SUPURATION - Trace écrite Jérémie Grima (Camion Blanc) - 14/06/2013 @ 07h30
Je ne vais pas vous dévoiler un grand secret en vous disant que SUPURATION est mon groupe préféré. Ceux qui suivent VS depuis longtemps connaissent ma passion pour ce groupe et sa musique. Je me suis souvent demandé pourquoi, dans l'immensité de la scène métal, parmi les milliers de groupes qui ont déjà approché mes oreilles, c'est celui-là qui a le plus trouvé grâce. J'ai découvert SUPURATION à la radio, puis sur une compilation offerte par un disquaire grâce à un coupon découpé dans un magazine. Le facteur groupe français ou même groupe du Nord, n' pas joué. Je n'ai jamais été du genre à supporter les scènes française ou régionale. Je soutiens les groupes qui me plaisent point barre, peu importe qu'ils soient du bled d'à coté ou des antipodes. SUPURATION ou SUP ça m'a toujours parlé, leur univers m'a toujours séduit, tout comme leur non-conformisme et leur refus total de faire la moindre concession et ce depuis maintenant près d'un quart de siècle.

Bref tout ça pour dire que je me pensais un peu cinglé avec ce groupe dont je collectionne toutes les sorties et que je suis en concert telle une groupie (plus de 30 concerts au compteur au moment d'écrire ces lignes) mais au final, non, pas tant que ça... J'ai trouvé pire que moi ou tout au moins largement aussi barge: un mec qui a écrit un bouquin de plus de 500 pages sur la vie de ce groupe. Faut tout de même être sacrément allumé pour se lancer dans un tel projet, non ? D'abord, le groupe est encore en activité et d'habitude on fait ça avec les morts... Boarf Justin Bibier à déjà sorti sa bio pourquoi pas SUP ? Et ça va intéresser qui cette histoire ? Un des premiers commentaires quand la sortie de ce livre a été annoncée demandait si les objectifs de vente étaient de quinze exemplaires. Là j'ai juste envie de répondre "on s'en tape". Depuis quand on s'intéresse aux objectifs de vente dans le metal extrême ? C'est sûr que ce livre ne sera sans doute pas, loin s'en faut, la plus grosse vente de Camion Blanc mais ça fera plaisir à tous ceux qui râlaient lors de la parution du dossier consacré à cet éditeur à propos du fait que beaucoup des ouvrages parus étaient des traductions de livres étrangers et que ça manquait de créations francophones. Celui-ci est 100% français, tout au plus l'auteur aura-t-il du traduire une ou deux expressions du ch'ti vers le français.

Ce livre n'est pas à proprement parler une biographie, l'auteur n'y raconte pas la vie du groupe mais laisse parler le groupe, sa famille, son entourage et ses fans. Armé d'un dictaphone, il a parcouru la France, principalement fait des aller-retour entre l'Île-de-France et le Nord-pas-de-Calais, goûté un nombre incalculable de bières qui sont toutes systématiquement mentionnées dès que l'occasion se présente, c'est à dire à chaque rencontre d'un nouvel interlocuteur. L'un des buts cachés et non-avoués du sieur Grima était sans doute d'aller déguster quelques nouvelles bières, ça ne fait pas de doute... Il n'en demeure pas moins que même avec une bière dans le gosier le bougre sait poser les bonnes questions et outre les réponses bien sûr, sait aussi nous décrire l'atmosphère de la rencontre, les attitudes et réactions de son interlocuteur, tant et si bien que l'on à l'impression d'être attablé avec eux et de prendre part à la discussion.

Afin de respecter la chronologie les interviews les plus longues (celles des membres du groupe) sont parfois interrompues pour laisser place à d'autres intervenants qui ont joué un rôle à l'instant de la vie du groupe qui est mis en lumière à ce moment précis. Ce découpage est vraiment très habilement réalisé et ne nuit en aucun cas à la clarté du récit. Chaque partie consacrée à un album se termine avec ses paroles, traduites en français. Voilà une très bonne occasion, si on ne maîtrise pas bien la langue de Shakespeare, de se plonger un peu plus dans l'univers de SUPURATION/SUP et de mieux appréhender les concepts de chacune de leurs galettes. Les titres des chapitres sont écrits dans la police de caractères que le groupe avait tout spécialement créée pour l'album "Angelus", il vous faudra donc vous creuser un peu la cervelle pour les déchiffrer.

A titre personnel, ce livre ne pouvait que me plaire car outre me narrer l'Histoire de mon groupe fétiche, il parle de lieus que j'ai connus et c'est donc un peu de ma vie personnelle qui m'est revenu à l'esprit en parcourant les pages de cet ouvrage. ma famille étant originaire d'un village situé à quelques hectomètres de Wallers, je me suis surpris à rêver avoir peut-être, par un jour de grand vent, avoir entendu quelques notes sorties du local de répétition. Si elles arrivaient jusqu'à Bellaing, pourquoi pas jusqu'à Aubry du Hainaut ? L'aventure "Underground", un disquaire lillois qui a joué un rôle crucial dans la carrière du groupe me touche également. j'ai bien connu cet endroit où il ne se passait pas une semaine sans que nous venions y traîner nos guêtres, pour fouiller dans les bacs ou écouter Arno nous narrer de truculentes anecdotes dont certaines se retrouvent d'ailleurs dans cet ouvrage.

Au final a qui s'adresse vraiment ce livre ? Aux fans du groupe, c'est sûr, même les fans die-hard ne manqueront pas d'apprendre pas mal de choses en parcourant ce livre. Ceux qui ne sont pas spécialement fans du groupe peuvent cependant également apprécier ce livre, notamment le début qui nous replonge dans la scène underground de la fin des années 80 et du début des 90's, une époque où le tape trading, les flyers et les fanzines papiers régnaient en maîtres. Mais le plus important, je pense, c'est que ce livre permettra à ceux qui feront l'effort de le lire de vraiment comprendre le groupe, sa musique et sa démarche.

Si vous voulez connaître le rapport entre SUPURATION et la date de sortie des "Use Your Illusion" de GUNS'N'ROSES, savoir qui de NIGHTFALL ou de GLOOMY GRIM était le pire groupe avec lequel SUP a tourné, ou pourquoi SUP a refusé de faire les premières parties de RAMMSTEIN et de METALLICA, lisez ce livre... Si ça c'est pas du teasing...


Rédigé par : Sheb | Sphère au Cube/ | Nb de lectures : 14057




Auteur
Commentaire
Guillaume
Membre enregistré
Posté le: 14/06/2013 à 09h40 - (107884)
Je ne l'ai pas encore lu... mais je vais le faire ! Merci Sheb, et bien sûr merci M. Grima !



max animo
Membre enregistré
Posté le: 14/06/2013 à 09h40 - (107885)
Bravo,

exactement ce à quoi je m'attendais de ta part :)

LeMasc



max animo
Membre enregistré
Posté le: 14/06/2013 à 10h23 - (107886)
Bravo,

exactement ce à quoi je m'attendais de ta part :)

LeMasc



Umbrifer
Membre enregistré
Posté le: 14/06/2013 à 11h42 - (107888)
/>


gpasdepseudo
IP:77.202.10.222
Invité
Posté le: 14/06/2013 à 11h52 - (107889)
Livre excellent, j'ai été complètement conquis.

pj666
Membre enregistré
Posté le: 14/06/2013 à 14h32 - (107894)
Super bouquin, très instructif pour un fan comme moi. (et pour info acheté en version numérique)



vinceroom7
Membre enregistré
Posté le: 14/06/2013 à 15h07 - (107895)
C'est Gloomy Grim le pire des deux groupes, je pense...
En ce qui me concerne ce n'est pas encore lu, mais c'est prévu !



pyofan
Membre enregistré
Posté le: 14/06/2013 à 16h45 - (107897)
juste commandé à l'instant, alléché par cette critique.

fan depuis The Cube mais pas die-hard fan, j'avoue que depuis Hegemony, un regain d'intérêt m'a repris.

me réjouis de lire tout ça !!



sundae
Membre enregistré
Posté le: 14/06/2013 à 20h29 - (107901)
>Excellent bouquin... j'ai pris bcp de plaisir a le lire.

Ginzu
Membre enregistré
Posté le: 15/06/2013 à 23h52 - (107910)
Je l'ai chopê hier en kindle, à cause de mon impatience, j'ai lu un quart la nuit derniére et c'est le meilleur camion blanc que j'ai lu (certes sur 5 bouquins que j''ai)
Mais en même temps pour le meilleur groupe du monde : aucune mêrite.
Plus sêrieusement, l'approche est excellente, en humilité, avec un simple regard de fan qui raconte sa démarche dedécouverte du groupe au plus prés. Il se raconte dans ce cheminement qu'on aimerait tous connaître. Rencontrer ses "idoles" au plus pres avec ce que ça a d'intimidant, avec la crainte de finalement ne pas réussir sa rencontre avec ce qui somme toute ne sont que des types qui ont leur vie "normale" ( et ce qui les rend finalement encore plus passionants dans leur exigence dune vie pour partie dédiée à la création) : voir à ce sujet la premiére rencontre distante lors de l'orga d'un show.
Bref pour un fan depuis 20 ans comme l'auteur, le parcours raconté est passionant, hate de lire le reste du bouquin.

Ginzu
Membre enregistré
Posté le: 17/06/2013 à 02h44 - (107921)
Lecture terminée, la première impression est confirmée : c'est un excellent texte. Il apparait même court au final!

Ginzu
Membre enregistré
Posté le: 17/06/2013 à 10h33 - (107927)
Également, les passages avec philippe et severine sont très intéressants, sur l'aventure holy records. À mon sens, il y a matiére à faire un bouquin sur les labels des années 90, osmose, adipocere, holy..som, sur la base de ces entretiens et sur ce qu'on a pu voir dans les dossiers vs sur les acteurs du metal tels que les promoteurs type garmonbozia.
Je pense qu'il y a une histoire passionnante à raconter, et ne serait que holy peut dêjà faire un chapitre conséquent. Il y a aussi le tape trading comme élément structurant, largement êvoqué.
Bref je serai client.

aymeric
Membre enregistré
Posté le: 19/06/2013 à 01h32 - (107955)
Un de ces groupes quand même !!! Je suis à la moitié du livre et j'adore.
Le prochain qui dit qu'on n'a pas de grand groupe de metal en France, je l’assomme avec ma bite ! ^^

vertigo
Membre enregistré
Posté le: 22/06/2013 à 13h21 - (107988)
J’ai refermé le livre de Jérémie Grima « trace écrite » il y a, à peine 20 heures…
Un étrange sentiment m’envahit, un sentiment que je n’ai jamais ressentit auparavant.
Ce livre évoque 25 ans de ma vie, de notre vie.
Il m’a laissé une grosse trace, une trace écrite avec de l’encre indélébile.
Au plus profond de moi, cette trace sera gravée.
J’avais pourtant parcouru quelques chapitres avant la parution chez camion blanc. Mais j’étais loin d’imaginer à quel point ce livre était aussi touchant, aussi juste.
Ce que j’en retiens, dans un premier temps, ce sont ces 542 pages de sincérité et d’honnêteté, écrites en toute objectivité par Jérémie,
Dans un deuxième temps «l’officialisation du côté culte » qui nous caractérise quelquefois,
Ensuite, je me suis rendu compte à quel point l’album « the cube » a pu être décisif pour certains, à quel point il a été un axe, une charnière dans ce petit monde qu’est le metal en France.
J’ai dévoré ce livre en presque 6 heures, je n’arrivais pas à m’arrêter c’est un excellent bouquin qui se lit sans effort, simplement, on se laisse facilement bercé par l’écriture de Jérémie.
Ce livre raconte simplement, , la naissance , la vie, l’expérience, la persévérance d’un groupe qui n’est pas comme les autres.
J’espère qu’il montrera le chemin à d’autres. Nous avons fait de la musique, Thierry, mon frère et moi, le plus simplement et sincèrement du monde et j’aimerai que l’on retienne ça.
Je tiens à remercier simplement Monsieur Jérémie Grima, son implication extraordinaire, sa gentillesse, son humour, il nous a fait le plus beau cadeau qu’un groupe puisse recevoir.
C’est un cadeau merveilleux, c’est la consécration ultime de notre musique.
Nous avons franchit un cap.
Notre musique était, est et sera toujours porteuse de messages qui étaient, sont et seront entendus que par quelques uns d’entre vous.
Je tiens donc à remercier tous les fans de S.U.P. , toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à ce bouquin. Et une pensée à tous les autres, ceux qui nous respectent , ceux qui ne nous jugent pas, Un grand merci.
J’ai refermé le livre de Jérémie Grima « trace écrite » il y a, 20 heures, je ne l’oublierai jamais…. Maintenant, l’avenir ne peut qu’en être meilleur.

Fabrice Loëz pour S.U.P/SUPURATION en ce jour de fête de la musique, le vendredi 21 juin 2013



JTDP
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2014 à 09h57 - (110765)
Quel bouquin !!! Avant de le commencer, je ne connaissais que vaguement la musique du groupe à travers son dernier album. Mais, même sans cela ce bouquin est enrichissant pour comprendre la démarche artistique d'un tel groupe mais aussi plus largement pour comprendre le contexte général du Metal français au début des années 90 et jusqu'au milieu des années 2000. Et puis, comme le dit si bien Sheb, c'est si bien écrit et monté qu'on a l'impression d'être assis avec eux dans le salon des Loez, au bureau de M. Geenens au Splendid, dans la salle de réunion d'EMP,...
Bref, bravo M. Grima !!! 'me reste plus qu'à choper les galettes...



Christine
IP:78.118.107.94
Invité
Posté le: 22/06/2014 à 23h17 - (112644)
Bonjour,

Moi je viens de le refermer ce pavé, un copain de mon fils avec qui il joue de la musique Metal depuis quelques années me l'a prêté : je crois que j'ai enfin complètement compris leur passion, même si depuis longtemps j'apprécie leur musique. Merci à vous Jérémie pour ce tour d'horizon de la musique Metal et pour m'avoir permis de découvrir un monde, des gens et un mode de vie...
J'aurai plaisir à en parler avec mon fils et son copain. Je vais aussi écouter SUP et SUPURATION dès que possible.
Christine

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker