THE BLACK DAHLIA MURDER - Fool' Em All (Metal Blade/Season of Mist) - 11/07/2014 @ 08h31
Dans le monde du Metal, il y’a les groupes qui marquent le genre de façon indélébile et définitive. Ensuite il y’a les très bons groupes mais à qui il manquera toujours quelque chose. Puis il y a les groupes de seconde division, qui malgré leurs efforts resteront toujours dans l’ombre. Enfin, il y’a les groupes qu’on déteste fondamentalement. Soit de par leur nullité (coucou Emmure), soit de par leur attitude (coucou Deez Nuts). Et puis il y a THE BLACK DAHLIA MURDER. Un groupe qui ne marquera pas l’histoire, qui vaut mieux qu’un groupe de seconde division et qu’il est impossible de détester. En gros, TBDM est l’archétype du groupe sympa, dévoué, sympa, honnête, sympa, vrai fan de Metal et surtout vraiment sympa. Durant toutes mes années passées au sein de la team VS, j’ai eu l’occasion de rencontrer pas mal de mecs du milieu Metal et Trevor Strnad (chanteur de TBDM) est de loin le type le plus cool et sympa avec qui j’ai pu discuter. Le mec pourrait tranquillement être ton pote et passer ses soirées à jouer à la console ou à mater des films de séries B avec toi. Mais bon, au delà de toutes ces considérations, TBDM est avant tout un bon groupe de Death Metal pour qui la dévotion au genre n’est pas un vain mot.

Déjà, rien que dans le titre et la jaquette on trouve toute la sève et la substance du groupe du Michigan. L’humour et l’amour du Metal. « Fool Em All » est bien évidemment un pastiche et un hommage au fameux « Cliff’Em All » de Metallica. Le contenu du dvd est du même tonneau. Composé de deux disques, "Fool Em All" capture toute l’essence de TBDM. Le premier dvd comporte un documentaire shooté tout au long de la tournée « Everblack » et un petit bêtisier tandis que le second dvd fournit une heure de live également réparti entre le Warped Tour et la tournée européenne du groupe. « Fool Em’All » pourra faire part de bonne introduction à l’univers du groupe pour les novices et de complément sympa pour les fans. On n’y apprend rien de fondamental, ce n’est pas le but de ce dvd, mais on se retrouve dans le tour bus, embarqué, pendant plus d’une heure, avec le groupe à travers les Etats-Unis et l’Europe. Ce qu’on y voit est un petit mix entre Dumb and Dumber, Spinal Tap et les tour vidéo de Pantera. A savoir du n’importe quoi, un peu de musique, du gros n’importe quoi, de l’alcool, du n’importe quoi, de la drogue (douce certes mais de la drogue tout de même), du gros n’importe quoi et de la bagarre (pour de faux rassurez-vous). Bref un bon résumé de ce que doit être la vie en tournée dans un bus.

Gros bémol pour les francophiles convaincu et les metalleux qui ont séché les cours d’anglais, tout le dvd est bien évidemment dans la langue de Shakespeare sans l’ombre d’un sous-titre. On loupe donc énormément de vannes et de petites choses qui font le sel du documentaire. Notamment la naissance et la vie du désormais fameux singe qui apparaît lors de « Statuatory Ape ». Manifestement, endosser le costume est tout sauf une sinécure et on ne s’y glisse qu’à ses risques et périls. On y voit le groupe au naturel, pas très différent de leur attitude sur scène. TBDM est un groupe nature dont les membres sont eux-mêmes sur scène dans la vie de tous les jours. Jouer les gros durs et endosser un costume n’est pas le genre de la maison. On suit leurs pérégrinations et leur tribulations avec le sourire, on sourit souvent et on rit à gorge déployée lors de plusieurs passages. Les membres du groupe se livrent un peu, mais toujours de façon détournée avec humour. On comprend vite quelle est la personnalité de chacun. Ryan Knight par exemple est le mec à la cool un peu en retrait qui regarde ses potes faire les imbéciles en se marrant mais avec un certain détachement. Trevor Strnad c’est l’archétype du bon pote, toujours le sourire aux lèvres et de bonne humeur. Max Lavelle, le bassiste est le gros bras de la bande qui lifte plus que de raison tandis que Bryan Esnaugh est le pote un peu relou mais attachant sosie de Zach Galifianakis. Pendant toute la durée du premier dvd on se retrouve plongé dans un documentaire gonzo en leur compagnie. Le tout agrémenté d’hilarantes séquences en 3D, le dvd est fourni avec une paire de lunettes qui, évidemment ne fonctionne pas du tout, mais fera office de sympathique goodies.

Le second dvd est consacré au live avec des extraits piochés sur une dizaine de concerts différents et monté d’un seule traite ce qui donne une quantité incroyable de faux raccords, les membres changent constamment de t-shirt et de tenues au sein d’un seul et même morceau. C’est un peu gênant pour les puristes du live mais ça s’insère parfaitement dans l’ensemble un peu bordélique et très second degré de « Fool’ Em All ». Les titres présentés sont un bon mix entre les classiques du groupe comme « What A Horrible Night To Have A Curse », «Stirring Seas Of Salted Blood », « Goat Of Departure », "Everything Went Black" ou « Statutory Ape » et des morceaux issus de Nocturnal comme ou « Necropolis » et "In Hell Where She Waits For Me". Les morceaux sont bien exécutés et représentent parfaitement le groupe lorsqu’il est sur scène. Le son et le mixage est de qualité alors que le montage, assez dynamique, se situe au juste milieu entre le shoot pro et la vidéo DIY. A l’image du groupe une fois encore. Pas foncièrement indispensable, « Fool’ Em All » permet tout de même de passer une bonne soirée, pour peu qu’on comprenne l’anglais, et donne l’impression d’être vraiment pote avec le groupe. C’est toujours bien plus recommandable que les reportages « en immersion » d’Enquête Exclusive ou Complément d’Enquête. Un dvd totalement à l’image du groupe finalement.



TBDM FB - 68 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | Fun, drugs and Heavy Metal/ | Nb de lectures : 11772




Auteur
Commentaire
rip
IP:84.14.163.130
Invité
Posté le: 11/07/2014 à 11h34 - (112798)
La chronique est "sympa" ;), ça me donne envie d'en voir plus que le trailer.

Petite remarque sur une phrase de la chronique: "des morceaux issus de Nocturnal comme « Goat Of Departure » ou « Necrropolis »." -> Goat Of Departure est sur Everblack et Necropolis sur Deflorate.

Je me demande aussi si "documentaire shooté tout au long de la tournée « Nocturnal » ", ça ne serait pas la tournée Everblack ?

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 11/07/2014 à 11h55 - (112799)
Merde ouais je confonds toujours "Nocturnal" et "Everblack", je vais aller modifier ça. Merci.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker