THE ARRS - Khronos (Verycords) - 11/09/2015 @ 08h06
Putain, 10 ans, comme disait notre ex-président Chichi. Dix longues années séparent désormais « … Et La Douleur Est La Même » et « Khronos », cinquième album des parigos de THE ARRS, mais la passion est toujours là, belle est bien vivante. Je me souviens encore de ce concert des gaziers dans un petit festival paumé dans la Somme, le Coolness'tival, et de leur concert qui m'avait foutu une bonne branlée. Bordel, c'était simple mais foutrement efficace. Obligé de me procurer leur album. Là, pareil, gros coup de tibia en pleine tempe, avec un premier album vraiment « sport ». Depuis tout ce temps, l'impatience reste la même avant chaque sortie du combo. En dix piges, je n'ai été déçu qu'une seule putain de fois, en 2009 avec « Héros-Assassin », mais heureusement les Alien’s Right Respect Sect ont repris du poil de la bite avec « Soleil Noir » en 2012. Allez, reviens gamin, c'était pour rire hein !

Bon, et maintenant, on en est où ? THE ARRS a clairement pris le parti de miser sur un metal-hardcore plutôt qu'un hardcore-metal, mais faut bien admettre qu'il s'en sort bien avec ce genre-là le loustic. « Soleil Noir » déboulait en album coup de poing, « Khronos », lui, débarque avec son lot de surprises. Pas la peine de tergiverser pendant trois plombes, allons droit à l'essentiel : ce nouvel opus est un putain de skeud de metalcore catchy. Voilà. THE ARRS reviennent, toujours avec l'arsenal qui va bien, mais en embarquant dans son paquetage des putains de mélodies et des refrains catchy. Alors bon, ne vous inquiétez pas, ça ne bande pas mou pour autant. Non, ça ajoute un certain peps et le résultat est franchement réussi. Le premier titre dispo, « Du Ciel Et De La Terre » ne m'avait qu'à moitié convaincu, dû à une production faiblarde à mon sens sur le clip vidéo, mais avec le CD dans la platine, ce sentiment s’efface dare-dare ma gueule. Moderne aussi, par certains aspects, comme ce son de gratte et de basse typiquement US qui passe assez bien avec la musique des parisiens, finalement.

Le jeu est plus varié, limite deathcore sur pas mal de plans (l'intro de « Khronos »), voir death mélodique (« IV Horizons »), mais toujours incisif et surtout très catchy. C'est ce dernier élément qui saute le plus aux oreilles. On retient direct. Les mélodies sont beaucoup plus présentes, mais inspirées et non-niaises. Elles renforcent et confèrent une certaine ambiance aux compos et donnent un gros plus à l’intérêt de l'album. Tout ceci mélangé, compacté les uns aux autres, délivre 13 titres véritablement bonnards, variés, massifs et entêtants. Au bout de deux écoutes, les titres s'inscrivent facilement au fond de votre crâne pour ne plus en ressortir. On sent que l'arrivée de Stepho et Phil a dû apporter de nouvelles idées et faire muter le son des mectons pour aboutir à un style plus mûr, plus sûr de lui et totalement assumé. THE ARRS, c'est aussi fait un gros kiff en invitant pas mal de copains à venir pousser leur gueulante dans le mic. Pêle-mêle on retrouve Julien Truchan de BENIGHTED sur « Khronos », Alex d'OBEY THE BRAVE sur l'excellent « Hors-Norme », Poun de BLACK BOMB A sur « Prophétie » ou encore Kubi d'HANGMAN'S CHAIR sur le final « Le Journal de Ma Haine ». Une belle brochette d'invités qui apporte, par leurs feat respectifs, une variation et un dynamisme de plus aux morceaux concernés.

Ce cinquième opus nous démontre une évolution flagrante du son des parisiens. Le résultat est plus qu'à la hauteur, moins percutant qu'il y a dix ans certes, mais toujours aussi puissant. On redécouvre un groupe, clairement. Un groupe ayant passé l'adolescence (« Et La Douleur Et La Même » ; « Trinité »), puis est devenu un jeune adulte (« Héros-Assassin ») pour commencer un nouveau chapitre de sa vie musicale en tant que trentenaire (« Soleil Noir » ; « Khronos »). Bref, merci pour cet album et cette décennie de musique.

Et merci pour la ghost-track (rejouez ce titre en live bordel de merde!).






Rédigé par : Velvet Kevorkian | 16/20 | Nb de lectures : 12226




Auteur
Commentaire
Nico
IP:92.151.131.248
Invité
Posté le: 11/09/2015 à 11h32 - (117820)
Merci Franck pour cette khro
THE ARRS - Quelques dates pour cette fin d'année :

23 Octobre : Péniche Spits , Douai (59)
24 Octobre : Guerre des Gaules, Chenée , Belgique
31 Octobre : Gueulard + , Nilvange (57)
07 Novembre : Divan du Monde, Paris (75018)
13 Novembre : Pub Adk , Roissy en Brie (77)
20 novembre : Le Korigan, Luynes (13)
21 Novembre : le Rat’s, Frejus (83)
27 Novembre : L’Observatoire, Cergy (95)
28 Novembre : L’atelier des Môles , Montbéliard (25)
12 Décembre : CC du Champilambart , Vallet (44)

MrGuitoune
IP:77.157.65.86
Invité
Posté le: 11/09/2015 à 20h31 - (117827)
Excellent album encore une fois de The Arrs, dans la continuité de Soleil Noir vraiment bien foutu de bout en bout moins rentre dedans que ce dernier mais tout aussi efficace, catchy comme tu le dis Velvet mais sans être niais et c'est ça que j'apprécie chez The Arrs, pleins de bon hits comme du Ciel Et de la Terre ou Hors Norme. Le feat avec Julien Truchan est bien fat aussi. Bref pas déçu par cet achat pour ma part.

Quelle ghost-track Velvet Kevorkian?

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 11/09/2015 à 20h40 - (117828)
Laisse tourner la dernier titre un petit moment après la fin et tu verras ;-)

Brizenuk
IP:78.247.73.30
Invité
Posté le: 12/09/2015 à 18h21 - (117833)
Excellente galette qui tourne en boucle dans la caisse: musiciens tous excellents,textes très intéressants,mention à kombat,acta,Kronos(quelle prestation de juillet truchan !!)... L album de la maturité comme dirait l autre,17/20.

Brizenuk
IP:78.247.73.30
Invité
Posté le: 12/09/2015 à 18h23 - (117834)
Julien.. Satané téléphone !

Nebula
IP:176.182.134.240
Invité
Posté le: 13/09/2015 à 16h48 - (117837)
Encore ecouté dans la caisse ce matin, avant le repas de famille dominical. De quoi donner la patate avant la purée!
Un des rares groupes français dont j'attends toujours chaque sortie, ils ne m'ont jamais déçus. Mention spéciale aux feats sur ce nouvel opus. Pourtant c'est un style que je n'écoute plus trop, mais là ça passe comme une pute a Dam. Good work guys!

MrGuitoune
IP:77.157.65.86
Invité
Posté le: 21/09/2015 à 00h36 - (117939)
Terrible la ghost track! franchement bonne surprise sur la fin du disque, merci de l'avoir Velvet mentionné sinon je l'aurai pas su ahah!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker