THE DEFACED - Karma in black (Scarlet/Adipocere) - 16/06/2003 @ 09h45
Mais comment font-ils pour pondre autant de side-projects ? Et surtout comment font-ils pour atteindre un tel niveau de qualité ? Ces satanés suédois m'étonneront décidemment toujours. Est-ce leur penchant immodéré pour l'alcool ? Est-ce le coût de la vie qui n'encourage pas à se disperser ? Est-ce la rigueur du climat qui fait fonctionner les neurones ? Est-ce le fait que leurs femmes soient souvent des bombasses qui stimule l'inspiration ? Je n'en sais fichtrement rien...
Ce Defaced, composé de membres de Soilwork, Darkane et Terror 2000 en est à son deuxième album sur l'eclectique label italien Scarlet. Le premier avait déjà laissé une impression bien sympathique et leur style, certes pas original pour un sou, était bien élaboré. Moins bourrin que Terror 2000, moins mélodique que Soilwork, moins torturé que Darkane, plus thrash dans l'esprit, ce groupe constitue une honnête synthèse de la scène suédoise actuelle. Ils ont d'ailleurs sorti les habits d'apparat, avec une production à la fois claire et puissante, qui met énormément en valeur la section rythmique -j'adore le son de la batterie- sans dévaloriser des guitares omniprésentes, qui n'ont pas besoin de tripatouillages pour donner tout ce qu'elles ont dans le ventre. Si une bonne moitié du disque peuvent faire penser à Machine Head ("Fumes from the swamp", "Once in between", "Exit body on mass", "The fading suns"), The Defaced a tenté de rendre sa musique un peu plus variée, comme sur le modéré "Karma in black" qui présente une rythmique plus lente avec des riffs plus rock ou bien sur l'entraînant "A moment of clarity" composé d'un bon refrain et d'un tempo fédérateur. Ce dernier titre est probablement le plus abouti du disque avec le très inspiré "10 vs 9" et sa mélodie bien foutue et addictive. Si le thrash pratiqué par The Defaced trouve bien évidemment sa source dans la nouvelle vague suédoise, il n'en demeure pas moins que les références au thrash des 80's sont encore présentes, en particulier dans l'exécution de certains riffs qui privilégient l'efficacité à la démonstration de style. On est en présence de musiciens expérimentés, qui donnent la sensation de véritablement aimer ce qu'ils font. On déplorera les ressemblances parfois flagrantes avec le Machine Head des débuts (note personnelle : heureusement que c'est celui des débuts...), le manque de refrains vraiment mémorisables et l'absence de véritables hymnes. Pourtant, "Karma in black" est ce qu'on pourrait appeler un album entier, qui a comme avantage sa globalité, qui s'écoute d'une traite sans ennui et qui a tout de l'album sympathique et dynamique à s'écouter entre potes ou dans la voiture. http://www.thedefaced.com/


Rédigé par : Loufi | 15/20 | Nb de lectures : 7812




Auteur
Commentaire
Popov
Invité
Posté le: 16/06/2003 à 15h10 - (4061)
Totalement d'accord avec loufi, du bon thrash assez rond, une prod vraiment énorme qui met bien en valeur le jeu de double de Kanta, pas trop de chantilly, seul défaut, un peu trop de repompe sur Machine Head ...

Bertrand
Membre enregistré
Posté le: 17/06/2003 à 23h13 - (4079)
J'adore cet album ! Achetez-en plusieurs exemplaires, comme ça le groupe viendra jouer en France :P

( Note à Popov : c'est Ranta avec un -R :) )

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker