THE FALLEN WITHIN - The Day You Died Inside (Noisehead) - 28/02/2013 @ 08h45
Intoxicated, le premier album du groupe grec THE FALLEN WITHIN sorti en 2009, avait bénéficié ici même de la grâce de Dungorpat (et de Greg dans les commentaires). Il faut dire que son mélodeath avait de bons arguments pour faire du groupe une formation plus que correcte en son genre. Pour ma part, je ne serai pas allé jusqu’à 16, mais je trouve que le groupe savait distiller des rythmiques metalcore particulièrement percutantes. Il ne restait qu’à améliorer quelques points pour proposer du parfait mélodeath, à savoir mieux travailler les chants (qui étaient étrangement saturés et sous-mixés) et mieux utiliser les claviers.

Trois ans après, THE FALLEN WITHIN est passé de Coroner à Noisehead pour son deuxième opus, The Day You Died Inside. Et va faire évoluer son mélodeath en corrigeant les points négatifs que j’ai cités plus tôt. Enfin, c’est ce qu’il fallait faire, et le groupe l’a fait. Mais pas de la bonne manière. Les claviers ? Dès l’intro de "Eyes On Fire", on comprend bien que le groupe grec a cédé à la mode des synthés electro/trance en mousse utilisés par les pseudos-groupes de « Mélodeath moderne », le summum de l’immondice étant les breaks dancefloor ("Everybody Run", "The Saint and the Sinner"). Les chants ? Désormais ils sont sur-mixés, et si je ne dis pas de bêtises c’est un nouveau chanteur. Et c’est l’horreur. Le chant principal crié est juste archi-dégueulasse, en mode « Fin de mue / crabcore » la moitié du temps. Le chant clair n’est pas fameux, et c’est le moins qu’on puisse dire. Seuls les quelques growls s’en sortent avec les honneurs.

Autant dire qu’avec ces deux nouveaux défauts, c’est déjà mal barré. Et après un Intoxicated très efficace, THE FALLEN WITHIN a pris une direction nettement plus mélodique, sans saveur et sentant le réchauffé. Les rythmiques sont toujours bien décapantes, mais en mode metalcore/deathcore de base, sans relief et un brin répétitives. A partir de là, il faut bien avouer qu’il ne reste plus grand-chose à sauver de The Day You Died Inside. Peut-être que si l’on arrive à faire l’impasse sur le chant (qui casse tout mais vraiment tout, suffit d’écouter "Still Tearing Me Apart" ou "Crawling Down the Hallway" pour s’en convaincre) et qu’on est tolérant aux synthés trance, on trouvera en cet album un disque de mélodeath moderne somme toute correct, sans personnalité mais en même temps dans le genre l’originalité se fait rare. Et ça ne sera pas mon cas, loin de là. Après le prometteur Intoxicated, ce second effort des grecs est juste un gros gâchis, passablement opportuniste et malmené par des fautes de goût qui dépassent l’entendement. Je n’ai vraiment rien d’autre à en tirer que des riffs qui dépotent bien, à la rigueur "J.D.S. (Jeffrey Dahmer Style)" est légèrement supérieur au reste mais c’est tout. Si même les groupes prometteurs sur premier album tombent dans la médiocrité ensuite, il n’y a décidemment pas grand-chose à tirer de cette scène mélodeath moderne si ce n’est les grands noms comme DISARMONIA MUNDI. Blasé et dégoûté je suis…

http://thefallenwithin.com - 158 visite(s)

Everybody Run - 98 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 07/20 | Nb de lectures : 11452




Auteur
Commentaire
jometal
IP:24.49.227.13
Invité
Posté le: 28/02/2013 à 17h31 - (106281)
eh ben,les chros du 28 fevrier auront ete dures...

gardian666
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2013 à 17h55 - (106283)
c'est relatif, si un album est du goût du chroniqueur, mauvais, il semble logique que la kro soit un peu 'dure'.

Mais c'est vrai que la sélection d'aujourd'hui ne fait pas vraiment d'éloges, on pourra pas dire que chez VS on encense tout, et heureusement.

Sinon pour ne pas être trop hs, vu ce que dit ZSK sur les 2 nouveaux défauts du groupe (paragraphe 2), la note attribuée semble assez logique, et j'ai l'impression que peu de groupes de mélodeath moderne aujourd'hui peuvent prétendre avoir mieux.



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2013 à 18h51 - (106284)
bah concernant les synthés, c'est une question de goût, mais aussi de dosage et de cohérence. Fear Of Domination fait ça très bien, Blood Stain Child aussi (même si je n'adhère pas). or ici on a plus l'impression que le groupe s'est forcé d'en mettre pour faire "genre". le chant, c'est vraiment une plaie du genre, beaucoup de groupes négligent totalement cet aspect. je sais bien que les chanteurs de mélodeath des années 90 n'étaient pas des vocalistes d'opéra ou de The Voice mais quand même... en 2013 y'a moyen de faire largement mieux qu'un chant metalcore tout pourri et sans personnalité.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker