THE BLACK EXPLOSION - Elements of Doom (Metalville) - 08/11/2013 @ 07h54
Au commencement fut DOLLHOUSE, groupe de rock&soul, mené par Chris Winter, auteur de 3 albums et quelques 7''... Puis Chris a vu l'obscurité dans une formidable explosion noire... fidèle à l'ancienne école le Suédois a entendu l'appel du heavy metal primitif, celui du BLACK (tiens, tiens) SABBATH des débuts... un truc lent lourd, organique, avec une touche de psychédélisme... on reste bien dans les débuts de 70's côté influences... le groupe cite également le space rock et c'est bien loin d'être faux et aussi le blues (on verra que c'est vrai aussi)... THE BLACK EXPLOSION reste donc dans le passé mais les 2 groupes sont très différents. C'est assez logique pourquoi saborder son propre groupe pour faire la même chose ailleurs ?

« Astouding rock adventures with the Black Explosion, Elements of Doom » puisque c'est son nom complet est le 2nd album du groupe (difficile de dire si c'est un trio ou un quatuor, le line up est géométrie variable... 3 membres pour le line up cité sur le disque, 4 sur la photo...). Il suit « Servitors of the outer gods » sorti l'année dernière (2012 cette chronique pouvant passer à la postérité)...

J'avoue pour une raison indéterminée avoir raté le premier album... Ici comme je l'ai dit on a un heavy très old school avec des morceaux souvent lents, lourds (« Golden Future » qui introduit l'album ou « Freekin' Free » avec son intro de batterie à la LED ZEP) voire très lent et très lourd (« Element of doom » qui comporte des changements de rythmes)... le groupe accélère toutefois à plusieurs reprises avec le pêchu « Blow it away », l'enjoué mais heavy « Sick of this cave » ou « We will fall » avec ses guitares fuzzy et son chant possédé. J'ai parlé de blues rock en début de chronique, on trouve ça avec une chanson comme « Mothership », long morceau de heavy blues, qui nous fait entendre un CREAM qui aurait bu du plomb en fusion... On notera aussi un super titre mid tempo bourré de sons rétro futuristes (on reste cohérent ici), « The Void ». L'album se finit sur une ghost-track instrumentale assez légère.

Si je regrette la fin de DOLLHOUSE et trouve THE BLACK EXPLOSION moins à goût, il faut bien reconnaître au groupe une grande honnêteté... ici on exploite pas un filon éculé, on joue une musique qu'on aime venant d'une époque chérie par le groupe et son leader. « Elements of doom » plaira aux archéologues du heavy metal et aux amoureux des 70's. Le groupe rend hommage avec sincérité à de grands anciens. Contrairement au premier album du groupe, ce nouveau disque est disponible en vinyle, format qui lui siéra certainement le mieux !

http://theblackexplosion.org/ - 174 visite(s)

bandcamp pas à jour - 69 téléchargements


Rédigé par : Papy Cyril | 14/20 | Nb de lectures : 11730




Auteur
Commentaire
Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 10/11/2013 à 07h07 - (109872)
Même opinion. Autant DOLLHOUSE m'enthousiasmait un max, autant là, je suis moins fan.

VS-papy
Membre enregistré
Posté le: 10/11/2013 à 11h36 - (109876)
A priori Chris va sortir un nouvel EP de Dollhouse

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker