SURTR - Pulvis et Umbra (Altsphere) - 09/04/2013 @ 07h57
Bon, une fois n’est pas coutume, un chroniqueur va revenir sur une chronique passée, et faire en quelque sorte son mea culpa. Pour le premier album de SURTR, je reconnais m’être emporté et avoir un peu surnoté. Pas que "World of Doom" était mauvais, je pense le contraire. Mais l’éloge que j’en ai fait est un peu exagéré, et la note un peu trop haute. Avec le recul, je l’ajusterais à 12. Mais comme je ne veux pas toucher à ce qui a été écrit dans le passé, la chronique originale reste en l’état. Comme d’habitude de toute façon, si vous voulez vous forger votre avis, allez écouter le groupe. Et en plus, j’assume mes propos et ma chronique, même si c’est vrai qu’en tant que chroniqueur, et même si on prend parfois notre temps, on manque quelques fois de recul.

Mais assez tergiversé, comme vous l’avez deviné, ce qui nous intéresse aujourd’hui est le nouvel album de SURTR. Ce premier paragraphe n’était pas innocent. Seulement deux ans après "World of Doom", nos amis lorrains reviennent avec ce nouvel album intitulé "Pulvis et Umbra". Le power trio est toujours signé sur Altsphere (forcément, il s’agit du label du chanteur/guitariste) et a, cette fois-ci, beaucoup mieux soigné sa pochette. Le programme ? Sept titres de doom old school, tout simplement.

Si "World of Doom" lorgnait (très) fortement sur le REVEREND, SURTR a franchi un cap et soigné ses compos. Les influences sont moins évidentes, mieux digérées. Les morceaux sont un peu plus à tiroirs, mélangeant à la fois les passages bien pachydermiques bien lents à des passages plus rapides et headbangants. Les morceaux sont assez variés, jusque dans leurs structures. Le trio varie les tempi dans chaque morceau, ce qui permet de varier les plaisirs, mais surtout d’apporter variété dans l’écoute. On ne s’ennuie pas et ça force l’auditeur à rester attentifs aux variations. Mais ça fait parfois un peu fouillis, à se demander s’il n’y a pas un peu de remplissage par moments.

Mais cette variété permet également au groupe d’élargir son champ d’influences en intégrant des éléments plus extrêmes, dans le chant notamment. Jeff pousse par moments son gros organe dans des contrées black voire death. Musicalement également, quelques indices laissent paraître ces influences, notamment l’accélération sur "Sonic Doom". Bien sûr, la palette de nouveautés ne s’arrête pas au metal extrême, mais lorgne aussi vers le stoner, toujours sans dévoiler de trop grosses ficelles. En parlant du chant, on saluera les efforts de Jeff pour le chant clair, beaucoup plus juste et mieux intégré que sur le premier album (qui explique en partie mon premier paragraphe). On remerciera d’ailleurs le mix et le mastering, car en regardant les vidéos de l’enregistrement, on se rend compte qu’a capella, son chant passe moins bien. Mais je m’égare, car ici le chant est lié aux instruments, et c’est une belle progression. Ce qui me chiffonne plus est la trop grande variété des morceaux. Alors oui, le fil directeur est le même qu’avant, un doom traditionnel pesant, mais les nombreuses accélérations, les incursions d’éléments extrêmes, musicaux ou vocaux, nuisent finalement un peu à l’ensemble. Finalement, seul le dernier morceau reste réellement doom pur de bout en bout, avec une montée en intensité à la fin assez épique.

Avec ce "Pulvis et Umbra", SURTR a franchi une nouvelle étape en progressant sur tous les points. Si ce n’est pas l’album de l’année en doom, les Nancéens se placent en outsider de la scène, et il faudra sans doute compter sur eux dans les années à venir. Reste à eux de définir leur chemin, car on a l’impression qu’ils s’écartent par moments du sentier du doom. Il faudra quand même choisir de continuer à cueillir les fraises des bois extrêmes sur le bord du sentier, ou s’ils souhaitent s’enfoncer encore plus loin dans les fourrés, à la recherche d’aventures moins lourdes et lentes.

http://www.surtr.net/ - 142 visite(s)

The Call - 119 téléchargements


Rédigé par : Skay | 15/20 | Nb de lectures : 11837




Auteur
Commentaire
Altsphere
Membre enregistré
Posté le: 09/04/2013 à 14h50 - (106934)
Faites-vous votre avis en écoutant l'album complet sur www.open.spotify.com/album/0WPsW6ZUdEtrW9DWBP89lg



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 09/04/2013 à 15h01 - (106935)
Je crois qu'ils sont de Metz

Sinon, super son !
En revanche l'accent anglais n'est pas toujours très maîtrisé lors des passages en chant clair.

super wario
IP:78.223.221.125
Invité
Posté le: 09/04/2013 à 16h44 - (106936)
Plus qu'à attendre la chronique du prochain en mode "depuis que j'ai arreté l'alcool, je me suis rendu compte que le premier album était à chier, et que le 2nd ne sert à rien".

Dure la vie de chroniqueur

Blashyrkh
Membre enregistré
Posté le: 10/04/2013 à 00h07 - (106941)
Ouep c'est des messins :)

super wario encore
IP:78.223.221.125
Invité
Posté le: 10/04/2013 à 12h28 - (106948)
(bon après écoute et relecture j'ai 2 remarques complémentaires)

1/"Les morceaux sont assez variés, jusque dans leurs structures. Le trio varie les tempi dans chaque morceau, ce qui permet de varier les plaisirs, mais surtout d’apporter variété dans l’écoute. On ne s’ennuie pas et ça force l’auditeur à rester attentifs aux variations."

-> Et donc, c'est varié ?

2/ Et après écoute du morceau en écoute que j'ai bien écouté donc, aucun doute, ça n'est ni varié, ni bon, le niveau technique est au ras des pâquerettes et vocalement c'est insupportable à tous les niveaux.

15/20 pour cette daube, à combien tu cotes Rising dust, Northwinds ou The bottle doom lazy band ?

Crom-Cruach
IP:90.42.248.73
Invité
Posté le: 10/04/2013 à 13h48 - (106950)
Assumer sans assumer tout en assumant sans le faire ? Trop dure !

Lord Slumber
IP:78.236.232.113
Invité
Posté le: 11/04/2013 à 21h40 - (106968)
Vu live lors de leur release party il y a quelques semaines avec leur pendant lillois de Children of Doom. Un show carré et bien pro, des morceaux efficaces et un beau vinyl. Je serai au rendez-vous lors de leur passage sur la Valley au Hellfest !

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 14/04/2013 à 22h16 - (107008)
La récréation est finie les enfants.


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker