TESLA - Simplicity (Frontiers) - 08/10/2014 @ 07h40
La simplicité... tout le monde sait ce que c'est, mais un petit cours de vocabulaire signé Tesla ne se refuse pas. En effet, sur la première page du livret, le groupe nous explique clairement le sens du titre de ce nouvel album, en rappelant les définitions de la simplicité : quelque chose de simple et ordinaire mais agréable. La qualité d'être facile à comprendre ou utiliser. Ce terme s'applique plus que jamais à l'enregistrement du 7ème album des américains, le groupe certifiant avoir passé une journée en studio par morceau (soit 14 jours), refusant de passer des semaines enfermé à retoucher ou modifier les titres.

Voilà un bon concept que celui d'aller au plus simple et de garder une spontanéité, primordiale, pour jouer ce style de musique. Cependant les musiciens de Tesla ne cachent pas que le processus d'enregistrement a été difficile émotionnellement... comme quoi la simplicité a aussi des paramètres contraignants.

« Simplicty » se déguste alors comme un très bon cru de hard rock fortement mélodique où le tempo reste souvent 'moyen', sans grande dynamique rythmique. La voix éraillée, très marquée de Jeff Keith porte (presque) à elle seule les compositions. Toutefois avec Michael Wagener à la finition de la production et responsable du mixage, chaque instrument ressort sans prendre le pas sur un autre, les lignes de basse répondant avec clarté aux (nombreux) plans de guitare acoustique (comme sur « So Divine... », « Burnout to Fade »).

Les riffs vont eux au plus simple et sont parfois relayés au second plan (« Cross my Heart » se laisse gagner par un joli combo guitare acoustique/piano). Les soli transpirent aussi une plaisante simplicité, via laquelle on ressent pleinement chaque note jouée, à un rythme pénard. Purement hard rock mélodique (et un peu bluesy), « Simplicity » se devait de contenir des titres aux mélodies vraiment prononcées et touchantes, c'est le cas des chouettes « Other than Me » et autre « Honesty ». Ces derniers se voient suivis par des titres plus funs et 'remuants', les contagieux « Flip Side », contenant quelques interventions d'un harmonica blues harp décapant (joué par Kyle Rowland) et ce « Break of Dawn » plus tranchant dans ses guitares et relevé vocalement.

A verser un peu trop dans la mélodie et la simplicité, Tesla se perd un peu en fin d'album à mon goût, la power-ballade « Life is a River » est une belle pièce, un poil trop facile pour réellement m'émouvoir. « Sympathy » et « Time Bomb » sont d'autres titres de hard mélo mid. tempo pas très inspirés et marquants, sauvés par des soli plus heavy (le solo et les harmonies de « Time Bomb » sonnent même très Iron Maiden !)

Un ultime moment de mélodies nous est offert via « 'Til that Day », réelle ballade de l'opus, laissant de côté l'aspect hard rock et mettant en lumière une dernière fois les grattes acoustiques. Dans la simplicité, Tesla est pas loin de pleinement briller ; du moins le groupe fait les choses avec réussite et un talent qui n'a pas besoin d'être surexposé pour être notifié. De toute façon, je parle de Tesla, pas d'un groupe qui débarque. « Simplicity » porte ses principales qualités et défauts dès son titre : un album efficace et agréable, auquel il manque un brin de 'diversité'. Et 3 (voire 4) titres en moins pouvait servir.



http://teslatheband.com/ - 142 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 15/20 | Nb de lectures : 10246




Auteur
Commentaire
hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2014 à 10h13 - (113905)
Plus de 20 ans que j'essaie d'apprécier la musique de ce groupe dont l'attitude m'a toujours plu. Rien n'y fait, pas moyen à par le Five Man... Là le single m'a bien accroché, je vais retenter ma chance!

gothenburg
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2014 à 15h00 - (113913)
perso j'ai pas du tout accroché à l'album, qui a pourtant très bonne répute dans le milieu. Je trouve ça vraiment mou du cul et trop service minimum niveau riff / groove.

gardian666
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2014 à 16h38 - (113914)
J'étais un peu comme toi cet été en découvrant l'album.

Et malgré parfois trop de "simplicité", cet album a fini par me plaire.

gothenburg
Membre enregistré
Posté le: 12/10/2014 à 01h20 - (113971)
je reécouterais alors un peu plus tard, quand ma face luno-rockisante sera de retour

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker