TESS - La Confrèrie (M&O) - 11/06/2012 @ 08h07
Formé depuis 2006 et disposant déjà d’une bonne discographie, avec un 1er EP (« D’un battement d’ailes »), 2 albums (« la Dame de Cœur », « Les Autres »), ainsi qu’un DVD Data discographique (« St-Charles »), les Frenchies de TESS reviennent sur le devant de la scène avec un 3ème album, « La Confrérie ». Au moins, on sait qu’ils ne chôment pas les petits gars !

Jouant auparavant plus dans un registre screamo/post hardcore/metal, voici que TESS revient un brin plus énervé sur ce nouvel opus. Déboulant sur une courte intro scandée de façon guerrière, on sent tout de suite que ce qui va suivre ne va pas être une simple bataille de polochons mais plutôt un véritable concours de lancé de troncs. Et ce n’est pas le morceau titre, « La Confrérie » qui les fera mentir. Puissante et violente, la musique de TESS est un savoureux mélange de gros métal ultra lourd, de punk et de hardcore, pour les parties baffe dans la tronche, et postrock pour les petites douceurs. Tout ça sous un déluge de décibels apporté par une production puissante et compacte, relevant un poil de saturation en trop sur les guitares tout de même, mais über percutante.

Les 11 titres qui constituent « La Confrérie » sont un bon coup de latte entre les jambes pour tous ceux qui oseront s’y aventurer. La musique de TESS envoie du (vraiment) lourd sur cet album avec un excellent mélange de gros métal énervé, avec un chant ultra hargneux, de punk rentre-dedans, et de hardcore histoire de pimenter un peu le tout, ce qui rend « La Confrérie » vraiment poilu et dodu ! Le groupe n’invente rien, mais varie bien ses morceaux, faisant passer son message comme il l’entend, d’un façon violente, jusqu’au-boutiste, mais sans omettre néanmoins quelques passages un peu plus rock, moments d’accalmie bien trouvés, et de parties catchy entraînantes à souhait. Les paroles, chantées dans la langue de Momo (Molière quoi), apportent quant à elles un sentiment apocalyptique et sombre à tout ce boucan, envenimant un peu plus les choses, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Quelques instants postrock viennent pointer le bout de leur nez en guise de finale, pour conclure ce 3ème album, haut en couleur, de la plus belle façon qu’il soit, c'est-à-dire en douceur.

Voilà, avec ce 3ème opus, TESS impose du lourd et envoie un album véritablement percutant, doté d’une véritable identité propre. Les styles sont reconnaissables, c’est sûr, mais le groupe a parfaitement su les entremêler pour nous pondre un rendu musical fort et vorace.

http://www.tess-music.com/ - 181 visite(s)

TESS___space - 96 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 14.5/20 | Nb de lectures : 13095




Auteur
Commentaire
Ennemie
Membre enregistré
Posté le: 11/06/2012 à 12h48 - (102484)
Assez rare, cet artwork, sur une pochette ahah.

MrGuitoune
Membre enregistré
Posté le: 11/06/2012 à 23h17 - (102492)
Effectivement, les morceaux envoient du steak
excellent ce nouvel opus !

Lemmy
IP:86.70.43.65
Invité
Posté le: 03/07/2012 à 16h38 - (102866)
Album sympa, par contre vu en live avec ETHS et c'est vraiment bidon!!!!!!!!!!!!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker