THE BUNNY THE BEAR - Food Chain (Victory) - 14/05/2014 @ 09h02
Ce matin était un matin comme les autres. Du mal à me lever, la flemme d’aller tafer, de prendre les transports, mais bon c’est le train-train quotidien et c’est comme ça. J’étais loin de m’imaginer que mon quotidien allait être si perturbé lorsque j’ai bu mon mug de chocolat chaud. Rien ne m’y préparait, tout se déroulait comme d’habitude, et pourtant… Une heure plus tard, j’étais fin prêt à décoller, mon sac sur le dos, mes baskets aux pieds, ma casquette vissée sur la tête, et mon mp3 rempli des nouveau promos fraîchement reçus de la part de Greg. Une fois monté dans le train, j’ai décidé, comme souvent, de m’écouter un peu du nouveau stock et de piocher au hasard dans les nouveaux venus. C’est à cet instant que tout à basculé, que je fus soudainement attaqué, sans aucune mise en garde, rien. Au départ je me suis exclamé « bordel, mon lecteur déconne ?! » et puis au bout du second titre j’ai eu comme la sensation qu’on me chiait dans les oreilles, littéralement.

Je ne suis pas du genre à être très sectaire, plutôt ouvert musicalement, j’ai chroniqué des trucs improbables, du voodoom par exemple, et des trucs qui « n’ont rien à faire sur VS ! », mais là, j’avoue que je n’ai pas pu m’y faire, non. Pourtant j’en avais entendu parler, j’avais lu les kros de Wasted, mais je ne pensais pas qu’en l’espace de 2 ans ce serait devenu aussi nul à chier. Une fois la douleur des premiers morceaux passée, j’ai regardé sur l’écran de mon mp3 et ai lu « album en lecture : « Food Chain : The Bunny The Bear » »… Ah, les FDP, je ne pensais vraiment pas que ce nouvel opus serait de cette trempe, vraiment, mais bordel ils l’ont fait, les salopes, et c’est moi qui le subit, bordel. Oui, je n’exagère pas, on subit ce truc, on subit cette voix de merde digne d’une gargouille qui aurait fumé plus de 3 paquets de Gitane maïs toute sa vie, on subit cette médiocrité musicale, cette touche lolypop de merde, ces « riffs » nul à chier, ces ballades pour pucelles maquillées comme des camions volés, ces pseudo montées en puissance dignes d’un ado qui aurait été privé de sortie ou de branlette, on subit bordel ! Et je ne vais sûrement pas m’en cacher, je n’ai subi ce truc que 2 fois, c’était largement suffisant.

On chiale tellement c’est médiocre et on se mord les lèvres de voir que c’est signé sur le même label que TERROR ou COMEBACK KID, on implore aux dieux pourquoi ont-ils permis à ces mecs d’enregistrer une telle merde, on se retient de ne pas prendre un billet aller-retour pour Buffalo afin d’aller en coller un, d’aller-retour, à ces chanteurs de merde, on se roule en boule et on attend, dans un coin, que tout cela se termine, que la diarrhée sonore s’arrête d’elle-même et surtout on oublie ce qu’on vient de subir.

Ce quatrième opus de THE BUNNY THE BEAR est une daube de première catégorie. Merci, au revoir. FDP.




Rédigé par : Velvet Kevorkian | Daube/20 | Nb de lectures : 11449




Auteur
Commentaire
grrr
IP:129.184.84.13
Invité
Posté le: 14/05/2014 à 10h01 - (112087)
Hahaha!!
T'as eu le son mais pas l'image!
www.youtube.com/watch?v=G_ZfeH3oeKA

Francis Hallal
IP:82.225.147.60
Invité
Posté le: 14/05/2014 à 10h27 - (112088)
RIP Brian

GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 14/05/2014 à 12h46 - (112091)
C'est vrai que c'est du grand n'importe quoi ce truc.

"on subit cette voix de merde digne d’une gargouille qui aurait fumé plus de 3 paquets de Gitane maïs toute sa vie" < J'adore !

En tout cas tu t'es lâché sur ta chronique, excellent !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker