor compte un seul suédois, Niclas Ankarbranth, le chanteur dont le background musical se résume à VANDÖD, un groupe de black metal qui a sorti un album en 2007. Les trois autres membres de THE GARDNERZ nous viennent tous d'autres pays et ont tous participé à des groupes dans leur pays respectif. Francisco Martin, le bassiste nous arrive d'Amérique du SUD, vraisemblablement du Chili ou d'Uruguay où il participe ou a participé à trois autres combos. Vedran Bencic, le batteur, arrive lui de Croatie où il a fait partie de SAVAGE HARMONY un obscur groupe de heavy auteur de deux démos au milieu des années 2000 et de UZIEL, un groupe de thrash death dont la discographie se limite à une démo. Le line-up est enfin complété par Wilhelm Lindh qui est suédois mais fait également partie de TOXODETH, groupe culte de la scène death-black mexicaine.

Ne me demandez pas comment ces quatre là se sont retrouvés à monter un groupe ensemble, je n'en ai pas la moindre idée. Toujours est-il qu'en 2008 le groupe a été fondé et qu'un album a vu le jour en 2011, sorti par le label américain Abyss Records. Le groupe est de retour (où plutôt l'était fin 2012, car ce CD date de quelques mois) avec un maxi de 6 titres pour 35 minutes de musique, ce que d'aucun aurait jugé suffisant pour nous le fourguer en tant qu'album. Le combo se présente comme un groupe de doom mais cette description est vraiment trop réductrice pour représenter la musique de nos quatre jardiniers (ceux qui fréquentent, le jardin, école philosophique athénienne créé par Epicure au IVeme siècle avant notre ère). S'il ne fait aucun doute que la musique de THE GARDNERZ est majoritairement doom metal, le death mélodique se doit d'être aussi inclus dans le tableau. Avec des musiciens venus de tels horizons, il ne faut bien sûr pas s'attendre à une musique purement suédoise d'autant que ce maxi à été mixé à Santiago au Chili. Au final on obtient une musique pas spécialement très originale mais plutôt réussie, alternant rythmique bien lourdes et parties mélodiques bien inspirées. Le point faible de cette galette réside sans doute dans le chant. Si les parties en growls purement death metal se révèlent honnête, il en va tout autrement des parties en chant clair surtout celle où le chanteur essaye de donner dans le doom traditionnel à la SOLITUDE AETURNUS. Ces dernières sont bien laides, parfois chantées faux et ne font passer aucune émotion. Pour tout dire cela m'a rappelé leurs compatriotes de VOID MOON (surtout sur "A Horrible Disease") dont je vous parlais dernièrement dans ces mêmes colonnes.

La troisième piste de cette galette est une reprise du "Transilvanian Hunger" de DARKTHRONE. Si le titre de ce morceau n'était pas si connu et ne m'avait pas mis la puce à l'oreille, je ne l'aurais sans doute pas reconnu tant il était ici transfiguré. En lieu et place du black metal originelle, on se retrouve avec une ballade acoustique avec du chant féminin. Le résultat est étonnant mais très réussi. Une honnête galette de doom-death qui n'apporte pas grand chose de neuf mais qui se laisse tout de même écouter.

http://www.thegardnerz.com/ - 163 visite(s)

Don't Look Back - 91 téléchargements


Rédigé par : Sheb | 06.5/10 | Nb de lectures : 11451




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker