SWORN VENGEANCE / ST.HOODS - Primeval (Knives Out) - 19/02/2015 @ 07h40
Ah ben voila un disque qui va plaire aux vieux puisqu’il présente une affiche qui sent bon la fin des années 90 ou le début des années 2000. SWORN VENGEANCE fait partie de ces groupes de hardcore très métallisé qui pullulaient dans le sillage des Merauder et autres All Out War sans pourtant jamais recevoir tout le succès qu’il méritait. ST. HOODS, eux jouent dans la cour d’un hardcore plus orienté NYHC mais toujours velu et avec ce qu’il faut de riffs métallique pour s’inscrire dans la logique de SWORN VENGEANCE. Les finlandais comme les américains livrent chacun trois titres dont une reprises d’un morceau vraiment emblématique.

Avant de parler musique, on va s’attarder sur l’objet, puisque le disque est ici proposé en version LP numéroté et picture disc. L’objet en lui-même est très beau et ses qualités esthétiques pourraient presque, à elles seules, justifier l’achat du disque. Knives Out fait fort de toujours soigner le design de ses sorties et de privilégier des formats originaux et de jolis objets. C’est une nouvelle fois le cas ici. Mais la forme sans le fond, on sera d’accord pour dire que ça n’a aucun intérêt. Heureusement SWORN VENGEANCE, en quelques secondes rappelle à tout le monde qu’il n’a jamais été là pour triller les lentilles ou pour beurrer les biscottes. Niveau metalcore noble et agressif, comme on le pratiquait dans les années 90, les mecs n’ont plus rien à ne prouver à personne. Deux titres suffisent.

« Killer of Gods » est un morceau original, un nouveau titre ravageur, métallique et agressif juste comme il faut, dans la lignée de leur dernier disque en date. Les riffs sonnent bien nineties mais la prod est musclée et actuelle ce qui donne au titre un surcroît de muscles. Un morceau tranchant porté par une ligne de chant à la Merauder. Pas de cadeau, deux minutes de bagarre à l’ancienne. Preuve en est le groupe réenregistre un ancien morceau issu de l’album « Abadon ». « Unresolved Isses Of Rage » trouve un coup de jeune avec cette mise à jour mais ne perd rien de sa hargne et de sa rage passée. Le meilleur des deux époques en quelque sorte. Le dernier morceau des ricains est une reprise un peu inattendue d’un morceau emblématique d’un groupe emblématique vu qu’il s’agit de « Bulls On Parade » de RATM. Une reprise surprenante. C’est toujours étrange d’entendre de classique de la fusion repris avec des riffs edgemetal et une voix hardcore hurlée et scandée. Evidemment SWORN VENGEANCE ne possède pas le groove de l’original et personne ne joue comme Tom Morello mais malgré tout le morceau est efficace, simplifie les choses, va droit au brut et sort les muscles pour donner un morceau de hardcore groovy mais metal. L’écoute de « Bulls On Parade » version metalcore procure une sensation étrange mais pas désagréable du tout même si la prise de risque en est totalement absente. Mais le choix de la chanson n’est-il pas déjà, en lui-même, une prise de risque ?

ST.HOODS, malgré une existence plus jeune fait partie de ces groupes trop sous-estimés qui animent la scène nord-européenne. Pourtant, ils ne font pas pâle figure face aux vétérans et assurent leur part du boulot avec panache et application. « The Same One » débarque avec un gros son de basse qui leur offre un sacré groove et une vocaliste au timbre proche d’un Freddy Madball. Leur hardcore reste classique mais efficace et bien torché. On passe par des riffs new-yorkais et des phases de two-step bien dansantes enchaînées avec des plans de guitares tout droit sorti d’un groupe heavy des années 80. Les finlandais proposent un hardcore plus varié qu’il n’y parait, entre heavy metal et hardcore new-yorkais. Les deux titres originaux font mouche et démontrent tout le potentiel des finlandais. Pour la reprise, ils s’attaquent aux aussi a un classique des années 90 puisqu’ils reprennent « Gratitude » des Beastie Boys, pas le morceau le plus emblématique mais définitivement un de mes préférés. Et, mine de rien, les petits s’en sortent plutôt bien en livrant une reprise certes fidèle mais respectueuse et honnête. Ils passent l’écueil avec la mention bien. Reprendre les Beastie Boys n’est jamais facile mais là, y’a pas grand-chose à redire. Certes, ça ne groove pas comme l’original mais le morceau n’est pas massacré donc ça me suffit.

Un bon split, aussi beau que bon qui permet de se rendre compte que SWORN VENGEANCE a toujours la rage et qu’il se passe de belles choses niveau hardcore dans les contrée du grand nord européen.



Ecouter. Télécharger. Acheter. - 83 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 7.5/10 | Nb de lectures : 9071




Auteur
Commentaire
Ricardo141
IP:193.191.216.76
Invité
Posté le: 20/02/2015 à 10h12 - (115814)
J'ai hâte d'avoir ce split entre les mains.
C'est vrai que ST HOOD est un groupe sous estimé. Leurs deux précédents albums sont vraiment bon.
Il y a pas de bons groupes en Finlande, ST HOOD, BOLT, CUTDOWN, THE FORESEEN, BECOME A THREAT, ....

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker