SWEDISH DEATH METAL - Daniel Ekeroth (Camion Blanc) - 21/05/2012 @ 08h43
Nom : Ekerot
Prénom : Daniel
Nationalité : suédoise
CV musical : bassiste (parfois éthylique) d'INSISION, TYRANT, DELLAMORTE, USURPRESS et d'une poignée d'autres plus anecdotiques.
Signes particuliers : vénérable vétéran de la scène death et surtout auteur du pavé dont je m'apprête à vous parler.

« Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître ». Oui une fois n'est pas coutume, j'aurais fort bien pu démarrer cet article en me référant à une ligne piquée dans une chanson d'Aznavour. J'admets la teneur hérétique de tels propos dans un webzine dédié au métal (et un peu au HC parce qu'ils nous ont payé très cher) et pourtant... pourtant c'est exactement de cela qu'il s'agit dans le précieux, le providentiel, l'indispensable ouvrage de Daniel Ekeroth, dédié, comme son nom l'indique, au « Swedish death metal ».

Les aficionados de VS se souviendront peut-être que j'avais, voilà quelques années, dans ces mêmes colonnes, vanté les mérites d'une compilation 3 CD conçue pour servir de bande son idéale au fameux bouquin d'Ekeroth ; livre qui connaît aujourd'hui, quelques cinq années après sa première édition, sa première traduction française sous la plume agile des sieurs Arnaud Strobl et David Perez et sous l'égide de Camion Blanc. Oui, les malchanceux qui avaient égaré leur anglais quelque part entre la sixième et la terminale peuvent aujourd'hui se réjouir en rendant grâce à cette initiative de l'éditeur le plus rock de France, qui, une fois n'est pas coutume, a bien voulu renoncer à sa maquette de couverture habituelle pour lui préférer le design de la version originale du livre.

Il va sans dire que si vous êtes amateur du style suédois comme un Zoltar Badin ou votre serviteur, vous avez probablement déjà cette véritable encyclopédie dans sa version anglaise et il est fort à parier qu'elle a hanté votre table de chevet sans s'y éterniser. Car, aussi surprenant que cela puisse paraître, les 800 et quelques pages de ce véritable bottin du death suédois se dévorent sans modération à une vitesse assez stupéfiante. Mais, me demanderez-vous, méfiant, « comment un tel pavé, remuant des souvenirs d'anciens combattants à longueur de pages peut-il garder un semblant d’intérêt sur une distance aussi marathonienne ? ». Hé bien c'est probablement du fait que son auteur fut l'un des acteurs de cette scène, écrivant dans des fanzines avant même d'entrer en sacerdoce comme bassiste. Le death suédois, il le connaît sur le bout des ongles et qu'il continue de se passionner pour le style, un détail qui, croyez-moi, fait toute la différence avec un « Choosing death » d'Albert Mudrian trop approximatif et incomplet pour tenir la route. Et puis, il est important de souligner que le bouquin se compose de deux parties bien distinctes l'une portant sur l'histoire et la seconde offrant un lexique fleuve de 350 pages.

Mais comment diable cette idée lui est-elle venue de pondre un livre aussi pointu ? Hé bien, il faut pour cela remonter à l'aube des années 2000. Ekeroth fait le point sur la liste des démos qu'il a perdues et sur lesquelles il aimerait bien rejeter une oreille. Chemin faisant, il finit par se retrouver avec une interminable liste de groupes suédois et une base de données plus que conséquente. C'est au alentour de 2002 que germe l'idée d'un livre sur le sujet. Livre qui ne sortira que quelques 5 années plus tard. A sa sortie, le livre aura même un impact en Suède, sur la scène comme sur ces protagonistes et aura même des vertus curatives. (Jörgen « Juck » Thullberg ex-TREBLINKA/TIAMAT avouera dans une interview que la lecture du livre l'aura aidé à vaincre le cancer et lui aura donné l'envie de revenir au death metal avec un nouveau groupe, MR DEATH)

Des balbutiements du métal scandinaves jusqu'à l'avénement du black metal, en passant par l'émergence punk, l'âge d'or du death et ses groupes plus emblématiques, Ekeroth nous délivre ici un véritable travail de fourmi, s'attardant sur des groupes oubliés du plus grand nombre qui n'ont gardé un nom que sur Metal archives ou dans les vieilles listes de tape-tradin'. « Swedish death metal » se distingue par son attachement aux origines, à leur exactitude et par les témoignages de dizaines de musiciens étayant le propos. Outre un aspect musicalement historique très précis, le lexique s'avère fort intéressant. Non content d'y répertorier chaque groupe avec un bref historique, son line-up et sa discographie, Ekeroth y a également adjoint un lexique des fanzines suédois particulièrement détaillé. Enfin, est-il utile de le préciser ? Le tout est très largement illustré de photos d'archives, de vieux flyers d'époque et d'une foultitude de jaquettes de démos surannées.

Il va sans dire que si vous « tripez » sur le death suédois et que vous cherchez LE bouquin idéal pour accompagner vos vacances d'été, « Swedish death metal » est LE livre qu'il vous faut.

A savourer sans modération avec, si possible, un bon vieux « Left Hand Path » ou à défaut un « Like an ever flowing stream » dans les oreilles. Effet garanti.

Titre : SWEDISH DEATH METAL
Préfacé par Daniel Ekeroth et Chris Reifert (AUTOPSY)
Par : Daniel Ekeroth
Traduction : Arnaud Strobl et David Perez
Editeur : Camion Blanc
Nombre de Pages : 826
Prix : 44 Euros



Rédigé par : Tonton | 666/ | Nb de lectures : 15855




Auteur
Commentaire
Payday
IP:109.0.157.77
Invité
Posté le: 21/05/2012 à 11h07 - (102107)

Très curieux de lire ça vu que j'adore ce courant, mais un bouquin au papier merdique pour le prix d'un Pléiade ils peuvent le garder...

AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 21/05/2012 à 11h14 - (102108)
44€, Camion Blanc, j'ai ri. J'attendrai de le trouver en occasion.

AK 47
IP:84.101.212.187
Invité
Posté le: 21/05/2012 à 13h13 - (102110)
Comme souvent avec Camion Blanc, du papier de mauvaise qualité pour un prix exhorbitant. le bouquin en VO est en papier glacé et...Moins cher, avec un badge en prime.

Taijin pied de porc
IP:146.185.23.179
Invité
Posté le: 21/05/2012 à 14h24 - (102112)
Franchement, 44 euros pour un livre imprimé comme un pif poche ou un placid & muzo poche, c'est vraiment que Camion Blanc prend les gens pour des cons.

leche moi
IP:178.32.244.154
Invité
Posté le: 21/05/2012 à 15h19 - (102113)
Pourquoi y-a-t'il une différence de plus de 20 euros entre la VO et la VF? Pourtant Camion Blanc tire les prix vers le bas, avec ses impressions foireuses sur du papier de merde et ses traductions approximatives.

CHUCK MAURICE
Membre enregistré
Posté le: 21/05/2012 à 22h21 - (102123)
Probablement parce que CM, en tant que petit éditeur, n'a pas les moyens des faire des tirages suffisamment nombreux pour proposer des prix vraiment attractifs.

CHUCK MAURICE
Membre enregistré
Posté le: 21/05/2012 à 22h21 - (102124)
Probablement parce que CM, en tant que petit éditeur, n'a pas les moyens des faire des tirages suffisamment nombreux pour proposer des prix vraiment attractifs.

Stevosteen
Membre enregistré
Posté le: 21/05/2012 à 22h46 - (102125)
34 , 44 .... jusqu'à combien les prix de Camion Blanc seront soi disant justifiés ? ^^

Payday
IP:78.226.21.127
Invité
Posté le: 21/05/2012 à 22h59 - (102126)

CHUCK MAURICE : Autant pour les premiers c'est tout à fait compréhensible, il a fait aux couts de fabrication les plus bas pour pérenniser sa boite.

Là ça fait plusieurs années qu'il fait des bénéfices non négligeables (7000€/an) et multiplie les sorties, il pourrait baisser le prix et/ou augmenter la qualité.

AK 47
IP:84.101.212.187
Invité
Posté le: 22/05/2012 à 00h26 - (102127)
D'accord avec Payday. Surtout qu'on voit des bouquins CM dans les FNAC notamment, donc couverture publique plus grande.

Photos en noir et blanc, alors qu'elles sont en papier glacé dans les livres en VO, notamment l'autobio de Megadave.

Bravo les prix et la qualité...

Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 22/05/2012 à 19h11 - (102143)
S'ils continuent a le faire en papier qualité PQ à ce prix c'est qu'ils doivent trouver assez de gogo pour les acheter.
Pourquoi se priver.
J'attendrais aussi une futur okaz, oupa.

Nekromantik
Membre enregistré
Posté le: 22/05/2012 à 19h24 - (102144)
Trop cher!!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker