TAGADA JONES - Dissident (Enrage Production) - 14/04/2014 @ 07h48
A la première écoute, je vous l’avoue, j’ai eu un peu peur... ‘De l'Amour et du Sang’, qui ouvre ce nouvel album des teigneux bretons, est l’un des titres le plus ‘soft’ écrit par le groupe. De quoi refroidir l’ardent fan du Punk/Hardcore de TAGADA ! Mais fort heureusement, dès le second titre, tout rentre dans l’ordre, et on retrouve notre TAGADA JONES furieux, remonté comme jamais !

20 ans que les bretons arpentent les scènes et les bars, 20 ans qu’ils nous déversent avec passion leur Punk/HardCore survitaminé et défoulant. Après l’excellent CD/DVD "20 ans d'ombre et de lumière", qui rendait hommage à cette carrière exceptionnelle, TAGADA JONES vient de sortir son nouvel (et 8ème album) : "Dissident".
Et si je devais résumer cette nouvelle déflagration en un mot, ça serait : ENERGIE.

Ce n’est pas nouveau, les bretons ont bâti leur réputation grâce à un style musical simple mais furieusement efficace. L’énergie a toujours été au cœur de leur musique, mais cela est franchement amplifié sur "Dissident".
Les 3 précédents albums illustraient une évolution plus mélodieuse, en grande partie grâce aux riffs accrocheurs et aux refrains simples et efficaces.
"Dissident" marque à contrario le retour en force du côté Punk du groupe, au travers de morceaux beaucoup plus directs, rapides et dynamiques.

C’est une agréable surprise en ce qui me concerne, car si le groupe n’a pas non plus radicalement changé, il fête aujourd’hui ses 20 ans avec un album direct, percutant et surtout sans temps morts.
Le temps n’a pas d’emprise sur celui qui est devenu une référence sur la scène Punk/HardCore, et il nous apparaît considérablement revigoré pour ses 20 ans. Le Punk a toujours été une composante essentielle de l’univers des TAGADA, et reprend le dessus à l’occasion de cet anniversaire, comme pour mieux réaffirmer les racines du groupe.

Classique dans le fond, sans réelle originalité, "Dissident" est un album qui ne s’encombre pas de fioriture pour balancer toute sa hargne et sa puissance.
Toujours aussi fédérateur et accrocheur, porté par le chant éraillé typique de Nico, l'album propose pas moins de 17 morceaux (dont 5 avec des invités) et 3 reprises en guide de bonus. 65 minutes au compteur, c’est peut être le principal défaut de "Dissident", qui aurait gagné à être divisé en deux cds à mon avis...
Mais, 20 ans = 20 titres, il était difficile de faire autrement !

Plusieurs morceaux comportent des hommages en filigrane, aux aînés qui ont tant inspiré nos bretons, BERU, PARABELLUM et SHERIFF en tête, au travers de rythmiques très Punk, de textes toujours aussi revendicatifs, et de cœurs scandés comme à la bonne vieille époque du Punk des années 80’ (sur ‘Karim & Juliette’ ou ‘Dissident’). Un petit clin d’œil au ‘refuse, résiste’ sur ‘Instinct Sauvage’, et le tour est joué.

Moins mélodique que le très bon "Descente aux enfers", "Dissident" est un album plus direct et énergique, aux rythmes rapides et aux riffs plus Punk. Le groupe a considérablement renforcé sa hargne, et le résultat est convaincant. Quelques leads mélodieux subsistent, comme sur ‘Vendetta’, ‘Karim & Juliette’ ou ‘Dissident’, effectuant un trait d’union avec les albums précédents.

TAGADA JONES a su éviter l’écueil de l’album redondant, grâce notamment à une forme de diversité musicale. On retrouve ainsi, pèle mêle : Du Punk US sur ‘Dissident’, ‘Instinct Sauvage’ ou ‘XXL’ ; de la rapidité et du défoulement garantis sur ‘Tout Casser’, ‘Le Chaos’ ou le cynique ‘Tout va bien’ ; un Punk/HxC maîtrisée typique du groupe sur ‘Superpunk’ et ‘Liberticide’ ; sans oublier quelques morceaux plus Metal/HardCore en fin d’album.
TAGADA JONES maîtrise complètement son propos, et il se dégage paradoxalement de "Dissident" une grande cohérence, une homogénéité.

Un côté Old-school ressort de la plupart des titres, tant de par les chœurs que les bon vieux tempos Punk. Associé avec un son sec mais équilibré, et surtout avec une basse bien intégrée dans le mix, cela donne un ultra percutant, rapide et énergique.

Pour fêter son anniversaire, les bretons ont fait les choses en grand, et on conviés plein de potes à leur fiesta musicale. En fin d’album on retrouve ainsi :
Le super Metal/HardCore ‘Ni Dieu Ni Maitre’, avec Poun de BLACK BOMB A.
Le Métallique et groovy ‘Blasphème’, avec Mosieur Buriez de LOUDBLAST.
Le Lofoforien ‘On ne chante pas, on Crie’, ultra efficace, avec bien sur Reuno de LOFOFORA.
Et un featuring original mais peu convaincant à mon goût, ‘Dernier RDV’ avec Guizmo de TRYO, sur un titre Rock/Punk plaisant mais un peu simpliste.

Cet album se conclue sur 2 reprises franchement appréciables – ‘Skin ou Keupon’ de TULAVIOK (excellent groupe Punk des années 80’), et ‘I’m Hungry’ des streetpunk américains ANTI-HEROS.

"Dissident" va peut être réconcilier les fans de TAGADA JONES qui aiment tant le groupe en live, mais n’arrivent pas à adhérer sur album, grace à un dynamisme et une énergie communicative, et un côté Punk et direct pleinement assumé. Perso, en tout cas, j’adhère !




Rédigé par : ..::Ju::.. | 15/20 | Nb de lectures : 13126




Auteur
Commentaire
Mickey
IP:90.26.200.69
Invité
Posté le: 14/04/2014 à 12h19 - (111760)
Très bon album, une fois de plus...un des rares chants français qui ne me heurte pas.

CROM
IP:90.42.112.83
Invité
Posté le: 14/04/2014 à 18h58 - (111766)
Retour aux sources avec des featuring qui vont bien.


HHH
IP:92.132.153.214
Invité
Posté le: 15/04/2014 à 00h19 - (111768)
HAHAHA Putain mais la HONTE de jouer dans ce groupe de merde après avoir joué dans KICKBACK. Ils doivent tellement se foutre de lui.

MrGuitoune
Membre enregistré
Posté le: 18/04/2014 à 13h59 - (111809)
Terrible ! Superbe chro au passage !

tgd
IP:109.217.219.51
Invité
Posté le: 18/04/2014 à 18h21 - (111812)
Hhh tu est pathetique

CROM
IP:90.42.239.179
Invité
Posté le: 18/04/2014 à 22h15 - (111815)
Kickback est mort, Tagada is alive.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker