SVARTBY - Riv, Hugg Och Bit (Trollzorn/Underclass) - 23/12/2009 @ 09h15
Svartby a déjà été abordé dans les colonnes de VS. Devant l'absence de commentaires, je ne peux que remettre le couvert pour vous prévenir le plus vigoureusement possible contre ce fléau russe. Il existe des trucs beaucoup plus dangereux qu'un virus contre la grippe ou plus douloureux que de se faire rouler sur les roubignoles par un 4x4 conduit par Régine.

A une époque complètement barge où les groupes de oumpa-oumpa se drapent d'un paganisme fort opportuniste pour amuser le metalleux bourré lors des festivals, on voit éclore des formations toutes plus moisies les unes que les autres qui photocopient les références du genre en perdant tout le contraste possible. Généreux dans l'âme, le label Trollzorn a pris l'initiative de regrouper un grand nombre de ces pâles ersatz, de façon à ce que vous n'ayez pas à chercher trop loin de qui vous moquer un soir d'ennui.

Svartby est un combo russe provenant de Saint Pétersbourg. Les mignons cachent leur origine bien éloignée du label rouge derrière un patronyme scandinave (le village noir, top moumoute comme nom) et des textes écrits en (mauvais) suédois. Ca commence mal et c'est assez normal quand on comprend que c'est le synthé qui est à l'origine du bazar, le bonhomme ayant repris la direction de son clavier suite à des pensées tournant autour de créatures magiques. Pourquoi avoir commis cet acte odieux après un break de 4 ans loin de son instrument? Mystère et boule de gomme. Peut-être que Mimi Mathy était en promo chez les Russes.

En attendant, Svartby est là pour parler des nains et des gobelins avec une bonne dose d'humour avouée. Bon, l'humour n'est pas universel et Svartby préfère Télé Poche et Jean Roucas aux mots d'esprit de la baronne. Paye ta version maternelle de Tolkien, man! L'ensemble du projet est à l'avenant et n'aurait jamais dû sortir de l'imagination fertile d'un collégien. Ainsi, Svartby est une pollution aussi visuelle que sonore.

Visuelle d'abord, avec un artwork dessiné avec des Crayolas dans des tons violacés à faire frémir d'envie Jean-Paul Gauthier. Si le farfadet de la pochette est déjà déprimant avec son doigt fièrement levé, je vous promets que le pire est bien à l'intérieur. Je n'ose même pas y repenser, tellement à chaque fois je vomis. Quand je repense aux joyeux nains... Beuuuarrrr!

Pollution sonore ensuite, avec un album qui aligne tous les riffs clichés du genre. Les ritournelles heavy s'emmêlent dans des enchaînements sans queue ni tête. Le synthé est un boulet de première, distillant des thèmes qu'on croirait sortis des jeux vidéos de mon enfance (et ça ne date pas d'hier). C'est une catastrophe ambulante digne de la bande-son du rayon bricolage d'un Intermarché, le genre de truc que Poutine prendrait volontiers pour la dernière arme terroriste tchéchène. S'enfiler quatorze titres de cette merde sans frémir ni s'assoupir relève de l'exploit. J'avais pourtant été vacciné avec le précédent album, mais j'aurais dû faire un rappel.

Alors, oui, certains me diront peut-être que je n'ai pas l'esprit à chroniquer Svartby, que je ne suis pas fun et que je ne comprends pas la gaudriole trop poilante de ces Russes vraiment marrants. A ceux-là, je dis "prout" et j'ajoute un "lol" pour ponctuer. Il est vrai que les groupes d'oumpa-oumpa ne provoquent habituellement que mon dédain le plus profond. Mais même en tenant compte de ce paramètre pour essayer d'être un minimum objectif, Svartby est juste une grosse daube qui rêve de jouer du Korpiklaani mais n'y arrivera jamais. Je trouve cet album aussi fun que me faire chier dans la bouche. N'étant pas scato, vous aurez compris ma conclusion. Je conçois qu'on puisse écouter et apprécier cet album. Après tout, certains aimaient à faire de l'audience à "Marc et Sophie" (et leurs parents, et leurs amis). Mais il ne faut pas se dire amateur de musique quand on écoute la version metal de Patrick Sébastien. Que c'est naze.


Rédigé par : Prince de Lu | 05/20 | Nb de lectures : 10699




Auteur
Commentaire
luis
IP:78.235.244.4
Invité
Posté le: 23/12/2009 à 10h32 - (79021)
Entierement d'accord avec toi le synthé est vraiment à chier et je ne parle pas du reste...

DARK RABBIT
Membre enregistré
Posté le: 23/12/2009 à 10h41 - (79022)
Je vous l'avais dit que la pochette était absolument énorme. C'est un coup à ce que Blanche Neige se fasse hardeuse !!!
Ultime rigolade !

Merde...
IP:212.99.104.178
Invité
Posté le: 23/12/2009 à 17h29 - (79036)
Eh ben, après Bakteria, y a pas à dire, on est gâté en cette fin d'année (on peut d'ailleurs prendre le mot "gâté" dans tous les sens...) !

Merde...
IP:212.99.104.178
Invité
Posté le: 23/12/2009 à 17h33 - (79037)
Quelle merveille ce clavier !!!!

Merde...
IP:212.99.104.178
Invité
Posté le: 23/12/2009 à 17h35 - (79038)
Allez une dernière : on dirait le bâtard caché de Dimmu Borgir et de Fintroll qui a mangé un schtroumphf avarié...

orphanedf
Membre enregistré
Posté le: 23/12/2009 à 18h31 - (79039)
Dans ce cas là...je propose de les rechristianiser.

monceau
Invité
Posté le: 25/12/2009 à 17h20 - (79082)
Aaaah les kronics de PdL... ))))
Je m'en priverai pas même si ça parlera de l'élevage industriel des hamsters. (^_^)=b

senior canardo
IP:81.80.134.242
Invité
Posté le: 28/12/2009 à 10h56 - (79108)
"Je trouve cet album aussi fun que me faire chier dans la bouche" enorme ! je la ressortirais !

mysticmonkey
IP:82.124.217.84
Invité
Posté le: 02/04/2010 à 02h00 - (82348)
Enorme, cette kro' ! Du coup, ça me donne envie de l'écouter, cet album... :)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker