TAGADA JONES - Descente aux Enfers (Enragés Prod.) - 19/03/2012 @ 08h20
TAGADA JONES est à la scène alternative ce que Motörhead est au Hard Rock : des irréductibles passionnés. Dont l’inaltérable soif de décibels et de revendication les fait crapahuter dans le paysage français depuis près de 20 ans.
Punk d’origine, tant de par l’attitude, les textes que dans l’éruption musicale, les Bretons ont montré au fil des années leur capacité d’évolution, et surtout leur abnégation et leur indépendance. Fidèles depuis toujours au "Do It Yourself" punk, Tagada Jones est un exemple d’intégrité.
Tagada vit avant tout pour et par la scène, passant bien plus de temps sur la route et sur les planches, qu’en studio. Et "Descente aux enfers" s’en ressent fortement, son authenticité et sa simplicité permettant de laisser l’impulsivité et l’énergie déborder à grand renfort de rythmes punk/HxC.

"Descente aux enfers" est clairement un album taillé pour la scène, qu’on se le dise. La simplicité de façade se veut être le vecteur d’une énergie sincère et spontanée, qui prend tout son sens dans l’obscurité des squats et la folie des pogos.

Petit retour dans le passé : Après avoir mis une bonne dose de Metal dans son Punk/HardCore, notamment sur l’excellent ‘L’Envers du Décor’, Tagada était revenu à un format sensiblement plus mélodique, mais rageur, en 2006, avec ‘Le Feu Aux Poudres’.
L’album suivant, ‘Les Compteurs à Zéro’, plus décevant, était marqué au fer rouge par le départ de Gus (chant growlé), manifestant un côté bancal et pâteux dans la finition. Mais ces hésitations appartiennent au passé, car "Descente aux enfers" illustre un groupe qui est définitivement passé à autre chose, et qui vit dans le présent.

Les riffs mélodieux sont l’ossature de cette rondelle addictive, et le chant éraillé typique de Nico, ici pleinement convaincant, est sa moelle épinière. Cette période de transition avec l’album précédent, a été, je pense, bénéfique pour le groupe. Car il se dégage de ce 7ème album une saveur toute particulière, ‘à l’ancienne’, et avec une prod brute, agressive et puissante.
Si les rythmes restent classiques (alternance de tempos sautillants, d’accélérations et de mid-tempos furieux), ils portent et représentent toute la débauche d’énergie dont est capable Tagada. Parfaitement colorés de riffs mélodieux, ultra accrocheurs, sans surprises, mais diablement efficaces. L’album est le reflet d’une réelle progression par rapport au précédent, avec une rage et une force de frappe retrouvées.
L’alchimie est simple, mais réussie. Et "Descente aux enfers" s’écoute sans trop réfléchir, simplement en secouant la crête ou en sautillant dans son garage.

Toujours avec sa délicatesse habituelle, Nico nous balance ses 4 vérités, et comme habituellement, tout le monde en prend pour son grade. Et loin d’être juste simplement keupon voire anarchiste, les textes déclamés par le charismatique chanteur possèdent toujours ce fondement de vérité. Certes avec une bonne dose de cynisme, et au goût de vitriol. Mais jamais démago, ni moralisateur.
La nouveauté, ici, semble être apportée par une articulation autour d’un semblant de concept. Présenté, dans le digipack, comme « un Roman Noir de Tagada Jones – Autofiction cyberpunk, polar sociologique »... Humour noir, mais malheureusement dont le réalisme nous heurte de plein fouet.

Furieusement accrocheur, "Descente aux enfers" renoue avec un Punk/Hardcore classique dans sa structure, mais qui sied parfaitement aux TAGADA JONES, dont le talent est de réussir à insuffler suffisamment de rage, d’énergie et de passion, pour sublimer son style.

Si vous avez aimé ‘Le Feu Aux Poudres’, vous ne pourrez qu’adhérez à cette nouvelle cuvée. Longue vie aux Tagada !

A voir au printemps, dans toutes les bonnes petites salles près de chez vous, en tournée avec les excellents LOFOFORA !

http://www.tagadajones.com/ - 150 visite(s)

__ TagadaSpace __ - 109 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 15.5/20 | Nb de lectures : 11905




Auteur
Commentaire
slipman
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2012 à 19h32 - (101122)
en concert au VIP à Saint-nazaire jeudi 22 mars

xyohmx
IP:80.14.25.232
Invité
Posté le: 23/03/2012 à 12h13 - (101239)
Ces types sont immortels...

MrGuitoune
Membre enregistré
Posté le: 23/03/2012 à 23h45 - (101267)
Terrible!

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 24/03/2012 à 12h19 - (101274)
Carrément, je l'adore cet album, assez simple mais foutrement efficace et entrainant !!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker