SVARTSYN - Black Testament (Agonia/Season of Mist) - 13/01/2014 @ 07h46
Mine de rien, SVARTSYN fait son petit bonhomme de chemin, sans faire trop de vagues. Voici donc le septième album du maître à penser Ornias. Septième, car je ne considère pas le réenregistrement de The True Legend sorti l’année dernière comme un nouvel album. D’ailleurs, depuis 2011 et Wrath Upon the Earth, on n’a loupé que ce réenregistrement et un EP sorti sur Inferna Profundus. Voici donc la troisième galette sortie chez Agonia Records. Mine de rien, ça fait quand même 20 ans que SVARTSYN œuvre pour l’Art Noir. Sans avoir jamais réellement percé autant que certains de ses compatriotes, Ornias est un tâcheron de l’ombre. Un de ces nombreux soldats sans qui les miasmes putrides du black metal ne toucheraient pas grand-monde.

Sur ce Black Testament, on retrouve donc la recette classique de SVARTSYN. A savoir un black metal résolument suédois, donc mélodique. Ornias continue à aiguiser ses lames sur sa guitare et propose une musique sombre, guerrière et rampante. Mais plus les années avancent et plus le black metal de SVARTSYN se fait agressif et vindicatif. Le tempo est un peu plus enlevé qu’il y a quelques années, et la musique gagne en profondeur. Les riffs en trémolo sont toujours autant présents, pour des mélodies ravageuses. L’intelligence d’Ornias réside en sa capacité à changer les tempos régulièrement pour éviter la monotonie et l’ennui. Chose encore plus bienvenue quand on voit la longueur des titres, entre 5 et 7 minutes, pour une durée totale de 43 minutes.

Si SVARTSYN gagne en agressivité, il perd également en clarté. Black Testament est un album dense et riche, et les morceaux sont à tiroirs. Sans exagérer et partir dans des délires post-black, le groupe a perdu une efficacité sobre comme sur Timeless Reign. Cette richesse est la bienvenue pour captiver l’écoute, même si j’ai parfois la fâcheuse impression que le gus en fait trop et perd en efficacité. Toujours est-il que Black Testament tabasse bien, avec du riff mélodique et des passages plus occultes et sombres. Un album efficace et réfléchi, qui ne se prend pas trop la tête, tout en évitant le black mélo trop mélo ou le black deathisant trop bourrin. Un bon juste milieu agréable à écouter.

http://www.svartsyn.com/ - 97 visite(s)

Demoness With Seven Names - 76 téléchargements


Rédigé par : Skay | 14/20 | Nb de lectures : 11447




Auteur
Commentaire
grrr
Membre enregistré
Posté le: 13/01/2014 à 09h38 - (110694)
Tout à fait d'accord!
Un peu moins frontal que "Wrath upon the earth", plus réfléchi, une prod plus froide... Très bon album!

Rebecca Linares
IP:109.28.148.27
Invité
Posté le: 13/01/2014 à 16h53 - (110701)
Skay me donne furieusement envie

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker