THANATOS - Global Purification (Century Media) - 18/02/2015 @ 07h43
C’est qui qui est de retour pour parler d’un groupe et d’une scène dont il ne connaît rien ? C’est moi False, Super False !

Donc oui, lors des premières années d’existence de THANATOS (1984-1992), j’étais un petit peu trop jeune pour m’intéresser à leur Death-Thrash sauce hollandaise. Pour ce qui est de la seconde période (à partir de 1999), dans un premier temps là aussi le Death-Metal voire le Metal n’avait pas encore trouvé grâce à mes esgourdes, dans un second temps je ne me suis jamais intéressé de près à la scène néerlandaise, pour ne pas dire que je n’aime pas. ASPHYX ? Les morceaux rapides défoncent mais les pistes « doom » m’emmerdent profondément (rappel : ceci est une chronique de Super False). HAIL OF BULLETS ? Je trouve ça linéaire au possible donc vite lassant. GRAND SUPREME BLOOD COURT ? C’est la même chose que les deux groupes susnommés en (encore) moins bien. Histoire de sortir de la galaxie Van Drunen, SINISTER par exemple ? Bofff. Seul PESTILENCE, pour revenir à la galaxie Van Drunen, fait remuer mon palpitant, anciens albums et plus récents y compris. Pour rester dans le « old-school », j’apprécie aussi ANTROPOMORPHIA, mais ces derniers sont globalement plus proches du son suédois que batave. Bref le bon vieux Death oranje ce n’est pas pour moi, mais tout comme par curiosité je me suis intéressé à un HAIL OF BULLETS, j’ai jeté une oreille à ce que fait THANATOS, à l’occasion de la sortie de son 6ème (4ème depuis sa reformation) album Global Purification. Donc bon, découverte très (très) tardive et grosse surprise me concernant, leur Death batave mâtiné de Thrash m’a directement semblé plus efficace que ce que font les autres groupes de Stephan Gebédi, Paul Baayens et leurs compères. J’ai donc rapidement creusé la discographie de THANATOS, ayant néanmoins évité les albums pré-reformation (second rappel : ceci est une chronique de Super False), Emerging From The Netherworlds (1990) et Realm Of Ecstasy (1992), mais tout me plaît à partir de Angelic Encounters (2000) et en particulier Justified Genocide (2009) et sa reprise hyper violente du "Dawn of Eternity" de MASSACRA. Global Purification, qui aura donc été ma première véritable approche de THANATOS, n’intéressait personne dans la rédac aussi je vole à son secours, grâce à ma cape de Super False mais tant pis pour tout le monde.

THANATOS n’a pas vraiment évolué depuis Angelic Encounters, et continue avec Global Purification de livrer un Death old-school particulièrement incisif et agressif, survitaminé et diaboliquement efficace grâce au riffing bien plus Thrash que la moyenne « hollandaise ». Une caution hollandaise restant assurée par un style volontairement primitif facilement reconnaissable, une production puissante mais restant râpeuse et traditionnelle, et un chant aigu hérité du maître en la matière, Martin Van Drunen. Justified Genocide avait vu le groupe repousser les limites de sa brutalité et ce n’est pas avec Global Purification qu’il va s’assagir, bien au contraire. Les riffs sont toujours aussi tranchants, joués à cent à l’heure, ralentissant de temps en temps mais pas autant qu’un ASPHYX et en général quand THANATOS ralentit, c’est pour prendre de l’élan histoire de repartir plus vite (et fort) encore. Les breaks thrashy sont géniaux, les solos excellents, les riffs coup-de-poing se font remarquer dès les premières écoutes, le headbang et le tapage de pied est garanti. En un peu moins de 40 minutes, Global Purification propose du pur THANATOS qui ravira les fans du groupe depuis Angelic Encounters (pour ceux qui en étaient restés aux albums des 90’s, je n’en sais foutre rien, je rappelle encore une fois que ceci est une chronique de Super False), soit du bon gros Death/Thrash batave old-school qui ne se prend pas la tête et promet d’en mettre plein les esgourdes, de faire suer les cheveux, de dégager les fourmis des jambes des auditeurs.

Le morceau-titre qui ouvre l’album est donc très classique, mais tout THANATOS est là et la simplicité de l’ensemble est paradoxalement créatrice d’un vrai tube, efficace et immédiat. Mais ce qui va tirer Global Purification vers le haut, ce sont les pistes les plus brutales et violentes, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’à ce niveau THANATOS est en grande forme, choisissant d’ailleurs de plus ou moins alterner morceaux archi-brutaux et autres plus contrastés histoire d’en mettre plein la gueule à intervalles réguliers. "The Murder of Innocence" (impossible de ne pas secouer le crâne et faire du air-double-pédale), "Queen of Gore" (aux riffs punchy assez ultimes), "World Jihad" (un morceau d’actualité !) ou encore "Blood Will Be Spilled" sont donc de grosses boucheries, qui rendent vite ce disque irrésistible. Sur les 10 morceaux de l’album les ralentissements sont donc volontairement rares, THANATOS se posant presque comme la formation la plus « à fond » de la scène batave « culte ». "Infestation of the Soul" démarre en mid-tempo mais c’est pour mieux repartir sur l’autoroute du Death/Thrash en seconde partie de piste, "The Demonized Minority" est le morceau le plus ambiancé du disque (avec de la réussite), "Bastion of Blasphemy" quant à lui clôt hélas l’album de manière un peu trop timide (ce qui n’est pas relevé par le bonus de l’édition digipack, "Dawn of the Dead", un réenregistrement un peu anecdotique). Pour le reste, c’est du classique qui fonctionne toujours à la manière du morceau-titre, "Nothing Left" bénéficie d’un superbe final mélodique et "Feeding the War Machine" comporte des riffs hyper efficaces.

Une efficacité qui reste le maître mot de THANATOS, son Death/Thrash n’a que peu d’artifices mais le groupe hollandais reste inspiré et motivé, 5 ans après Justified Genocide et 30 ans après ses grands débuts, alors que j’ai l’impression que le groupe a un peu été éclipsé par HAIL OF BULLETS (c’est limite comme si on présentait THANATOS comme un « groupe avec deux HAIL OF BULLETS »), voire est devenu mésestimé. Alors que je vais découvrir ASPHYX en Live d’ici quelques jours au moment où j’écris ces lignes (dernier rappel : ceci est une chronique de Super False), THANATOS est le premier groupe de Death old-school néerlandais qui me convainc vraiment en studio. Global Purification n’est d’ailleurs pas loin d’être leur meilleur album post-reformation, personnellement je le mets au même niveau que Justified Genocide, toutefois son successeur a pour lui des morceaux plus mémorables et surtout une bien meilleure production, claire mais rugueuse et parfaitement adaptée à ce genre de Death-Metal. Les vrais fans se feront ou se sont déjà fait leur propre avis, toujours est-il que ce 6ème album de THANATOS cartonne et appuie là où ça fait mal, ayant tout compris à la brutalité primaire du Death des Pays-Bas voire du Death européen, tout en l’épiçant avec classe et efficacité avec du Thrash on ne peut plus énergique. Super False a donné son avis et vous dit à la prochaine !



http://global.thanatos.info - 113 visite(s)


Rédigé par : ZeSnake | 16/20 | Nb de lectures : 9150




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 18/02/2015 à 09h06 - (115776)
Cet album est leur meilleur depuis leur reformation et de loin. Sans égaler les CENTURIAN, ASPHYX ou HAIL OF BULLETS il nous montre quand même que les néerlandais ont une scène toujours vivace.

Morceaux agréables et bien produits, on passe un très bon moment même si cet opus ne sera jamais un classique du genre. Il manque toujours ce petit + qui fait défaut sur l'ensemble de leur discographie



pyofan
Membre enregistré
Posté le: 18/02/2015 à 10h38 - (115778)
Bon ce disque, merci pour la chronique.

Thanatos... un bon groupe de 2ème division... comme l'étaient par ex Vomitory ou encore Benediction.

Le job est fait et plutôt bien, mais ça s'essoufle sur la longueur.



ZeitGeist777
Membre enregistré
Posté le: 18/02/2015 à 11h35 - (115779)
Bon album, en live ça déchire encore plus. Dommage il manque SOULBURN dans les groupes évoqués ^^ Tu vois asphyx ou ? au blastfest ?



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 18/02/2015 à 13h57 - (115780)
non je les ai vus à Metz (Live-Report dispo ici même)... la publication a pris du temps ^^

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker