THE DILLINGER ESCAPE PLAN - One Of Us Is The Killer (Sumerian) - 24/05/2013 @ 08h04
Il n’est jamais simple de s’atteler à un nouvel album des frapadingues de THE DILLINGER ESCAPE PLAN. Les gaillards ont eu beau alléger un peu leur mathcore tordu depuis un petit bout de temps, leur zik reste quand même sacrément barrée. Le groupe n’a jamais vraiment déçu, a eu quelques moments de faiblesse avec « Ire Works » (qui reste cependant un bon album), mais s’est bien rattrapé en sortant « Option Paralysis » en 2010. Après un petit break bien mérité, le combo s’est remis à l’écriture pour nous pondre ce 5eme obus de casse-tête-core made in DILLINGER.

Depuis « Miss Machine » les choses ont changé. L’arrivée de Greg « Mon biceps fait ta cuisse » Puciato a marqué un réel tournant sur les compos du groupe, mais un bon tournant ceci dit (avis perso). Certes plus mélodique, leur mathcore ne s’est quand même pas muté en de la pop music. L’aspect presque indigeste à la première écoute est toujours bien là et l’effet de surprise encore au rendez-vous, ce qui fait qu’on est rarement déçu à la finale. En est t-il de même avec ce « One Of Us Is The Killer » ? C’est ce que nous allons voir.

Dès les premières secondes on sait qu’on est en train d’écouter TDEP, pas de doute là-dessus. Riffs et rythmiques barrés nous sautent dessus direct et on ramasse sans rien avoir demandé. Ce coté direct pris de plein fouet nous ramène à une époque proche de « Calculating Infinity » par son aspect très technique et rentre dedans. C’est un peu la surprise en fait, on sent que le groupe est revenu de son break forcé avec la dalle et nous le démontre d’entrée de jeu. Mais au fur et à mesure que le disque s’écoule on retrouve la patte DILLINGER post-« Calculating Infinity ». Les refrains catchy et mélodiques de Puciato sont de nouveau dans la place et y a pas à tortiller du cul pour chier droit : ça fait toujours autant son effet ! Le lascar en impose encore entre ses parties gueulardes et ses lignes plus mélodiques, et même si on regrette Dimitri Minakakis (comme certains) on ne peut que s’incliner devant tant de prouesse de la part du môsieur muscle.

On s’incline aussi sur le reste de la bande qui nous balance durant 40 minutes un mathcore deluxe 2.0 dans-ta-face. La recette est rodée, déjà pratiquée, mais fait toujours un effet bœuf. Le groupe revient avec 11 titres 100% THE DILLINGER ESCAPE PLAN, mais avec encore un peu plus de niak. Les parties typiquement mathcore fracassent tout et ont un rendu terriblement agressif qui apporte une sensation de bordel franchement bienvenue. Ça nous prend la tête pour nous l’enfoncer droit dans le mur et sans faire semblant quoi. On sent que le groupe a opté pour un léger retour aux sources mais sans oublier son évolution pour autant. Les parties mélodiques et barrées sont, une nouvelle fois, de toute beauté et presque épiques par moments.

Et c’est là la force de ce nouveau DILLINGER mes ami(e)s. « One Of Us Is The Killer » regorge de titres imparables, tant techniquement qu’émotionnellement. « Hero of the Soviet Union », « Understanding Decay », ou « Paranoia Shields » le démontrent efficacement à leur façon, et sur « CH 375 268 277 ARS », l’instrumentale de l’album, le groupe enfonce un peu le clou dans l’intensité durant 2 min 30s seulement, mais quelles minutes ! Les morceaux purement matchcore tel que « Prancer », « When I Lost My Bet », « The Threat Posed By Nuclear Weapons », ou bien encore « Magic That I Held You Prisoner » ravagent tout sur leur passage et nous renvoient dans nos 22 à la force d’une chiée de riffs et rythmiques ravageurs. La puissance de ces morceaux n’a d’égal que leur complexité, entrecoupée de parties quasi-jazz qui leur confèrent une puissance hors normes et un aspect casse-tête indéniable. Heureusement, dans toute cette furie, la « douceur » vient tout de même pointer sa truffe et s’invite admirablement sur « One Of Us Is The Killer » ou « Nothing’s Funny » grâce à ces refrains presque « pop » et ces lignes mélodiques, splendidement interprétés par Puciato qui se posent, comme d’habitude, sans problèmes sur les leads catchy que la doublette Ben Weinman/James Love concocte sans aucun soucis.

Avec « One Of Us Is The Killer » THE DILLINGER ESCAPE PLAN revient et frappe un grand coup. Le groupe ne se renouvelle pas, mais reprend du poil de la bête dans un style plus brut de décoffrage. Le groupe se la joue plus direct mais conserve cet aspect ultra mélodique et catchy qui a fait sa force sur les album post-« Calculating ». Il effectue un retour en force et montre qu’il en a encore sous le coude pour nous pondre 11 titres dingues et fracassants.

www.dillingerescapeplan.org - 153 visite(s)

Nothing's Funny - 141 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 16.5/20 | Nb de lectures : 14887




Auteur
Commentaire
FélixRome
IP:90.84.144.125
Invité
Posté le: 24/05/2013 à 08h46 - (107523)
"on est rarement déçu à la finale",... Encore une expression de footballeur?

pearly
Membre enregistré
Posté le: 24/05/2013 à 09h32 - (107527)
Je crois qu'il est de ma région, ce chroniqueur.
Et dans le Poitou, ils disent tous "à la finale", ça fait bizarre la première fois.
C'est super barré le Poitou.

Sinon, la chro me rend curieux. j'ai abandonné DEP depuis Miss Machine, dernier album qui m'ait plu, je ne leur donnais plus aucun crédit.
Par acquis de conscience, j'irai y jeter une oreille

Meridian
Membre enregistré
Posté le: 24/05/2013 à 14h46 - (107534)
Allez, maintenant venez les voir le 2 juillet à Esch-Sur-Alzette (Luxembourg) ! :)

Sinon je n'ai pas fini l'écoute, mais les premiers titres m'ont bien bastonné. Mieux qu'Option Paralysis selon moi.

Mr. Marshall
IP:92.90.19.30
Invité
Posté le: 24/05/2013 à 17h55 - (107539)
Rdv pris Meridian ! DEP et Clutch à la Kulturfabrik la même semaine, je préfère manger les slips sales de mon voisin que louper ça ;-)

Mr. Marshall
IP:92.90.19.31
Invité
Posté le: 24/05/2013 à 17h57 - (107541)
Excellent disque au passage...

Maxgrind
IP:77.203.86.146
Invité
Posté le: 24/05/2013 à 18h02 - (107544)
The Dillinger Escape Plan, c'est un peu le parcours parfait jusqu'à Ire Works. Option Paralysis faisait état d'une petite perte de vitesse, ce One Of Us Is The Killer est à peu près au même niveau.

Quand c'est du Dillinger, c'est forcément de la bonne came et on ne boude son plaisir. D'ailleurs, le groupe a retrouvé ce côté tube mélodique über efficace (ce qui manquait à Option Paralysis) mais son mathcore perd en force de frappe, en puissance.

Là où Miss Machine et Ire Works nous livraient l'alchimie parfaite entre les deux facettes, je trouve que le groupe n'arrive plus à atteindre ce pallier.

Sur One Of Us Is The Killer, les morceaux les plus réussis sont ceux qui sont le moins mathcore tels que Paranoïa Shields (le TUBE de l'album) ou encore Crossburner. J'y ajoute Understanding Decay (ça part en trombe puis ça se finit mélodiquement).
Mais quand j'écoute un morceau comme Prancer, sensé être du pur mathcore, je me fais grave chier. Elle est où l'intensité et la fougue de Panasonic Youth ou de Fix your Face? Même constat pour d'autres morceaux dans cet album.

J'ai récemment lu une itw de Greg Musclato qui disait qu'il était presque 100% satisfait par cet album et celui qu'il trouve le moins réussi est Ire Works... Je sais que c'est de la com' hein, mais y a pas photo entre Ire Works et One Of Us Is The Killer...

Bref, un 15/20 pour cet album qui montre un Dillinger Escape Plan en forme côté tube, en berne côté mathcore.

Krakatau
Membre enregistré
Posté le: 25/05/2013 à 10h29 - (107554)
Ire Works 2

jean
IP:89.170.98.154
Invité
Posté le: 26/05/2013 à 21h25 - (107566)
dans l'ensemble un option paralysis 2 plutôt, ire works c'etait des passages bourrins forcés, des cuivres, du piano, et des interludes pas terrible.
celui ci est efficace dans l'ensemble mais ça devient lassant, les gars n'ont plus 20 ans il faut les comprendre aussi

OncleFür
Membre enregistré
Posté le: 29/05/2013 à 14h24 - (107612)
on retrouve des éléments de chaque album, jusque là c'est énorme...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker